dogon-danceurs-masques-satimbe-sangha-1985

En ce temps-là, seul existait Amma.

Le Temps n’existait pas encore ; l’Espace n’existait pas encore.
En ce temps-là seul existait Amma.

L’obscurité n’existait pas encore ; la Lumière n’existait pas encore.
OEuf Cosmique Primordial, Amma existait de lui-même.
Amma était la Totalité.

Et Amma, plus petite que la graine de Pô, était une boule accélérée, invisible à l’oeil.

Tout commença un jour qui n’existait pas encore, puisque le Temps n’existait pas encore.

Amma avait pris conscience de lui-même et surtout de sa solitude. Amma s’ennuyait.
Il était la Totalité mais il se sentait seul. Il n’avait personne à qui parler ; et aussi loin que pouvait se poser son regard, Amma ne voyait que lui-même.

Pour rompre l’ennui, Amma décida de se diversifier.
Amma sépara d’abord le Temps de l’Espace. Il sépara ensuite la Lumière de l’Obscurité.

Mais le Temps ni l’Espace ne pouvaient être mesurés. Et la Lumière et l’Obscurité ne
pouvaient être appréciées.

Amma était donc toujours seul et Amma continuait de s’ennuyer.
Amma décida alors de se diversifier encore, mais cette fois par la création de nouveaux éléments.

Il pensa les Yalas - signes primordiaux- et les sept fois sept galaxies apparurent.
Amma pensa encore et les Nommo Annagono, Êtres de Lumière et d’Intelligence parce que dotés de la « Parole », donc la Connaissance, furent.

Amma, donc, créa les Nommo et les fit à la fois mâles et femelles.
Impalpables comme Amma, faits d’énergie comme Amma, ils étaient quatre paires de Nommo androgynes.
Les quatre couples symbolisaient les quatre éléments indispensables à l’existence de la vie, avant la formation de ceux-ci ; c’est-à-dire le Feu, l’Air, l’Eau et la Terre.

Nommo Die, dit Grand Nommo préfigurait le Feu.

Nommo Titiyane, dit Messager du Nommo, préfigurait l’Air

O Nommo, dit Nommo de la marre préfigurait l’Eau.

Ogo, le quatrième Nommo, préfigurait la Terre.

A la fois opposés et complémentaires, Les quatre couples de Nommo hermaphrodites
formaient la Structure Primordiale de la création commençante dans sa grande et riche diversité.

Mais, annonçant déjà le désordre dans la création, Ogo, Nommo de la terre, impatient au comble de l’impatience, n’attendit pas que Amma lui précisât son rôle. Il décida de parcourir l’intérieur de l’oeuf Cosmique Primordial.

Dans un mouvement spiralant, Ogo mit son projet à exécution.
Lorsqu’il revint à son point de départ, l’Espace devint alors mesurable et le temps pouvait, désormais, être compté.

Ogo, en effet, avait fait dans le sein d’Amma, 8.000 x 60 pas  mystérieux pendant 60
périodes mystérieuses. Soit un total de 28.800.000 pas mystérieux qui représenteront la distance entre le Ciel et la Terre.

Mais Ogo ne fut pas satisfait de son long périple. Et, croyant avoir découvert les secrets d’Amma, il se persuada qu’il pouvait reproduire la Grande OEuvre dans un autre Espace- Temps.
Ogo, donc, s’arracha de l’OEuf Cosmique Primordial et s’éloigna du centre de la création naissante.

Mais bientôt Ogo se rendit compte qu’il était amputé de son double complémentaire, c’est-àdire, la partie féminine de son être.

Par conséquent, étant inaccompli sans cette dimension et étant privé de sa capacité créatrice, il rebroussa chemin pour la récupérer.
Au moment où Ogo voulut s’emparer de son âme soeur jumelle, Nomme Die s’interposa.

A l’issue de la courte lutte qui s’ensuivit, Ogo réussit à arracher un morceau du placenta de son double complémentaire.
Il transforma ce morceau de placenta en arche et s’éloigna à nouveau.

Amma laissa partir Ogo, le rebelle, mais lui interdit formellement de revenir à son berceau originel.

Du reste du placenta de l’âme soeur-jumelle de Ogo, Amma fit le Soleil et du trou dessiné dans l’OEuf Cosmique Primordial, il fit la Lune.
Ogo voyagea encore longtemps, longtemps.
Puis, ne sachant plus où aller, il décida de s’arrêter.
Dès qu’il s’immobilisa, Amma transforma en la planète Terre, le morceau de placenta de son âme soeur-jumelle et, ainsi, isola davantage Ogo le rebelle.

Mais pour Amma, Ogo n’était pas le seul coupable.
S’il avait pu commettre son forfait, c’est bien parce que Nommo Die n’avait pas été
suffisamment vigilant.

Aussi, pour n’avoir pas su empêcher Ogo de réussir le larcin, il devait supporter les
conséquences de sa négligence et être puni également.

Du sacrifice de Nommo Die qui dura 8 périodes, naquirent l’étoile Sigui-Tôlo, dit Sirius
devenu le nombril du monde, ainsi que ses compagnons invisibles et tournants, dont Pô-Tôlo qui accomplit sa révolution en 50 années.

Comme Amma avait placé le soleil sous le placenta de Nommo Die, l’éclat d’énergie de ce dernier pénétra également le Soleil.

Depuis ces temps immémoriaux, tous les 1455 années, Sirius et le Soleil se donnent rendez vous, en se levant en même temps, pour commémorer le grand événement cosmique.
Après avoir créé plusieurs autres poussières d’étoiles avec l’éclat d’énergie de Nommo Die, Amma créa également la planète Vénus dite Etoile de l’ouest. Amma la plaça à l’endroit où s’arrêta la trace de l’éclat d’énergie de Nommo Die.

Au terme d’une longue errance intergalactique, Ogo le rebelle tenta, à nouveau, de retourner dans le sein d’Amma.

Car Ogo avait bien compris qu’il ne pouvait pas se passer de son double complémentaire, son âme soeur-jumelle, sous peine de rester inachevé pour l’éternité des temps.

Ayant également su qu’Amma avait placé l’objet de sa convoitise, précisément l’âme de sexe qui lui manquait, dans le Soleil devenu inaccessible à cause de la chaleur sans nom qu’il dégageait, Ogo se dirigea directement sur Nommo Die dont il croyait qu’il était sans vibrations, donc sans vie.

Mais à peine s’était-il emparé de l’âme de sexe de Nommo Die pour la substituer à celle qui lui manquait, que Nommo Titiyane se précipita sur lui.
Pour reprendre à Ogo le rebelle l’âme de sexe volée et déjà incorporée dans sa propre âme de sexe, Nommo Titiyane lui coupa l’enveloppe de celle-ci, le circoncisant ainsi.

L’éclat d’énergie provoqué par la circoncision tomba sur le placenta de Nommo Die à côté du lieu de formation de la planète Vénus. Naquit alors la planète Mars, fait de cuivre mou et rouge comme le feu.

Ogo, cependant, avait pu conserver un bout de l’âme de sexe qu’il avait volée. Il l’utilisa pour fabriquer une nouvelle arche et redescendit sur terre.
En s’attaquant à Ogo le rebelle, Nommo Titiyane avait agi de sa seule initiative. Il n’avait pas demandé à Amma s’il était autorisé à se transformer en justicier pour châtier Ogo.

Or, dans son infinie clémence, Amma envisageait de donner une nouvelle chance à Ogo. Il était entrain de se demander s’il n’allait pas le recréer pour le doter des deux âmes de sexe complémentaires.

Aussi, pour avoir agi dans la précipitation, Nommo Titiyane s’exposa-t-il à la punition.
Amma décida de sacrifier Nommo Titiyane pour continuer son oeuvre de création de l’univers.
Amma éparpilla alors Nommo Titiyane dans les sept fois sept galaxies.

C’est ainsi que, dans notre système solaire, apparurent toutes les autres planètes, telles Mercure, Jupiter et Saturne, de même que les étoiles groupées ; c’est-à-dire, les Pléïades.
C’est également ainsi que naquirent la Polaire et la Croix du Sud, les deux yeux de la fourche du monde autour de laquelle tournent toutes les étoiles qui marchent et toutes les étoiles qui ne marchent pas.

En tout, 266 astres dits « étoiles du soutien du fondement du monde ».
C’est toujours de la sorte qu’apparurent toutes les eaux salées et toutes les eaux non salées.
C’est de cette même manière, enfin, qu’Amma créa toutes les plantes et tous les animaux.

Seule la Tortue de terre, « G ardienne du monde » sera créée de la même matière que le Soleil. C’est à l’ occasion de la création des animaux que Ogo le rebelle fut transformé en Yurugu, le renard pâle.

Il ne manquait plus que les êtres humains pour que la Grande OEuvre d’Amma soit
définitivement terminée.
Pour y procéder, Amma ressuscita Nommo Titiyane.

Il le fit le jour de l’étoile de la 10ème lune, c’est-à-dire le 10ème mois lunaire.
Mais il ne ressuscita pas Nommo Titiyane sous sa première forme androgyne. Il le ressuscita sous la forme de jumeaux mixtes complémentaires.

Cet événement majeur signifiait que, désormais, l’accouplement était nécessaire pour la procréation et la multiplication des espèces.
Cet événement signifiait également que l’immortalité avait été perdue par les créatures
d’Amma. La mort était donc devenue leur compagne de tous les instants.

Amma ajouta trois autres paires de jumeaux mixtes complémentaires à la première et créa ainsi les Huit Ancêtres Primordiaux de l’Humanité.

Il les créa d’abord sous forme de poissons comme les Nommo. Puis il programma leur
métamorphose progressive.

Puis, il fabriqua l’arche nécessaire à leur descente sur terre. L’arche comprenait 60
compartiments qui correspondaient à tous les êtres et à toutes les manières d’être.
Amma installa les Huit Ancêtres Primordiaux dans l’arche et plaça celle-ci sous la garde de O nommo.

L’arche se posa de nuit sur la terre dans une vague de poussière soulevée par son mouvement tournoyant. O Nommo posa le premier le pied sur le sol. Suivirent ensuite les Huit Ancêtres Primordiaux et tous les autres voyageurs.

Ayant achevé son Oeuvre de création, Amma s’installa au milieu du monde, au centre des six directions du monde : le zénith et le nadir, l’est et l’ouest, le nord et le sud.
Son oeil est sur toute sa création mais il n’intervient pas.

Car, Amma a partagé ses pouvoirs entre les Nommo devenus les gardiens du monde.

Nommo Die ressuscité siège au ciel. Il est le gardien des principes spirituels des plantes.

Nommo Titiyane obéit à Nommo Die et est son messager.

O Nommo siège dans les eaux et sur la terre dont il détient les principes spirituels des
habitants.

dogon-art-circoncision

 

Quelques similitudes avec la Cosmogonie des BENA KONGO :

- le Dieu AMMA des Dogons est appelé OMAKONGO (OMA-KONGO), AMAKONGO (AMA-KONGO). AMMA et AMA !

- les NOMMO des Dogons sont des Etres Venus de Sirius.... Le mot NOMO est langue Kikongo Pur veut dire Génie, Ange, Dieu Secondaire autrement dit : Simbi, Kelima, Elima. Chez les Dogons les NOMMO sont des Génies des Eaux !

- le Génie OGO appelé aussi YURUGU est celui qui causa le désordre du monde.... Dans la Cosmogonie des BENA KONGO on parle de ELIMA OLONGO..... OLONGO donne OGO en enlevant les lettres "LON".

- les DOGONS parlent abondemant de SIRIUS sous le nom de SIGI TOLO, l'Etoile de SIGI..... Dans le Bukongo on parle aussi de SIRIUS sous le nom de ZITA DIA NZA qui est vénéré comme le SOLEIL CENTRAL DU MONDE GALACTIQUE.... Dans l'ancienne Langue Kikongo Pur, on vénéré le Dieu NE SIGI autrement dit NE MUANDA KONGO !

hqdererefault

- Les DOGONS parlent de la GEMEILLITE de l'Univers, des notions connus chez les Grands Initiés BENA KONGO !

- Comme les DOGONS, les BENA KONGO ont des connaissances astronomiques très poussés car ils connaissent des planètes, des constellations non connues par la science moderne actuelle.

- Les DOGONS parlent de la Venue du Ciel dans une ARCHE ayant des animaux, des plantes, etc... Une ARCHE venu du Ciel de l'Espace amenant les Ancêtres Primordiaux des DOGONS..... Chez les BENA KONGO on parle de la Venue du Ciel des BANA BA ZULU, les FILS DU CIEL venant de la Rayonnante Etoile KAKONGO, le Compagnon B du Soleil Central SIRIUS !  C'est la Venue de l'Ancêtre NE NZALA MPANDU ye MAMA NKENGE LUFUMA !

BANA BA ZULU

J'espère que vous avez appris ce que vous ne savez pas !

La Sagesse Kongo enseigne ceci :

- Bue wuna kotela mu Nzila Kongo wakedika, vo kuzeyi mansueki ma Ngue Ntangu, Ngue Ngonda, ye Yaya Ntoto ko ?

- De quelle manière vas-tu t’engager dans la vraie Voie Kôngo de la vie, si tu ne connais pas les mystères du Soleil, de la Lune et de la Terre ?

Ntumua Mase est de la Trempe des BANABI KONGO....Bu ntele !

Pendant que ces DEMONS DE MANTEZOLO, ZOLA NSIMBA ye BASANGANA FILS sont entrain de distraire les BAKONGO avec leurs mensonges au sujet de MFUMU MUANDA NSEMI ye YAYA LUBONDO, lui NTUMUA MASE fouille les Archives de la Nature pour vous enseignez....Ingeta ! Ibobo, Ibobo !

Il parait que NTUMUA MASE est un "taximan" en Martinique.... Mais quel genre de "Taximan" ? Sûrement un "Taximan" teinté de Spiritualité, de Connaissances.... Ingeta !

Malheurs à tous ceux qui ont osés me combattre, tous ces faux disciples de MFUMU MUANDA NSEMI déguisés en "makesa de BDK".... Je vous connais tous !

Beucoup secrètement sont des partisans de MANTEZOLO et sont les plus DANGEREUX.... Demandez à MFUMU MUANDA VELELA de vous éclairez et démasquez moi tous ces MBUA ZA NTANTU qui sont très facile à IDENTIFIER même si certains ont des postes et sont des " mfumu a zikua". Kiadi, Kiadi, Kiadi !

Bonne lecture et dotez vous de CONNAISSANCES et non de RUMEURS proférées par les GRANDS IGNORANTS déguisés en "adeptes de BDK".

Quelques images liées à la culture des DOGONS du Mali :

voyage-solidaire-pays-dogon

VILLAGE DOGONS

dogon-dwellings

GROTTES SACREES DES DOGONS 

700_ffe45f27e0d465ca250d4369f0fe1b21

INTIES DOGONS LORS DE LA FETE DU SIGI TOLO

dogons

LES DANCEURS SACRES DOGONS LORS DU SIGI TOLO

Hogon

HOGON LE GRAND PRETRE INITIE DOGON

la-caverne-des-circoncis_940x705

CAVERNE SACREE DES DOGONS