BANA BA KONGO

Yenge tatu Bayaya ye Batata mu Nzila Kôngo

La Tradition Kôngo enseigne que Ne Nzala Mpandu est l'Ancêtre Originel des Noirs de grande taille nés sur le plateau de l'Ethiopie.
Ne Nzala Mpandu mit au monde Douze enfants qui devinrent les Douze Ancêtres Originels de la Race Noire de grande taille, les Douze Ancêtres de Douze tribus qui vont se répandre et peupler l'Ethiopie, la Nubie, le Sahara, l'Egypte, la Moab, et le pays de Kana (l'actuel Israël) ; les Douze Tribus dont le Matriarcat était devenu la Loi de la Société. 

BANA BA ZULU

Ne Nzala Mpandu l'Ancêtre Originel de la Race Noire venant de la rayonnante planète Kakongo.

L'ancêtre de la Race Noire est venu de la planète Kakongo : C'est Ne Nzala Mpandu et sa femme mama Nkenge Lufuma. Ils furent débarqués par le Char de Feu sur le plateau de l'Ethiopie. De ce couple naîtront Douze Enfants, qui sont les Douze Patriarches de la Race Noire. Ces Douze Enfants du ciel vont mélanger leur sang avec les enfants de Tami(un Noir), venu de l'Inde et donneront naissance à des Noirs de grande taille. 

Après le dèluge, Tata Kongo Nimi, issu des descendants de Na Lukengo, le fils aîné de Ne Nzala Mpandu, en Ethiopie, va se marier avec Mama Ngunu et ils donneront naissance à trois enfants qui sont les reflets de trois grand attributs de Dieu, le Créateur :

- Nsaku Ne Vunda, l'Amour divin, qui fut Prophète. 
- Ne Mpanzu, l'Intelligence Créatrice de Dieu, et fut forgeron et guerrier.
- Mama Nzinga c'est le reflet du Pouvoir Divin et fut la Reine.

La Tradition Kôngo enseigne qu'après avoir béni les descendants de l'Ancêtre Nsemi (les Nsemites, les Semites) en les sacrant Berger des Douze Tribus, le Dieu Muanda Kongo leur envoya trois Messagers. L'Aîné s'appelait Na Kinzambi, le suivant s'appelait Na Luyalu, tandis que le troisième s'appelait Na Mazayu.

S'adressant aux trois Messagers, les trois Grands Fils de Dieu, le Dieu Muanda Kongo dit : Le Travail pour lequel je vous envoie est unique, mais chacun de vous l'exécutera sous un angle différent. 

Puis s'adressant à Na Kinzambi ( =Monsieur la Religion), le Dieu Muanda Kongo dit : Tu es le Frère Aîné chargé de l'entraînement Spirituel du Peuple de Dieu, car l'objectif principal est l'évolution spirituelle. Tu es le Garant du vrai pouvoir politique dans le pays, mais, il ne t'appartient pas de l'exercer. Ton travail consiste à découvrir le Prince, à l'initier aux méthodes de la politiques divine, et à le sacrer Roi, une fois qu'il sera devenu Tête chauve, Fils du Léopard, et Homme à la Soutane jaune. Alors, tu le laisseras régner en veillant à ce qu'il dirige le pays en respectant la Loi Sacrée. Car tu es le Chef Religieux. Tu dirigeras le pays à partir du Temple… 

S'adressant à Na Luyalu aussi appelé Na Mayala(=Monsieur la Politique), le Dieu Kongo dit : le travail principal dans mon périmètre culturel est la culture des Valeurs morales et spirituelles. Ce travail se fait mieux quand l'injustice et le désordre n'existent pas dans le pays. Tu es le Gouverneur chargé de combattre les vices, l'injustice, le désordre, et de diriger le pays conformément à la Loi Sacrée. Tu dirigeras le pays à partir du Palais Royal, car tu es le Roi …

S'adressant à Na Mazayu( = Monsieur la Science), le Dieu Muanda Kongo dit : Pendant qu'ils seront engagés dans le combat de l'évolution spirituelle sur la Terre, les hommes auront besoin de vêtements, de maisons, de routes, de ponts, de véhicules, de médicaments, d'instruments, et produits de toutes sortes pour leur vie matérielle. Tu es l'Intelligence Créatrice chargée de créer tout cela. Tu dirigeras le pays à partir de l'Académie des Sciences, de l'Atelier, du Chantier de construction, car tu es le Génie Créateur … 

Ces trois Messagers Divins furent attirés sur la Terre par la Vierge Mère, Mama Ngunu, qui les mit au monde et leur donna les noms de Nsaku, Mpanzu, et Nzinga. Les descendants de ces trois Messagers de Dieu forment ensemble la grande Nation Kôngo, les Bakongo regroupés en trois clans : le Clan Nsaku, le Clan Mpanzu, et le Clan Nzinga. Ensemble, ces Trois Clans s'appellent le Conducteur de Douze Tribus, le Berger de Douze Tribus, la Lumière du Monde, Kia kua Nza.

1°) L'Ancêtre Nsaku était Prophète, Grand Prêtre, la Religion, la Couleur Bleue, l'Amour divin, l'Eglise Spirituelle. 

2°) L'Ancêtre Mpanzu était Forgeron, Artisan, Science et Technique, la Couleur Jaune, l'Intelligence Divine, l'Académie des Sciences. 

3°) L'Ancêtre Nzinga( une Dame) était Reine, le Gouvernement, la Couleur Rouge, le Pouvoir Divin, le Parti Politique.

Nsaku, Mpanzu Nzinga étant trois frères inséparables ; de même, la Religion, la Science, et la Politique sont trois domaines qui doivent se tenir la main dans la main sur le chemin de la recherche du bien être des fils de Dieu sur la Terre. 

En l'an 4200 avant l'ère du poisson, ces Noirs de grande taille vont se multiplier et vont habiter l'Ethiopie, l'Egypte, la Nubie, le Sahara, la Moab, le Canaan, et le Madian.

 En l'an 220 avant l'ère du poisson, lors du déclin de grande civilisation égyptienne, l'Archange Ne Muanda Kongo apparût à Ne Mbemba Zulu et lui dit : 

" Pour la confusion des Nations, et cela jusqu'à ce que le temps prévu par Yaav Muanda Kongo arrive, dès maintenant les nations vous connaîtront sous mon nom de Temple. Vous êtes les Beni Kongo, les Bena Kongo ! Vous quitterez le nord pour le sud, la tête pour le cœur. Vous cacherez les mystères de la Sainte Loi dans les caves du cœur du pays du soleil Sirius (KATIOPA, l'Afrique) et vous cacherez les Douze dans Trois.

Quand les peuples barbares du monde des ténèbres arriveront à transformer la sainte tradition, qui en soi est Noire, en une tradition blanche, vous allez abandonné ce grand repas ils auraient empoisonné. Et alors viendra la nouvelle alliance…

Tu es la Nation qui a été choisie pour me servir. Tes Premiers Ancêtres sont venus du ciel, de l'espace, mais toi, tu es né en Ethiopie. De l'Ethiopie je t'ai amené en Egypte. Et maintenant je te fais sortir de l'Egypte et je t'envoie loin au delà de l'Ethiopie : pour y être la tête et le cœur de cette grande région, qui va de l'océan Kalunga jusqu'aux sources du Nil. 
Tu iras vivre au pays de ce Grand Roi, le Grand Mani Kongo qui viendra du ciel, de l'Espace. C'est là que les prophéties s'accompliront pleinement. 
Car en vérité, dit le Seigneur Muanda Kongo: Lorsque les fils du monde des ténèbres arriverons à dévier collectivement le monde du droit chemin, la lumière qui réhabilitera le monde proviendra de Kongo dia Ntotela, au temps prévu par le Seigneur lorsque l'Etoile de la Promesse viendra au Kongo Central. "...Fin de citation !

Ainsi sous les directives éclairées de Mbemba Zulu, les Bena Kongo du Sahara, du Canaan, de Madian, de Moab, de la Nubie, et de l'Egypte vont se regroupaient en Ethiopie et commencer la grande migration qui va les conduire vers l'inconnu, la Terre Promise. Les Bena Kongo vont laisser l'Ethiopie en direction du Tanganika et finiront par atteindre le Zimbabue actuel sous le leadership de l'ancêtre Isanusi; ils vont y édifier une grande civilisation.

réalisé par Ndamba Kongo (5)

Zimbabue Cité en Forme de Lukongolo bâtit par les Bena Kôngo

Après le déclin de la Civilisation Zimbabuéenne, Yaya Mbangala prendra la direction de conduire le Peuple kôngo. 
Traversant le désert de Kalahari sous une grande purification, tous les Bena Kongo qui s'étaient mal comportés et qui avaient péché au Zimbambue, y périrent par les coups de foudres et de tonnerres. Une nouvelle génération de Bena Kongo naîtra du désert de Kalahari et va entrer dans le pays de la terre promise. Lors de ce voyage, une souche de Bena Kongo va perdre l'itinéraire et s'orienter vers le sud. De cette souche sortira le peuple Zulu de l'Afrique du sud. 

En l'an 320 de notre ère, les Bena Kongo vont traverser le fleuve Kunene et occuper la premiere region de la terre promise sous la direction éclairée de Ne Nsansukulu a Kanda. Ils baptisèrent cette première province du pays, Kongo dia Mpangala en raison de grande chaleur de cette région. La première capitale du pays fut installée à Kimpemba. 

En l'an 420, de l'ère des poissons, sous la conduite éclairée de Ne Kodi Puanga, les Bena Kongo prennent les terres de la deuxième provinces du pays sous l'appellation de Kongo dia Kuimba ou Kongo dia Mulaza et la capitale fut déplacée à Kahemba et puis à Feshi, dans la région actuelle de Bandundu. 

En l'an 529 de notre ère, les Bena Kongo vont traverser le fleuve Muanza et vont occuper la troisième province du pays nommée Kongo dia Luangu ou Kongo dia Mpanzu, en mémoire de l'ancêtre forgeron. La capitale fut ramenée à Zimba dans le Manianga actuel. Après l'ascension de Ne Nsengele Mbele, les Bena kongo vont longer le fleuve Muanza et le traverser à Nsanda Nzondo.

En 690 de notre ère, sous la direction éclairée du prophète Kulunsi, les Bena Kongo atteindront la montage sacrée appelée Montagne de Lemba, Montagne de Nkumb'awungudi, Montagne de Nkayila, et appelée aussi Montagne de Kongo dia Ntotela. 

Avant de gravir cette Montagne, les Bena Kongo vont rester pendant quarante jours au bas de la Montagne pour se purifier. 
Et enfin le grand prêtre Nkembo Wamonesua avec douze vieillards gravirent le sommet de la Montagne sacrée. 

L'Archange Ne Muanda Kongo y descendit sous la forme du soleil brillant et foula de ses pieds le sol de la Montagne sacrée. Neuf aigles géants survolèrent la Montagne ce jour là, il y eu des tonnerres, l'arc-en-ciel apparut sur la Montagne et l'étoile de la promesse, à six points vint s'accoler sur l'Arc-en-ciel. Une pluie fine tomba au bas de la Montagne en guise de bénédiction du peuple.

Les Bena Kongo, à genoux et figure contre terre, juraient de servir notre seul Dieu, en lui adressant un serment de fidélité en ces termes :

- " ...Tuna sadila Ne Muanda Kongo bonso bu kasila dio. Tuna lunda Kôngo dia Ne Muanda Kongo bonso bu ka banzila dio. Tuna fila ntemo wa Ne Muanda Kongo mu Nza yamvimba, bonso buenina lukanu luandi. Tuna tatamana samuna, kukiyala, ye vuluza. Tuna tatamana nuana mvita mpulusu ye bokila ntemo a ntima. Tuna tatamana yala ngindu zeto ye lundanga zo zasikalala mu ntemo ...".

Traduit en français ce Sermon de Fidélité à Ne Muanda Kongo dit ceci :

- " ...Nous servirons Ne Muanda Kongo selon sa volonté. Nous garderons le pays Kôngo de Ne Muanda Kongo tel qu'il l'avait voulu. Nous enverrons la lumière de Ne Muanda Kongo à travers le monde entier selon son désir. Nous concentrerons nos efforts pour notre maîtrise et pour le salut des autres. Nous continuerons la lutte de l'évolution et la paix et à la lumière du cœur. Nous continuerons à garder nos idées à la lumière...". Le Kikongo est la Langue issue d'une Parole de Pouvoir du Dieu AKONGO...Ingeta ! Ibobo, Ibobo !

L'Archange Ne Muanda Kongo donna à Ne Nkembo Wamonesua une Pierre Sacrée, appelée Lusunzi ou Makongo, et les Lois Sacrées (Kodi dia Moyo) qui devraient désormais régir le pays qu'il venait de nous léguer et dit :  "...Kongo Tadi, kabasu'e mbansinga (Le Kongo est Un et Indivisible)..."'.

Il bénit les Bena Kongo et les trois provinces du Kongo. C'est sur cette Montagne Sacrée que les Bena Kongo vont construire la dernière capitale qu'ils vont baptiser Mbanza Kongo, Mbanza Lemba, Mbanza Nkamba, Mbanza Ngemba, Mbanza Yenge. Et tous ces noms signifient la Ville de Paix. 

KULU MBIMBI

KULUMBIMBI à Mbanza Kongo
Lieu où sont enterrés les rois kôngo. 

Partant de Mbanza Kongo, les Bena Kongo vont se multiplier, s'épandre et occuper l'étendu qui va de la rivière Kunene (au sud de l'actuel Angola) jusqu'au fleuve Ogue (au Gabon), et de l'océan Atlantique jusqu'au lac Mandombe (Mai Ndombe) au Bandundu. C'est le Royaume du Kongo.

En 1482 le portugais Diego Cao arrive au Kongo; et le 03 Mai 1491 le roi Nzinga Nkuwu se fait baptiser au catholicisme. C'est le début de l'esclavagisme.
Treize millions de Bakongo furent emportés comme des sardines sans aucune considération humaine aux Etats-Unis, au Brésil, en Haïti, au Cuba, Saint Domingue, au Jamaïque, à la Guadeloupe, à la Martinique, etc.… 

Bateau Négrier des Mindele

Bateau Négrier des Mindele Européens

ORIGINES DES ESCLAVES DANS LES AMERIQUES

Origine Africaine des Noirs Esclaves des Amériques 

CODE NOIR

Code Noir de Louis XIV Roi de France appliqué dans toutes les Colonies Françaises 

ESCLAVE DES AMERIQUES MARTYRISE

Esclave Noir des Amériques martyrisé par le Mindele sous le Code Noir de Louis XIV 

ALIENATION SPIRITUELLE

Colonisation Spirituelle des Noirs en Afrique et dans les Amériques par les Mindele Missionnaires.

MATERIELS D'EVANGELISATION DES MISSIONNAIRES

Valise Coloniale des Missionnaires Coloniaux Européens (Bible, Cricifix, Pistolet, etc...)

En l'an 1822, après la révolte des Noirs aux Etats-Unis et au Brésil, un bon nombre de Noirs, contenant une minime fraction des Bakongo, fut rapatrié vers l'Afrique et va créer le Liberia et la Sierra Leone. Au Liberia les Bakongo vont se regrouper et construire un quartier qu'ils vont nommer Congo Town (en Kikongo = Mbanza Kongo).

Nganga Zumbu

Nganga Zumbu est un Bena Kongo qui infligea 25 défaites aux troupes Hollandaises et Portugaises au Brésil entre 1671 et 1695

En 1885 la conférence de Berlin va encore contribuer à déstabiliser le continent africain. Le Royaume du Kongo ne sera pas épargné, il sera divisé en trois grandes parties par des frontières insensées, sous l'appellation de Kongo Français, Kongo Belge et Kongo Portugais. Les Bakongo, des frères du sang, seront séparés par la force des armes et vont se considérer désormais comme des étrangers les uns les autres sur la terre de leurs ancêtres.

TRAITE DE BERLIN 1885

Conférence de Berlin de 1885 des Mindele Européens

C'est ainsi que des mouvements de revendication sociale, des mouvements politico-religieux,vont se succéder dans les trois Kongo. Mama Mafuta, Mama Vita Kimpa(1702), Ne Buta(1910), Ne Mbianda Ngunga(1914), Mfumu Kimbangu(1921),Mbuta Mbumba(1921), Mbuta Matsua(1926), Mbuta Matai(1933), Mbuta Mpadi(1939). Tous combattaient pour la libération des Bakongo et de l'homme noir. Mais les puissances coloniales les arrêterent, les jettaient en prison et les tuaient.

Mfumu Kimbangu i Mfumu ku Kongo

Ntumua za Tata Nzambi'a Mpungu

Ayant été préparés, pendant un bon temp par ces mouvements spirituels, au début des années 1950, des jeunes kôngo s'organisaient au sein des mouvements culturels kôngo politisés, exigeant des indépendances inconditionnelles dans les trois Kongo. 

Peu après la réussite de leur combat héroique, ils furent tous renversés ,bafoués et remplacés par des marionnettes, qui ont trahi les populations de l'Afrique Centrale et décu l'homme Noir.

En 1969, l'Esprit de Dieu dit à Ne Muanda Nsemi :

"Afin de donner à l'Afrique un souffle nouveau pour une ère nouvelle, j'avais envoyé KIMBANGU. Mais KIMBANGU n'avait pas terminé sa mission. Tu es celui qui a été choisi pour parfaire l'oeuvre de KIMBANGU, car cette oeuvre a été déviée de son droit chemin. Conduis mon Peuple dans le "Nzila Kôngo", car la Tradition Kôngo est l'axe principal de la Religion Universelle adaptée à la mentalité des peuples négro-africains. La Religion Kôngo sera l'âme de la Renaissance Négro-Africaine.."

Ne Muanda Nsemi, qui était alors étudiant en chimie à l'Université Lovanium de Kinshasa, répondit :

"Je suis de formation scientifique (mathématiques, physique, chimie) ; je ne me suis jamais intéressé à la religion. Je ne suis pas qualifié pour accomplir une telle mission..."

Après dix-sept années de doute et d'hésitation, Ne Muanda Nsemi finit par accepter cette lourde mission qu'il débute en 1986 par la sortie officielle de BUNDU DIA KONGO. Il définit ce dernier comme une Ecole Spirituelle (Kinsasa kia Kimpeve), une Académie des Sciences (Kinkimba kia Mazayu) et un Groupe voué à la formation morale et politique des futurs dirigeants de l'Afrique et du monde (Kabu dia Mayâla). Ne Muanda Nsemi se présente lui-même au grand public comme Instructeur du Peuple Kôngo (NLONGI'A KONGO) et Chef Spirituel de Bundu dia Kongo (N'kuluntu a Bundu dia Kongo) et Chef Saint de l'Afrique Central acutellement .

Mfumu a Nlongo wa Katiopa Diakati (2)

Nlongi'a Kongo Ne Makandala Ne Muanda Nsemi Nkuluntu a Bundu dia Kongo ye Mfumu a Nlongo wa Katiopa Diakati

Bundu dia Kongo est un Groupe Religieux à Vision Globale, car ses activités englobent le domaine de la science, de la Religion, et de la Politique.

MBEMBA

Ne Mpungu, Ne Mbemba est le Symbole de Pouvoir de Tata Nzambi'a Mpungu Tulendo !

"Vers le fin du mois de mai 1969, profondément touché par la misère de la Race Noire mondiale et par le désordre dans le monde entier, Ne Muanda Nsemi décide de jeûner tout le mois de juin. L'objectif est de demander aux Esprits Supérieurs de sauver la race Noire et d'éclairer le monde entier.

Le 30-06-1969, au cours d'une vision, un Etre très lumineux et très majestueux se présente. Il dit qu'Il est le Grnd Esprit MUANDA KÔNGO, qui a entendu la prière du juste. Puis, ce Grand Esprit poursuivit en disant :

1. "L'Occident a massacré des millions d'Africains dans son commerce d'Esclaves. Les Dieux le savent. L'Occident aussi.

2. "L'Occident a colonisé l'Afrique sur des bases inhumaines. Les Dieux le savent, l'Occident aussi.

3. "L'Occident est responsable de la misère économique actuelle de l'Afrique Noire. Les Dieux le savent, l'Occident aussi.

4. "L'Occident soutient le régime monoritaire et injuste des Racistes BOERS qui maltraitent les Noirs en Afrique du Sud. Tout le monde le sait. Les Dieux aussi.

5. "L'Occident a tracé en Afrique des frontières insensées qui continuent à faire couler le sang africain. Les Dieux le savent, l'Occident aussi.

6. "Les crimes de l'Occident en Afrique sont bien connus en Occident et dans le Monde Divin.

"Ainsi, l'Occident a une grosse dette vis-à-vis de l'Afrique Noire. S'il refuse de la compenser, les Lois de la Justice Divine finiront un jour par agir impitoyablement. L'économie du monde occidental ne se stabilisera plus jamais aussi longtemps que le Peuple Négro-Africain, victime de l'Occident, continuera à pleurer sous le joug de la misère cultivée par les hommes de l'Occident en Afrique.

"La meilleure façon pour l'Occident de compenser ses crimes en Afrique c'est de soutenir et de collaborer désormais avec ceux qui, en Afrique, travaillent REELLEMENT au salut et à la RENAISSANCE d'une Afrique authentique.

"Voilà un grand avertissement, mais il paraît que la Voix de la Douceur n'a pas d'effet sur le coeur endurci de l'impérialisme occidental qui n'entend que la Voix de la Violence et de la douleur. Alors qui vivra verra.

"L'Afrique Noire se réveillera-t-elle la main dans la main avec l'Occident, ou bien les Dieux réveilleront-Ils l'Afrique en l'opposant à l'Occident ?

"Voilà une question très importante, car le réveil de l'Afrique Noire va changer l'Axe du Monde.

"Pour contrebalancer la puissance diabolique du Monde Occidental et ainsi permettre aux pays colonisés de se libérer, les Dieux avaient permis la grande guerre mondiale et décidé la montée de l'Union Soviétique.

"Pour faire taire l'arrogance et le mythe de la supériorité de la Race Occidentale, les Dieux avaient décidé la montée technologique du Japon, un pays de la Race Jaune.

"Le Racisme Occidental sera mis devant une épreuve très rude lorsque va se matérialiser la décision actuelle que les Dieux ont prise de réveiller l'Afrique Noire.

Le Ciel et la Terre se sont rencontrés. Le Dieu MUANDA KÔNGO a fécondà la Terre Africaine. Ainsi, l'Afrique Noire est enceinte. Les douleurs prénatales sont déjà là. L'Afrique Noire va bientôt mettre au monde son Enfant Terrible. Malheur à tous ceux qui tenteront de contrecarrer cet événement. Car ils attireront sur leurs pays des calamités qui les obligeront, tôt ou tard, d'apprendre leur leçon par la souffrance.

Quant à toi, ô ! Ne Muanda Nsemi, sers-toi du Kongo comme instrument pour réveiller l'Afrique et éclairer le Monde entier.

Car telle est la destinée du Kongo. J'ai dit ! "...Ingeta ! Ibobo, Ibobo !

MAKONGO YE NLONGI'A KONGO NE MAKANDALA NE MUANDA NSEMI

Nlongi'a Kongo Ne Malandala Ne Muanda Nsemi est le Scribe Divin du Makongo (Livre Sacré de la Religion Bukôngo)

Depuis la plus haute antiquité, les Bakongo possèdent un Message Divin prodigieux conservé sous forme d'une Tradition Orale que les Grands Initiés kôngo se transmettaient oralement de génération en génération. Cette Tradition Orale revitalisée par l'Esprit de Tata Nzambi'a Mpungu opérant par l'intermédiaire de Ne Muanda NSemi a donné naissance à ce Livre Sacré que nous appelons le MAKONGO ou MAKABA.

La Tradition kôngo enseigne qu'à l'époque préhistorique, des Etres de l'Espace, appelés Fils du Ciel, Fils de Ne Kongo, vinrent sur la planète Terre pour guider la Race Humaine dans ses débuts. Après avoir accompli leur mission, ces Etres de l'Espace rentrèrent d'òu ils étaient venus.
Avant de quitter la planète Terre, ces Fils du Ciel avaient donné à l'Ancêtre Lukengo une Pierre Mystique qui a le pouvoir de prendre le métal vil et de le transformer en or. Cette Pierre Mystique est de couleur Noire, car le Noir est la couleur du Grand Etre qui garde les Mystères de l'univers visible et invisible.

Voilà pourquoi, derrière le Soleil visible, il y a le Soleil Noir, invisible, spirituel, qui est le Gardien des Mystères, et Source Primordiale de l'énergie rayonnée par le Soleil Blanc, le Soleil visible.

Voilà pourquoi, les Grands Initiés disent que Dieu est Noir, mais sa lumière manifestée est de couleur blanche.

Voilà pourquoi, dans les Arts Martiaux, l'homme le plus avancé, celui donc qui connait le plus de secrets, s'appelle Ceinture Noire.

Voilà pourquoi, dans le Lieu Saint de la Mecque il y a une Pierre Sacrée de couleur Noire.

Dans la Tradition kôngo, cette Pierre Mystique, de couleur Noire, porte le nom de MAKONGO.
Voilà pourquoi le Livre Sacré de la Religion kôngo s'appelle le MAKONGO. Car ce Livre contient une Tradition Spirituelle qui, mise en pratique, a le pouvoir de prendre le vieil Homme(métal vil) et de le transformer en Homme Nouveau (de l'Or), spirituellement.

LE CONTENU DU MAKONGO

Le Makongo se compose de douze livres suivants: Kinsemi, Makaba, Mpova, Maniema, Bangunza, Muanda, Sikama, Mbila, Bavita, Mazayu, Milandu, et Mavanga. Douze livres au total. Chaque livre est divisé en chapitres. Chaque chapitre est divisé en versets.

Le Makongo débute par la création de cette galaxie que les Ancêtres kôngo appelaient Nzila Zombo, ailleurs la Voie Lactée. Après il parle du Soleil Sirius, de la création de notre système solaire, de l'Arrivée de la Lune, de l'apparition de l'homme sur la Terre, de l'arrivée de ces Etres de l'Espace appelés Bana ba Zulu, les Fils du Ciel. Ensuite il parle de ce grand événement connu des Fils des hommes par le nom de déluge. 
Ce Saint Livre parle ensuite abondament de l'ancienne Egypte, et des migrations des Noirs de grande taille du Nord vers le sud de l'Afrique. Après il parle de l'ancien Zimbabue, du passage des Kôngo dans le désert du Kalahari, de la fondation du Royaume du Kôngo, de la vie dans ce Royaume avant l'arrivée des colonisateurs, des enseignements spirituels des anciens Prophètes kôngo, ... etc...

La philosophie Kôngo est une philosophie à vision globale ; car pour elle, la Religion, la Science, et la Politique forment un tout inséparable. Car la Religion, la science, et la Politique sont les trois côtés d'un même triangle équilatéral. Bundu dia Kongo est un Groupe Religieux à Vision Globale qui travaille actuellement pour provoquer, en Afrique, la renaissance de la Religion Solaire, de la Haute Technologie, et de la Politique Eclairée basée sur la connaissance, la justice divine, et le bien être du plus grand nombre. 

Bundu dia Kongo est un modèle d'organisation puisé dans la Tradition Négro Africaine. Car notre devise est : Approfondir notre Culture et y puiser la force et le modèle de notre développement, de notre organisation.

En quarante et sept années d'indépendance, l'Afrique a fonctionné avec des Langues importées, et ça n'a pas marché ! 
L'Afrique s'est abîmée dans des Religions Etrangères, et tout va mal ! L'Afrique a copié des modèles d'organisation à l'Occident et à l'Orient, et rien ne va partout ! 
L'Afrique a compté sur la Banque Mondiale et le Font Monétaire International (F.M.I), et voilà la grande misère !
L'Afrique a cru que le développement consiste à payer des milliards aux Expatriés et des miettes aux Nationaux, et voilà le sous-développement !
L'Afrique a opté pour les frontières héritées de la colonisation, et voilà que la Loi de l'intangibilité des frontières coloniales a volé en éclats en Europe de l'Est ! 

Vive le droit des peuples à l'autodétermination !

Il est temps pour l'Afrique de rechercher sa voie propre, de réaffirmer son Identité culturelle, et de se replier sur elle-même. Car l'Afrique n'est pas du tout pauvre, spirituellement et matériellement.

La Tradition Kôngo enseigne que Dieu est UN, mais il a plusieur qualités dont les trois principales sont: l'Amour, l'Intelligence, et le Pouvoir.

L'Intelligence de Dieu a créé l'univers, son Amour le conserve, tandis que son Pouvoir le gouverne.

La Religion est une expression de l'Amour de Dieu. 
La Science et la Technique sont des expressions de l'Intelligence créatrice de Dieu, 
tandis que la Politique est une expression du Pouvoir de Dieu.

Ainsi donc, la Religion, la Science, et la Politique sont les trois grands domaines d'expressions des Messagers de la vérité que Dieu envoie aux hommes.
Suivant les besoins d'une époque donnée, le Messager de la vérité peut être un Religieux, un Scientifique, ou un Politicien. Il peut même être les trois à la fois. Alors la tradition Kôngo dit qu'on a affaire à un Makandala. Puisque, par définition, Ne Makandala veut dire le Chef Politique et Religieux, Roi et Prêtre à la fois.
La sagesse Kôngo dit que Dieu travaille là Où il y a des hommes qui travaillent; et que, pour sauver les hommes, Dieu se sert toujours des hommes.

La vérité est éternelle. Mais sa révélation sur la Terre est progressive.

La Tradition Kôngo enseigne qu'à chaque grand tournant de l'histoire, Dieu a toujours envoyé un nouveau Messager de la Vérité aux hommes. Cependant, chaque fois qu'un nouveau Messager de la Vérité se lève sur cette planète Terre, il a toujours été combattu, soit par des aveugles ignorants, ou bien par des gens poussés par la peur...

1)C'est la peur des sociétés pétrolières face à un Messager de la Vérité scientifique et technique qui vient au Monde avec le plan d'un moteur qui n'utilise pas des produits pétroliers...

2)C'est la peur des anciens Politiciens en face d'un Messager de la Vérité politique qui se manifeste comme un nouveau Réformateur social, très populaire et très influent...

3)C'est la peur des anciennes Eglises en face d'un Messager de la Vérité Religieuse envoyé par Dieu pour venir ajouter une nouvelle dimension à la Vérité éternelle connue dans le Monde...

4)C'est la peur d'un propriétaire des biens mal acquis en presence d'un Messager qui se dit être le défenseur de la Vérité et de la Justice...

5)C'est la peur des défenseurs de la Francophonie en face d'un Messager de la Vérité qui vient au Monde investi de la mission divine de venir réhabiliter les Langues Négro-Africaines...

6)C'est la peur des défenseurs des frontières insensées laissées par la colonisation en Afrique, en face d'un Messager de la Vérité venu au Monde pour venir ramener l'Afrique sur le droit chemin des Lois de la Nature...

7)C'est la peur des Ténèbres du Mensonge en face de la Lumière de la Vérité...

8)C'est la peur des tenants des demi-vérités en face d'une grande Vérité...

Poussé par cette peur, l'homme a souvent eu tendance à recourir à l'agressivité, à l'attaque, au mensonge, au crime. Mais cela n'a jamais résolu le problème.
Finalement, on a toujours fini par se rendre compte qu'on n'a fait que lutter contre des moulins à vent; qu'on a perdu son temps, et qu'on n'a fait que compliquer sa propre situation d'avantage, en détériorant ses bonnes relations avec des gens qu'on a combattus et qu'on n'a reussi à vaincre. Et puis, l'homme récolte toujours ce qu'il semé, dit la Loi de la Justice divine.

Est-ce que ceux qui avaient combattu le Prophète Jésus avaient réussi à effacer son Message sur la Terre ? Non et non.

Est-ce que ceux qui avaient lutté contre le Prophète Mohamed avaient réussi à vaincre l'Islam ? Non et non.

De 1921 à 1951, la Belgique avait brûlé plusieurs villages au Kongo Central, relegué des dizaines de milliers de Bakongo, et assassiné plusieurs autres, et cela parce que la Belgique croyait qu'en faisant cela elle allait réussir à effacer le nom du Prophète Kimbangu. Aujourd'hui, vous êtes tous témoins pour constater qu'on parle toujours du prophète Kimbangu ! 
Alors, qu'est-ce que la Belgique a gagné pour ces crimes qu'elle avait commis contre les Bakongo ?

Aujourd'hui Bundu dia Kongo est persécuté par des gens qui ne savent pas ce qu'ils combattent. Et cela ne nous étonne pas. Car, de tout temps, les Etres Inspirés qui sont venus sur cette Terre pour venir enrichir la Culture de l'Humanité d'une nouvelle dimension avaient toujours été combattus, parce que leur vision du Monde dépassait de loin le cadre restreint dela vision bornée de l'homme ordinaire de leur époque.

Décidement, il n'est pas du tout facile de lutter contre la volonté de Dieu. 

Le KIKONGO est la Langue nationale de Kongo dia Ntotela, des Bena Kôngo, des descendants du Grand Ancêtre KONGO NIMI. 

La Langue Nationale d'un peuple est le plus grand attribut d'un peuple. C'est pourquoi chaque peuple a le devoir sacré de se battre pour réhabiliter sa Langue Nationale, la promouvoir, l'utiliser dans tous les domaines de la vie nationale, la codifier, l'enrichir en termes techniques, et assurer son rayonnement ainsi que son expansion à travers le monde entier. 

Le KIKONGO est la plus grande Langue Bantu de l'Afrique Centrale. Cette langue est actuellement entrain de stagner, à cause de l'Inconscience des Musiciens Kôngo, de l'Elite Intellectuelle Kôngo, et des Dirigeants Politiques de l'Espace Culturel Kôngo. 

PEUPLE KONGO! l'heure est au Réveil, à la réhabilitation culturelle, et à la Renaissance Nationale Kôngo. 

 Dieu a créé plusieurs peuples et a donné une langue nationale à chaque peuple.
LE KIKONGO est la langue du grand Ancêtre KONGO NIMI, la langue du Peuple Kongo, la langue de nos Ancêtres à KONGO DIA NTOTELA; donc la langue-Mère de tous les dialectes parlés dans l'Espace culturel Kôngo, qui va du Nord de la NAMIBI(Ovambu, HELELE) jusqu'au Gabon; de l'Océan Atlantique jusqu'au Zambezi, à la rivière Kasai, au Lac Mandombe, etc.
 

La culture Kongo est l'expression de l'Ame du Peuple Kongo dont la Langue Kikongo est le véhicule principal. Ainsi, celui qui ne maîtrise pas la Langue Kikongo ne peut pas maîtriser la Culture Kongo. 

L'unification de la Langue Kikongo exige qu'on puisse choisir un Kikongo Moyen facilement compris par tout le monde. C'est vers cette Moyenne Idéale du Kikongo que devra tendre chaque dialecte de l'Espace Culturel Kongo. C'est avec ce Kikongo Moyen qu'on doit rédiger tous les manuels scolaires kôngo.
En harmonisant le Kikongo de Mbanza Kongo, des Bandibu, et de Manianga, BUNDU DIA KONGO a mis sur point un Kikongo Moyen facilement compris par tout le monde. C'est avec cette Moyenne Idéale de la Langue Kikongo que le Chef Fondamentaliste Kôngo écrit les livres des enseignements de BUNDU DIA KONGO.
Toute personne qui se donnera la peine de lire constamment les livres de BUNDU DIA KONGO, écrits en kikongo, va rapidement se familiariser avec ce Kikongo Moyen facilement compris par tout le monde. 
Les chansons des chorales de Bundu dia Kongo, chantées en ce Kikongo Moyen, vous faciliteront grandement la tâche.
 

On ne maîtrise jamais une langue qu'on ne s'est pas donné la peine d'apprendre en profondeur. Vous l'avez fait pour le Francais, le Portugais. Faites-le maintenant pour le KIKONGO qui est la langue que Dieu a donnée à vos Ancêtres de KONGO DIA NTOTELA. C'est un devoir patriotique Kôngo. 

Dans tous les pays sérieux, le rôle de l'ECOLE est de former des Techniciens de Développement du pays, et NON PAS des spécialistes dans l'art de parler le Francais ou le Portugais. 

Celui qui veut devenir spécialistes en Francais, ou en Portugais, n'a qu'à aller se faire inscrire dans une ECOLE DE LANGUES ETRANGERES. 

Les Ingénieurs Japonais, Chinois, Allemands, Américains, et autres, ne savent pas parler le Francais, ou le Portugais; car ils ont fait toutes leurs études en leurs langues maternelles, pourtant voyez comment ils sont forts et créateurs ! 

Israel est un petit pays du Moyen Orient. Sa langue ancestrale, l'Hebreux, n'est parlée nul part ailleurs à part en Israel, et pourtant, dans toutes les écoles en Israel, le jeune juif apprend tout en sa langue maternelle, l'Hebreux. 

Ainsi, dans les ECOLES DE BUNDU DIA KONGO, le Kikongo est l'unique langue de l'enseignement.
Tous les cours se donnent en KIKONGO. Ensuite, l'enfant suit un cours de langue étrangère de son choix: le Japonais, l'Allemand, l'Anglais, le Francais, le Portugais, le Chinois, le Suahili, etc.
 

Un enfant qui a réussi dans toutes les branches, et qui a échoué dans son cours de langue étrangère, passe la classe. Car, pour BUNDU DIA KONGO, l'objectif n'est pas de former des spécialistes en langues étrangères, mais plutôt former des Ingénieurs Techniciens dans les domaines du développement, et de la gestion du pays.
Nous voulons former des Ingénieurs Techniciens kongophones, et NON pas des BLABLATEURS Francolusophones, qui sont incapables de communier intimément et de partager leurs sciences avec la population locale, kongophone, de la communauté à développer.

 

Nzila Kongo

Bundu dia Kongo i Nsaku Mpanzu ye Nzinga

Bundu dia Kongo i Mfumu ku Kongo

Mu nkumbu'a Mfumu Nzambi'eto Akongo luasikila mu beno !

Ntumua Mase 

Mfumu a Zikua Madinina Bundu dia Kongo