MBUA NTANTU (2)

Yenge kieno Makesa ma Bundu dia Kongo mu Amelika ye nza yamvimba 

En 1969, L'ARCHANGE DU KONGO (=NE MUANDA KONGO) disait ceci :

Les Calamités naturelles sont le Fouet de Dieu, Gare à l'Occident et ses Alliés aux coeurs endurcis !

"En tout cas, l'Economie du Monde Occidental ne se stabilisera plus JAMAIS, aussi longtemps que le Peuple Negro Africain, Victime de l'Occident, continuera à pleurer sous le Joug de la Misère cultivée par les hommes de l'Occident en Afrique..."

En 1986, L'ARCHANGE DU KONGO (=NE MUANDA KONGO) menaçait en disant :

La Misère de l'Afrique doit prendre fin, sinon des Calamités Naturelles s'abattront sur certains pays du Monde.

Oui, cette Misère doit prendre fin, sinon je déverserai l'Esprit de Révélation à des milliers de personnes en Afrique et dans le Monde, afin que soient connus les Vrais Responsables de la Misère de l'Afrique et du Monde entier. Alors, cessera la Fin du règne du Mensonge, de l'Hypocrisie, et du Sadisme...

1. En 1992, au cours d'une Campagne d'Evangélisation et de Guérisons Miracles en Afrique de l'Ouest, une certaine Madame D amena son petit frère atteint du SIDA.

Au moment de la Cérémonie de Guérisons Miracles, pendant que Madame D transportait son petit frère, afin de le rapprocher de l'Evangéliste, elle tomba par terre. Evanouie, elle vit le Ciel s'ouvrir. Une Voix lui dit : "Savez-vous que Celui qui a amené le SIDA en Afrique est justement Celui-là même qui finance secrètement les Campagnes d'Evangélisation qui secouent actuellement l'Afrique?..."

2.En 1993, un certain Monsieur T reçut la même Révélation du Seigneur, au cours d'une Campagne d'Evangélisation et de Guérisons Miracles, au Kenya, en Afrique de l'Est.

3. En 1994, le Seigneur avait donné la même Révélation à Monsieur A et Madame L, au cours d'une Campagne d'Evangélisation et de Guérisons Miracles à Kinshasa, en Afrique Centrale.

Le Message de cette Révélation Divine continue à se transmettre de bouches à oreilles. Ainsi, ils sont déjà nombbreux en Afrique ceux qui le savent que le Virus du SIDA est un Virus fabriqué dans un Laboratoire d'Armes Bactériologiques ; que ce Virus a été amené en Afrique en valise diplomatique, sous la garde du Docteur C, et cela sur ordre de NA KIASUAMA et son cousin MALENGO AM SORRY, le Grand Complice. Oui, ils sont déjà nombreux en Afrique de l'Ouest, de l'Est, et du Centre, ceux qui le savent que pour atteindre son objectif macabre en Afrique, NE KIASUAMA se sert du SIDA, des Naissances Désirables, et des Campagnes d'Evangélisation...

En Kikongo, le mot MALENGO veut dire Démagogue. La Démagogie se dit KIMALENGO.

L'AFRIQUE est victime d'une Vaste Politique de Manipulation. Les Prêtres Chrétiens sont manipulés. Les Pasteurs sont manipulés. Les Politiciens sont manipulés. L'Opinion Publique Africaine est manipulée, désorientée, déroutée.

L'AFRIQUE est gravement malade. Si nous voulons sauver ce grand malade, il nous faut établir un DIAGNOSTIC sévère et sans complaisances, où tous les germes responsables des maux de l'Afrique sont déterminés, et leurs méthodes d'action portées à la CONNAISSANCE de l'Opinion Publique Africaine.

"En langue Kikongo, "Mbua" veut dire "Chien", tandis que "Ntantu" veut dire "Ennemi". Ainsi MBUA NTANTU veut dire : LE CHIEN DE L'ENNEMI. Au pluriel, "Mbua Ntantu" fait : MBUA ZA NTANTU

La Tradition Kôngo enseigne que le CHIEN est un animal. Devenu ami des hommes, monsieur le CHIEN est devenu l'instrument principal des hommes pour aller chasser et tuer ses propres frères animaux !

Ainsi, "Mbua Ntantu" est le nom que la Tradition Kôngo donne à toute personne qui travaille contre sa race, contre son pays et son peuple, et cela au service des étrangers.

Manipulé par des ETRANGERS, tout Africain qui lutte contre son pays, sa langue, sa culture, ses Ancêtres et sa Religion Ancestrale est un "MBUA NTANTU".

Dans la Tradition Kôngo, celui qui manipule, qui commande les MBUA ZA NTANTU, tout en se cachant, porte le nom de "NA KIASUAMA". Pour l'Afrique militante, "NA KIASUAMA" c'est le Néocolonialiste, l'Impérialiste, l'Ennemi de l'Afrique, le Partenaire hypocrite et mal intentionné, le LOUP vêtu d'une peau de mouton !

Le NEOCOLONIALISTE veut une Afrique où règnent les guerres civiles, les pillages, les assassinats, les plasticages, les maladies, la famine, l'aliénation mentale, les complexes d'infériorité, la pauvreté, la misère, la drogue, l'ignorance, bref les anti-valeurs.

Pour implanter tout ceci en Afrique, "NA KIASUAMA" travaille par personne interposée. Il travaille avec l'aide de ses "MBUA" aveugles et dévoués, les "MBUA ZA NTANTU" qui sont responsables de la désorganisation matérielle et spirituelle de l'Afrique.

Plus l'Afrique sombre dans les guerres civiles, dans la misère, et plus "NA KIASUAMA" est satisfait, plus tous les "MBUA ZA NTANTU" sont secrètement soutenus ; même si, pour tromper l'opinion publique, "NA KIASUAMA" leur adresse de temps en temps quelques critiques non suivies de sanctions concrètes.

Plus la misère du Peuple Africain augmente, et plus tous les "MBUA ZA NTANTU" éprouvent un sentiment de satisfaction pour une mission accomplie : la mission d'un CHIEN qui a réussi à conduire les Chasseurs dans la forêt, à y dénicher ses propres frères animaux et à les plonger dans le malheur, pour la satisfaction des êtres d'une autre race, la race des hommes, des chasseurs d'animaux.

Déstabiliser l'Afrique par tous les moyens, tels est l'objectif poursuivi par NA KIASUAMA.

NA KIASUAMA veut déstabiliser tels pays Africains, dont il veut plonger le Peuple dans la misère, par l'intermédiaire de Monsieur X. Ainsi, NA KIASUAMA donne des armes à Monsieur X.

Si Monsieur X utilise ces armes pour tuer des Espions déguisés en Serviteurs de Jésus, ou en coopérant,alors l'Occident s'alarme et crie : C'est un Intégriste, un Communiste, un Dictateur à combattre, un Nationaliste dangereux !

Mais si Monsieur X utilise ces armes pour tuer ses propres concitoyens, et que la guerre civile éclate, alors l'Occident envoie des avions et des militaires pour venir retirer ses Espions, ses Ressortissants,les protéger, et les ramener chez eux, en laissant les Africains s'entretuer entre eux, sous le commandement de Monsieur X, qui a été armé jusqu'aux dents avec la complicité de l'Occident, des Partenaires Hypocrites et mal intentionnés.

Lorsque la Famine règne en Afrique et que NA KIASUAMA donne quelques sacs de riz, il tient à ce que tous les journeaux, toutes les Radios et Télévisions Africaines puissent parler de cette aide.

Mais lorsque NA KIASUAMA prend des tonnes et des tonnes de pétrole dans nos sous-sol, il interdit tous les journeaux, Radios, et Télévisions Africaines, de parler des quantités réelles de pétrole soutirées dans notre sous-sol.

Dès que les Nationaliste Africains veulent voir clair dans ce Dossier Pétrole, NA KIASUAMA envoie des Evangélistes Internationaux chargés de venr distraire les Africains, na kombo ya Yesu, et leur faire danser, en chantant :

Biloko nionso

Ekotikala na mokili oyo

Nkolo Yesu kumisana

Aleluya !

Pendant ques les Africains chantent ainsi, en dansant, des bateaux et des bateaux quittent l'Afrique chargés de tous ces biloko nionso ekotikala na mokili oyo, car NA KIASUAMA en a grandement besoin.

Si les campagnes d'évangélisation ne parviennent pas à détourner les yeux des Africains de leur Pétrole de Pointe Noire, alors NA KIASUAMA leur envoie la guerre civile Sud-Sud, alimentée par des Alliances Nord-Sud. Nkutu Zoba, Mfuandi yimosi!

L'AFRIQUE est le continent du DIALOGUE RECONCILIATEUR, mais le Dialogue est devenu impossible entre Politiciens Africains manipulés par NA KIASUAMA déguisé en SERVITEUR DE JESUS, en Partenaire, en Conseiller technique.  

NA KIASUAMA vient en Afrique. Il va trouver tel Opposant, et lui dit : "Tu es le seul en qui nous avons confiance. Sois intraitable, radical, et irréductible. Nous te soutenons fermement..."

Après cela, NA KIASUAMA va secrètement voir celui qu'il appelle en public le Dictateur à combattre et lui dit : "...Tu as toujours été notre Allié fidèle. Nous ne l'oublierons jamais. Ainsi, ne cède pas aux élucubrations d'une Opposition qui ne vaut pas la peine. Sois ferme, inflexible et dur. Tu  peux compter sur nous. Tu le sais très bien..."

Rassuré par des Partenaires Hypocrites, L'INTRANSIGENCE s'installe à gauche et à droite et éloigne l'Esprit Africain du Dialogue. Après, on se précipite dans un gouffre sans fin et cela au détriment du pays, du Peuple martyrisé.

Lorsque la Confusion devient totale, les mêmes Partenaires donnent des armes secrètement à gauche et à droite, et voilà le feu et le sang de la guerre civile !

Alors, les mêmes Partenaires envoient des avions et des militaires pour venir protéger leurs ressortissants et les ramener chez eux, en laissant les Africains s'entretuer entre eux !

Voilà le Drame de l'Afrique : de la Somalie au Libéria, de l'Angola au Ruanda, du Tchad au Mozambique, via le Zaïre.

Un jour, NA KIASUAMA va trouver son cousin MALENGO AM SORRY et lui dit : Détruisons le tissus économique de tel pays pour qu'on puisse avoir besoin de nous lors de la reconstruction. Son cousin répondit : OK !

C'est le travail qui garantit la valeur de la monnaie. Quiconque détruit l'instrument dy travail prépare des mauvais lendemains au Peuple constitué par des civils et des militaires.

Avec des PILLAGES, c'est NA KIASUAMA qui gagne, et NON, pas les civils et les militaires. Car sans tissus économique viable, ce que vous croyer gagner dans les PILLAGES n'est q'une illusion qui ne dure pas, une fumée qui disparaît vite, et vous laisse dans votre soif.

Et s'il faut de nouveau étancher cette soif par des nouveaux PILLAGES, eh bien, c'est le Pays que vous allez détruire. C'est le Peuple que vous allez plonger dans le malheur. Ce sont les civils et les militaires que vous allez plonger dans la grande misère, à la grande satisfaction de NA KIASUAMA.

A la Radio et à la Télévision, des gros malins sabotent les émissions, dès qu'ils constatent que la tendance des nouvelles qui font l'actualité va dans le sens de la démystication de leur Idole vénérée et mystifiée. Après ils parlent constamment de la liberté de la presse et du droit du Peuple à l'information objective.

Une nouvelle maladie fait rage au super pays de NA KIASUAMA. Cette maladie s'appele Zobacite. Pour soigner cette maladie, NA KISUAMA fait construire une usine pharmaceutique qui produit ce puissant médicament appelé la Zobaciline. Dommage qu'on arrive pas à écouler toute la production. Ainsi, afin d'avoir des clients supplémentaires, NA KIASUAMA ordonne ses Agents de prendre le virus de la Zobacite et d'aller l'inoculer dans certains pays Africains.

Après quelques années d'incubation, la Zobacite éclate en Afrique et fait rage. La panique dans tous les milieux.

Alors apparaît NA KIASUAMA avec ses comprimés de sirop de Zobaciline qui soigne bien et guérir la Zobacite.

L'Afrique pousse un grand OUF de soulagement !

NA KIASUAMA est proclamé Grand Sauveur, Muana Mara, Partenaire Idéal et privilégié de l'Afrique !

Kutu di ufiona, dia Zengi, dia Zoba !

L'Afrique se compose actuellement d'un ensemble d'Etats falsifiés créés par le vouloir de NA KIASUAMA qui les a imposés comme étant des bombes à retardement pour l'Afrique.

A l'intérieur de ces Etas fantoches se trouvent une caste de Politiciens à la solde de NA KISUAMA. Ils se disent Unitaristes. Dans la pratique, ils soutiennent l'Unité du pays, quand ce sont eux qui sont au pouvoir. Dès que le pouvoir veut leur échapper, ils n'hésitent pas de recourir à la guerre civile et aux troubles qui menacent l'Unité du pays. Car, en vérité, pour eux, la devise est la suivante :

- L'Unité, à condition que le Chef c'est moi. Sinon, le pays n'a qu'à mourir.

Voilà le drame de l'Afrique : de la Somali au Libéria, du Soudan en Angola, du Niger au Zaïre, du Mozambique en Algérie !

Telle mesure est salutaire pour le pays, mais je la soutiens à condition que c'est moi le Premier Ministre qui prend cette décision. Mais si c'est un autre Premier Ministre, alors je dis NON, et je marche à l'encontre de cette mesure. Voilà l'Unitarisme des Agents de NA KIASUAMA. Leur véritable mission c'est créer continuellement le BLOCAGE qui retarde la venuue d'une ère qui risque d'apporter le bien-être au Peuple Africain, en écartant les Agents de NA KIASUAMA de la gestion du pays.

NA KIASUAMA ne permet pas le DEBLOCAGE de la situation du pays qu'après avoir obtenu des assurances qu'Après la démocratisation égale Avant la démocratisation.

Avant cela, on passe de conclave en conclave, d'une concertation à une autre, d'une conférence  nationale à un forum de la culture de la paix...

Toutes ces concertations sont moyautés par des Agents chargés de provoquer le BLOCAGE, aussitôt que NA KIASUAMA, ou son cousin MALENGO AM SORRY, se gratte la tête.

Après avoir bu quelques gorgées de champagne et de cognac, NA KIASUAMA va voir son cousin MMALENGO AM SORRY et lui dit, en tapant sur la table :

" Ces messieurs doivent m'obéir et exécuter mes ordres. Car ils sont d'abord des Agents de notre Sercice de Sécurité, avant d'être, des Généraux, des Premiers Ministres, des Chefs de leurs Etats. C'est grâce à nous qu'ils sont devenus tout cela. Leurs peuples, ke m'en fou!...

Lorqu'un Homme d'Etat est à la fois simple caporal de notre Service de Renseignement, quel statut veux-tu que je puisse lui donner ?

Le statut d'un caporal, puisque cela est avantageux pour nous. En tout cas, pour moi, ils sont tous nos caporaux, sinon alors fini leurs Primatures et leurs Présidences tant convoitées et adorées !..."

NA MALENGO AM SORRY répôndit : OK, c'est parfait. En avant la musique !

Mais qui est NA KIASUAMA ???

Posez la question aux BANA BA ZULU !

NA KIASUAMA ordonne secrètement à ses Agents de provoquer des troubles dans le pays. 

Après quelques mois de destabilisation du Pays, la famine règne en maître dans le pays.

Alors apparaît NA KIASUAMA qui vient au secours du pays avec du riz infecté de DDT, des boîtes de lait périmées, et des grands discours dignes d'un Partenaire Honnête et bien intentionné.

Ignorante, la population du pays pousse un OUF de soulagement, de remerciement, et d'admiration, en disant de NA KIASUAMA, qu'il est Muana Maria, Muanda Nzambe, Aleluia Amen na kombo ya Yesu !

Les grands Ignorants appellent cela un Ballon d'Oxygène, tandis que les Grands Nabi Kongo disent qu'il s'agit d'un Ballon de Monoxyde de Carbone !

Oui, na kombo ya Yesu, car tous les Dictateurs de l'Afrique Noire, de gauche et de droite, sont des CHRETIENS! Aleluia na kombo ya Yesu ! Vive le Christianisme Colonial !

Déguisés en Serviteurs de Jésus, un Agent du Néocolonialisme, par dessus tout Trafiquant illicite de diamant, de chanvre, et des âmes, vient s'installer dans votre pays, dans votre village. Spécialiste du DIVISER POUR REGNER. Cet Espion commence à faire du songi-songi destiné à opposer des Frères de Sang et de les pousser vers ls confrontation sanglante.

Dès que les troubles éclatent, son Pays lui envoie un avion et des militaires pour venir le protéger, le chercher, et le ramener chez lui, en laissant les Africains s'entretuer entre eux, par la faute et l'activité criminelle de cet Espion déguisé en Serviteur de Jésus, en Conseiller Technique !

Dernièrement, on avait organisé des cérémonies de Demande de Pardon au cours desquelles l'Occident a demandé PARDON aux Africains pour qu'ils puissent pardonner tous LES CRIMES que l'Occident a commis en Afrique durant l'Epoque Coloniale. Au cours de ces cérémonies, on a vu des Blancs laver les pieds des Noirs, paraît-il en signe d'humilité et de pardon !

NLONGI'A KONGO dit ceci :

Avant de laver les mains et les pieds des Africains, les Néocolonialistes doivent d'abord laver leurs propres coeurs.

Hier vous avez agressé quelqu'un. Aujourd'hui vous lui demandez PARDON. Et demain vous recommencez à l'agresser. Quelle est la valuer de votre PARDON ?

C'est une FARCE, une COMEDIE des HYPOCRITES.

Au Ciel, les FARCES n'ont absolument aucun pouvoir d'effacer les crimes de quelqu'un qui n'a pas changé de mentalité, et qui n'a pas correctement compensé ses crimes.

Pour être pardonné par les ANGES DE LA JUSTICE DIVINE, l'agresseur doit :

1. CHANGER DE MENTALITE.

2.PAYER UNE INDEMNITE COMPENSATOIRE A LA VICTIME.

3. DEMANDER LE PARDON MENTALEMENT ET VERBALEMENT A LA VICTIME.

4. NE PLUS RECOMMENCER SES AGISSEMENTS DU PASSE, EN EVITANT DES NOUVELLES AGRESSIONS.

OUBIONS LE PASSE! disent-ils. Oui, il est bon de savoir pardonner et d'oublier le passé, à condition que l'Agresseur d'hier cesse de se comporter, aujourd'hui et demain, comme par le passé.

Depuis les années 1945, le Valeureux Peuple Allemand n'a plus JAMAIS agressé PERSONNE, mais en Occident, les Alliés n'oublient toujours pas ce passé de la Deuxième Guerre Mondiale ! Eux ne veulent pas oublier leur passé douloureux et ils veulent que nous autres Africains nous puissions oublier le nôtre. Voilà l'Hypocrisie.

Le passé a préparé le présent qui est entrain de préparer l'avenir. Ainsi, pour bien connaître le présent, il faut d'abord bien connaître le passé.

On peut pardonner sincèrement, tout en connaissant le passé, lorsque l'Agresseur d'hier à réellement changé de mentalité.

MOT DE LA FIN

CHANGER DE MENTALITE !

A travers le vaste panorama de l'Histoire Humaine, on a toujours eu des Politiciens Déchus qui ont eu un sursaut de Sentiment Patriotique de dernière minute, et cela a sauvé la Nation.

Car la transmutation existe. Alors, le Métal Vil devient de l'Or.

Zola, Ngangu, Lendo !

Mfumu a Ndungunu, Mfumu a Ndungunu, Mfumu a Ndungunu

Ningisa Ntantu, pamuna Ntantu, zoma Ntantu, bunga Ntantu, kidivo kinkole kia Kongo kiamanisa !

Ingeta ! Ibobo, Ibobo, Ibobo !

NE MUANDA NSEMI

NLONGI'A KONGO NE MAKANDALA

NKULUNTU A BUNDU DIA KONGO 

Note : Large extrait du livre "Les Oeuvres de NA KIASUAMA" écrit par Ne Muanda Nsemi. Matondo mamingi Na Ngimbi Muaka Bika lusakumunu lua Batata ba Mpungu Tulendo luasikila mu ngeye!