LA RENAISSANCE Africaine

NE MUANDA NSEMI.

Chef Spirituel de Bundu dia Kongo

Nlongi'a Kongo

Kinsasa, le 8-8-1993.

NKOTOSOLO

En 1921, Mfumu Kimbangu, Guide Spirituel du Peuple Kôngo, annonce l'avènement prochain de l'indépendance de la Race Noire Mondiale et de tous les pays colonisés.

Les Bakongo s’accaparent de cette prophétie et en font une grande publicité. Incapables de concevoir cela, certaines tribus de L'EMPIRE COLONIAL BELGE (le Zaïre) se sont mis à prendre les Bakongo pour des utopistes. Or les Bakongo n'ont fait que proclamer une révélation que l'Esprit du Grang Dieu Nzambi'a Mpungu avait donné à Mfumu Kimbangu.

Trente neuf ans plus tard, l'indépendance prophétisée est venue, prouvant ainsi, que ce sont les Bakongo qui avaient raison !

En 1960, les Bakongo préconisèrent LE FEDERALISME comme forme du gouvernement pour L'EMPIBE COLONIAL BELGE indépendant. La Belgique et toutes les autres Tribus de L'EMPIRE COLONIAL BELGE s'opposèrent à cette option à cette vision.

Trente années plus tard, aujourd'hui, la grande majorité des ZAÏROIS à l’epoque a enfin compris les Bakongo avaient raison car le FEDERALISME est la forme du gouvernement qu'il faut pour L'EMPIRE COLONIAL BELGE, alias la RDC !

Pour contrecarrer l'option FEDERALISTE prôné par les Bakongo, la Belgique avait donné aux Zaïrois le fameux slogan de : CONGO UNI PAYS FORT !

Aujourd'hui, au-lieu de dire BELGIQUE UNIE PAYS FORT, non, la Belgique est devenue UN ETAT FEDERAL, démontrant par là, qu'ici aussi, ce sont les Bakongo qui ont raison. Vive la Wallônie ! Vive la Flandre ! Gloire à la vi­sion profonde et prophétique des Bakongo !

Or les Bakongo n'avaient fait que suivre un IDEAL DIVIN que l'Esprit de Dieu avait révé­lé aux Mages Kongo depuis des siècles.

La vision de celui qui est guidé par des ré­vélations divines est toujours en avance sur celle des COMMUNS DE MORTELS.

En 1975, pendant que les Russes et les Cu­bains venaient en Angola au cours d'une séance de prière,  l'Esprit de Dieu donna une vision à Ne Muanda Nsemi. Dans cette vision, on lui révéla l'avènement prochain de l'é­clatement de L'EMPIRE COLONIAL RUSSE (l'Union Soviétique).

Un jour, Ne Muanda Nsemi parla de cette vision à son ami, un Muluba, Docteur à Mama Yemo, ce Docteur était visiblement scepti­que. 

Aujourd'hui, conformément à la vision de 1975l l'Union Soviétique a éclaté ! Et ce Médecin Muluba l'a reconnu en disant :

Effectivement, tu me l'avais annoncé bien avant !...

En 1988, au cours d'une vision, Ne Nsemi vit un Etre lumineux qui lui dit ceci : Les Baluba vont bientôt Être  persécutés !

Lorsque Ne Muanda Nsemi informa son ami, un Muluba, Docteur à Mama Yemo, celui-ci avait un air à la fois pensif et sceptique !

Quatre années plus tard, quand le drame du Katanga avait commencé, ce Docteur se rappe­la de ce qu'on lui avait dit quelques années plus tôt…

Pourtant ce qui se passe actuellement au Ka­tanga n'est rien par rapport à ce qui vien­dra, si l'on ne mettra pas fin au Nomadisme Kasaien !

Les Bakongo possèdent un vaste repertoir de prophéties, de (révélations divines, qui dé­crivent avec précision le devenir de L'AFRI­QUE CENTRALE, de l'Afrique, et du Monde en­tier. C'est l'oeuvre de l'Esprit Divin à travers la longue lignée de Guides Spirituels du Peuple Kongo...

Aujourd'hui, sous la pression de l'Esprit de Tata Nzambi'a Mpungu, le Chef Spirituel de Bundu dia Kongo annonce que les frontières coloniales en Afrique sont une véritable FO­LIE devant Dieu. Car ces frontières ne sont pas conformes aux Lois de la Nature, qui sont l'expression de la Volonté de Dieu.

Tout comme par le passé, certaines Tribus se­ront incapables de concevoir une pareille vi­sion du Monde. Ainsi, elles tenteront de s'y opposer, jusqu'à ce que les événements fu­turs les mettront, devant le fait accompli.

Alors ils regretteront le temps perdu dans des UNITARISMES sans fondement.

L'IGNORANCE ne nous aidera pas pour résoudre les problèmes de l'Afrique en profondeur. Car seul quelqu'un qui possède LA VRAIE CON­NAISSANCE est capable de résoudre les pro­blèmes en profondeur et d'une manière définitive.

L'AFRIQUE est bourrée de bombes à retardement. Pour les désamorcer, il faut être un Grand Sage qui connaît LA LOI DE LA NATURE, et le Plan de Dieu pour un cycle donné.

Il faut éviter que l'Afrique puisse continuer à poursuivre des objectifs dont le résultat final sera une perte de temps, d'argent, et d'énergie. Les Africains doivent cesser de faire l'hypo­crisie. Ils doivent regarder la Vérité en face, et tirer les conclusions logiques qui en découlent.

Si celui qui construit l'Afrique ne le cons­truit pas conformément aux LOIS DE LA NATURE, qui sont une expression de la Volonté de Dieu, eh bien, sa construction n'est qu'un château de cartes, une fumée qui va disparaître, une occasion de faire perdre à l'Afrique son temps, son argent, et son énergie.

Sommes-nous capables de tirer les leçons de ce qui passe actuellement en EUROPE DE L'EST, et ainsi éviter un bain de sang inutile pour l’Afrique de demain ?

Préférez-vous être des Sages Responsables pour l'Afrique, ou bien vous tenez coûte que coûte à jouer votre rôle de ROBOT manipulé par les Ennemis de l'Afrique ?

Dans mon présent livre intitulé LA RENAISSANCE AFRICAINE, je m'en vais donner quelques notions fondamentales que doit tenir compte quiconque cherche à donner au problème des frontières coloniales une solution conforme aux LOIS 

1. LA NATION NATURELLE.

Une nation naturelle est une nation homogène, composée par les descendants d'un même Ancêtres.

Exemples :

1. L'Ancêtre Jacob mit au monde douze enfants. Les descendants de ces enfants forment une nation naturelle appelée la Nation Israé­lienne.

2. L'Ancêtre KONGO NIMI mit au monde trois enfants appelés Nsaku, Mpanzu, et Nzinga. Les descendants de ces trois enfants forment une Nation Naturelle appelée la Nation Kongo, la Nationalité Kongo.

3. Les mongo et les batetela sont issus d'un même Ancêtre, ainsi, ils forment une même Nation Naturelle appelée la Nation Anamongo, la Nationalité Anamongo.

Le périmètre Culturel Anamongo englobe la Pro­vince de l'Equateur, du Kasayi, du Kivu, de Bandundu, et du Maniema.

Le Périmètre Culturel Kongo englobe l'Angola, le Bandundu, le Kongo Central, le Kabinda, le Sud du Kongo  et du Gabon.

Les Kongo et les Anamongo sont les deux Nationalités qui occupent les deux plus grands périmè­tres culturels en Afrique Centrale: la Nationalité Kongo et la Nationalité Anamongo.

A chaque Nationalité (une nation naturelle) Dieu a donné un Génie Superviseur (un Ange, un Simbi), un Egregore, une mission, une Culture spécifique, une Langue nationale, et un Pays indivisible. Le Pays Anamongo est la somme de toutes les terres appartenant aux Anamongo en Afrique Cen­trale.

Le Pays Kôngo est l'ensemble des terres apparte­nant aux Kôngo en Afrique Centrale de l'ouest. Le Génie des Anamongo, l'Egregore Anamongo, la mission des Anamongo, la Culture Anamongo, la Langue Anamongo, et le Pays Anamongo.

Voilà des domaines dans lesquels les Anamongo doivent orienter leurs recherches, s'ils veulent se développer conformément aux Lois de la Nature, qui sont une expression de la Volonté de Dieu dans la création.

S'ils parviennent à s'orienter fermentent dans cette direction, alors ils finiront par attirer sur eux l'aide de Bundu dia Kongo et la bénédiction de l'Ange des Anamongo dans le Monde Spirituel. Je sais de quoi je parle, et je pèse bien mes mots.

L'Ange Superviseur des Kôngo, l'Egregore Kôngo, la mission des Kôngo, la Culture Kôngo, la Langue Kôngo, et le Pays Kôngo.

Voilà des domaines très familiers aux Grands Initiés Kôngo, aux Frères Aînés de Bundu dia Kongo.

La Culture Anamongo est l'expression de l'Ame du Peuple Anamongo dont la langue Anamongo est le véhicule principal.

L'Ame du Peuple Anamongo c'est l'Ange des Anamongo, autrement dit le Génie Superviseur des Anamongo. C'est lui qui détient, dans le Monde Spirituel, le modèle de développement spirituel et matériel voulu par Dieu pour les Anamongo.

Car Dieu veut que chaque Nationalité se dévelop­pe suivant une certaine SPECIFICITE destinée à produire une Fleur particulière à l'étape finale de l'évolution de l'Humanité terrestre. Le modèle de ce développement spécifique d'une Nationalité donnée  est détenu par l'Ange Super­viseur de cette Nationalité qui révèle ce modèle aux Grands Initiés de son Peuple.

Car ce sont eux qui doivent encadrer le Peuple et le guider sur le chemin de l'évolution conforme à leur Gé­nie national, tout cela sous la bénédiction des Grands Ancêtres.

Il est donc extrêmement dangereux pour chaque Nationalité de tourner le dos à son Génie National et à ses Grands Ancêtres Divinisés. Car on devient un Peuple coupé de sa Source, donc un Peuple déraciné facile à dominer.

2. LE GENIE SUPERVISEUR.

Le Génie Superviseur d'une Nationalité, autre­ment dit l'Esprit Supérieur de cette Nationali­té, est l'Ange de cette Nationalité. Il est le Pont entre les Très Hauts et cette Nation natu­relle.  Il est l'Ame de son Peuple, et il habite à l'intérieur du périmètre culturel de son Peu­ple, dans la contrepartie spirituelle de ce périmètre culturel.

Car le monde spirituel est à la fois en nous et en dehors de nous.

Oui, chaque Nation naturelle (chaque nationa­lité) a son Génie Superviseur. Ce grand Esprit a un droit de veto sur tout ce qui concerne sa Nation dont il connaît le passé, le présent, et le futur.

Car chaque Génie Superviseur a des Archives de la Nature dans lesquelles il garde l'Histoire de son Peuple.

C'est grâce aux multiples révélations de leur Génie ( Simbi) Superviseur que les Bakongo connaissent beaucoup de détails sur leur Histoire, l'His­toire du Peuple Kôngo.

Les Colonialistes croyaient que pour faire disparaître la glorieuse Histoire du Peuple Kôngo, il faut tuer tous les Vieillards Bakongo déten­teurs de cette Histoire. Malheureusement pour eux, chaque fois que ces Vieillards disparais­saient, l'Ange du Peuple Kôngo élevait un autre Messager à qui il révélait  de nouveau cette His­toire, lui confiant la mission d'enseigner cet­te Histoire au Peuple Kôngo.

Ainsi, si les Anamongo veulent connaître la vraie Histoire du Peuple Anamongo, ils doivent s'adresser à leur Génie (Simbi) Superviseur, et non pas aux écrits empoisonnés des ethnologues et des historiens de type colonial.

L'Ange des Anamongo est le Seigneur des Anamongo. C'est en son Nom que les Anamongo doivent adorer l’Etre Suprême, et s'adresser aux Très Hauts.

Contacter le Génie Superviseur des Anamongo, puiser des Energies vivifiantes de son Grand Esprit, et les déverser sur le Peuple Anamongo, telle est la mission des Initiés Anamongo.

Ceci aura comme résultat redynamisation des Anamongo, leur illumination, et leur stimulation créatrice des inno­vations porteuses de progrès spirituel et matériel.

Chaque Génie Superviseur (Ange, Simbi) de Nationalité a un nom public et un nom secret, destiné aux Initiés.

Les Dieux des Nationalités, voilà un autre nom qu'on utilise pour désigner les Anges des Na­tions, qui sont les Ministres que Dieu Créateur a responsabilisés pour superviser l'évolution spé­cifique de chaque Nationalité.

Tourner le dos au Génie National, à ses Grands Ancêtres Divinisés, pour aller suivre des Génies et des Ancêtres des autres, c'est cela qu'on ap­pelle ADORER DES DIEUX ETRANGERS !

Tout Peuple qui tourne le dos à son Dieu National pour aller adorer des Dieux Etrangers provoque la colère de son Génie Superviseur qui retire sa bénédiction, et laisse ce Peuple impi dans la confusion, les difficultés, et la stagnation.

Pour attirer de nouveaux la bénédiction de leur Génie Superviseur, les initiés doivent amener le Peuple à se repentir et à revenir à leur Dieu National qui est leur Ange Superviseur.

Chaque Nationalité a un Egregore National qui est le Gouvernement Invisible de cette nation naturelle. Au centre de ce grand Conclave Invisible se trouve le Génie Superviseur de la Nationalité entouré des Grands Ancêtres Divinisés de sa nation. Ils sont les Ministres de Dieu chargés de guider cette Nationalité.

Le gouvernement national sur le plan physique doit être le reflet et l'instrument du Gouverne­ment Invisible de la nation. Car l'Eglise Na­tionale et le Gouvernement National sont les deux principaux instruments que le Gouvernement Invisible se sert pour guider sa nation sur le chemin du progrès matériel (le gouvernement) et spirituel (l'église).

Depuis la plus haute antiquité, chaque Gouvernement Invisible avait dicté sa Loi divine à son peuple. C'est cette Loi qu'on appelle la Loi Sacrée de Dieu, des Génies, et des Grands Ancêtres. L'Eglise nationale et le gouvernement national sont chargés de faire respecter cette Loi Sacrée dans le pays national.

Le respect de la Loi Sacrée provoque la prospérite national ; tandis que la transgression de cette loi amène  des fléaux, des crises, et des calamités dans le pays. On constate alors que le pays est doté de tout ce qu'il faut pour de­venir prospère, mais il ne devient toujours pas prospère.

Tout peuple qui tourne le dos à son Génie et son Gouvernement Invisible ne peut pas se déve­lopper, harmonieusement, et conformément au mo­dèle spécifique voulu par Dieu pour ce peuplei pour cette Nationalité.

Ce sont toujours les Nations qui sont restées reliées harmonieusement à leurs Gouvernements invisibles qui ont toujours étonné le Monde, prospéré et dominé le Monde dans un domaine ou dans un autre.

C'est pourquoi la RENAISSANCE DE L'AFRIQUE exi­ge que chaque Nationalité puisse mettre de l’ordre dans son Périmètre Culturel et se reconci­lier avec ses Génies Locaux, et ses Grands An­cêtres Divinisés.

L'Afrique ne connaîtra la paix que lorsqu'elle sera restructurée conformément au Plan de Dieu que détiennent les Génies Superviseurs dee Na­tionalités Africaines.

LA MISSION NATIONALE.

Le lion, le mouton, le chat, et l'antilope sont tous des animaux; mais tous ces animaux n'ont pas la même mission dans la nature. Un troupeau de lions n'est pas la même chose qu'un troupeau de moutons, de chèvres, de cochons.

Le palmier, le baobab, le manguier, et le safoutier sont tous des arbres; mais chacun de ces arbres a sa spécificité propre, et produit sa fleur particulière.

Le cerveau, le coeur, l'oeil, et l'intestin sont tous des organes du corps, mais chaque organe à sa mission spécifique dans le corps.

De même, Dieu a créé plusieurs Nationalités et a donné une mission particulière à chaque Nationalité. Oui, chaque Nation a son rayon, sa mission. Cette mission est très bien connue par le Génie Superviseur National qui le révèle aux Elus de sa Nation, aux Grands Initiés de sa Na­tionalité.

Les Initiés Kôngo connaissent le nom de leur Gé­nie Superviseur et la grande Mission divine de la Nation Kôngo. Tout comme le corps de l'homme est doté de  plu­sieurs organes différente les une les autres, l'Afrique est une Entité Vivante dotée de plu­sieurs organes qui sont des Nations-Organes : cerveau, coeur, oeil, estomac, foie, oreille, ...etc.

Telle Nationalité constitue l'organe du Coeur de l'Afrique, telle autre Nationalité est l'œil de l'Afrique, Cette autre Nation là est le Cer­veau de l'Afrique; tandis que les autres Na­tionalités sont l'Estomac de l'Afrique, les Pieds de l'Afrique, les Bras de l'Afrique, les Jambes de l'Afrique, l'Anus de l'Afrique,... etc,

La santé de l'Afrique sera très bonne si chaque organe de l'Afrique est en bonne santé et fonc­tionne bien.

Gêner une Nation-Organe de l'Afrique à jouer son rôle, c'est freiner toute l'Afrique à progresser.

De 1960 à 2020, certains Politiciens de la RDC ont travaillé jour et nuit pour freiner les Bakongo et les empêcher de jouer leur rôle moteur dans le développement du Congo, alias Empire Co­lonial Belge.

Devenus Politiciens de la préten­due oposition, ces mêmes messieurs regrettent de constater que les Bakongo ne jouent pas le role  Moteur qu'ils devraient jouer dans le proces­sus actuel de la démocratisation. D'où la sta­gnation actuelle de la situation politique au RDC, Ces messieurs oublient que ce sont eux qui sont responsables de cette situation.

Car l'apathie actuelle des Bakongo est le résultat de toutes les brimades et cruautés qu'ils ont fait subir aux Bakongo pendant que ces Messieurs de  l'Opposition soit disante Radicale étaient les grands Décideurs et Animateurs de la Révolution Zaïroise Authentique.

Ont ils enfin compris que freiner les Bakongo c'est freiner le RDC, l'Afrique, et le Monde entier ?

Ce sont eux, ces Messieurs devenus membres de la soit disante Opposition, qui prenaient l'initiative de proposer la fermeture de certaines sociétés au Pays Kôngo et leur transfert dans les autres Régions.

Après avoir fermé et transféré tout cela, ils sont encore les premiers à faire engager leurs frères de Tribu dans les quelques sociétés qui sent restées au Kongo Central !

Ce sont eux qui vociféraient hier qu'il y a trop d'écoles au Kongo Central ! Ainsi, il faut en fermer d'autres.

Après avoir fermé et transféré plusieurs écoles, Ils sont encore les premiers pour envoyer leurs enfants et leurs frères deTribu dans les quelques écoles encore existantes au Pays Kôngo !

Et si aujourd'hui les Bakongo décidaient de chasser vos frères et enfants du Kongo Central, vous allez dire que les Bakongo sont méchants ? Vous n'avez jamais été méchants, vous, envers les Bakongo ?

Je le répète, freiner les Bakongo c'est freiner la RDC, l'Afrique, et le Monde.

5. LA CULTURE NATIONALE.

A chaque Nationalisé Dieu a donné une Culture Spécifique conforme à la mission spécifique de cette Nation naturelle.

La Religion Nationale d'un peuple c'est la Re­ligion Universelle adaptée à la mentalité de ce peuple.

Chaque Nation naturelle est semblable à un ar­bre particulier qui donne une fleur particu­lière. Mais cela n'est possible que lorsque le développement de cette Nation s'est fait con­formément au schéma culturel que détient le Gé­nie Superviseur de la Nationalité.

6. LA LANGUE NATIONALE.

Le Génie Superviseur d'une Nationalité est l'Ame de cette Nationalité. La culture d'un peuple est l'expression de l'Ame de ce peuple dont sa langue est le véhicule principal. La langue nationale d'un peuple donné est issue de la Parole de Pouvoir du Génie Superviseur de ce peuple.

Prendre une Langue Etrangère et laproclamer Langue Officielle dans votre périmètre culturel est une injure grave à Dieu et au Génie Superviseur de votre Nationalité. Seuls les Africains aliénés par la colonisation se permettent cette grande bêtise. Les Intellectuels Perroquets avancent beaucoup de raisons fallacieuses pour essayer de défendre cette bêtise, mais tout cela ne tient pas debout.

Car la langue nationale d'un peuple est irremplaçable. Ainsi, toutes les Na­tionalités éveillées du Monde s'accrochent aprêment chacune à sa Langue Ancestrale, à sa langue nationale.

Le Japon était en retard technologique sur l'Oc­cident. Lorsque les Dirigeants Eclaires du Japon décidèrent de rattraper ce retard, en Vrais Connaisseurs, ils ne commirent pas la GRAVE ERREUR d'abandonner leur LANGUE, leurs ANCETRES, leur CULTURE, leurs GENIES LOCAUX, leurs DIEUX, donc leur RELIGION ANCESTRALE.

Et voyez ce que le Japon est vite devenu sur le plan technique et civilisation. Le Japon se pré­sente aujourd'hui comme le modèle d'un pays qui a réussi à marier harmonieusement la Haute Tech­nologie Moderne avec la Tradition Ancestrale du monde.

7. LE PAYS NATIONAL

A chaque Nationalité correspond un pays indivisible. Car la devise divine est : un même Génie, une même Nation, un même Pays. La Volonté de Dieu est que tous ceux qui sont sous la direction d'un même Génie National doivent être sous la direction d'un même gouverne­ment sur le plan physique.

Comment le seront-ils si leur Pays National a été divisé arbitrairement par des Envahisseurs étrangers qui y ont tracé des frontières insensées qui séparent des Frères de Sang que Dieu a destiné à vivre ensemble ?

Est-ce que le fait d’avoir tracé ces frontières, a reussi à effacer en nous le sentiment de fra­ternité qui nous unit à nos Frères de Sang si­tués de l'autre côté de ces frontières sans fon­dement ni raison d'être ?

Le Mukongo d'Angola est frère de sang avec le Mukongo de la RDC.

Suivant la frontière coloniale qui les sépare arbitrairement, on veut que désormais le Mukongo de la RDC puisse prendre le Mukongo d'Angola comme un étranger tandis que le Lokele avec qui il n'a aucun lien de sang, de langue, de culture, de Génie, d'Ancêtre doit désormais être considéré comme étant plus frère au Mukongo de la RDC que son frère de l'Angola, du Congo, de Kabinda, et du Sud Gabon. Ce n'est pas sérieux !

Croire à des pareilles balivernes c'est se ber­cer d'un Nationalisme RDCiens Utopique, car con­traire à la Volonté de Dieu.

La Vérité est que les Lokele sont les amis des Bakongo, tandis que tous les Bakongo sont des Frères de Sang. Entre un frère et un ami, le choix est clair.

Tous les Nguande sont des frères de sang, de langue, de culture, d'Ancêtres, de territoire ancestral.

Le Colonialiste arrive, trace d'une manière arbitraire une frontière qui désormais divise les Nguande en deux groupes : les Nguande de Centrafrique et les Nguande du RDC du Nord Ubangi On dit au Nguande du RDC que désormais, ton frère c'est le Mubemba du Katanga situé à plus de deux milles km de l'Ubangi tandis que le Nguande de Centrafrique devient pour toi un étranger.

Est-ce que le Nguande du Nord Ubangi accepte cela dans son coeur queson frère c'est le Mubemba du Katanga, tandis que le Nguande de Centrafrique est un étranger ? Non et Non.

Les Babemba sont des amis des Nguaûde, tandis que tous les Nguande du RDC et de Centrafrique sont des frères de sang. Entre un frère et un ami, le choix est clair.

Qui est plus frère à Nkuesi Nguz qui est Lunda du Katanga : est-ce le Nande du Kivu, ou bien le Lunda de la Zambie ?

La réponse est toujours la même, à savoir :

Entre un frère et un ami, le choix est clair.

Voilà une grande Vérité avec V majuscule. Ne pas tenir compte de cette Vérité c'est raison­ner en s'appuyant sur des postulats erronés, Tenir compte de cette vérité c'est reconnaître que les frontières coloniales sont des frontières insensées.

Nous avons donc le devoir d'effacer ces frontières sur toute l'étendue de l'Afrique.

La Conférence de Berlin avait foulé au pied la souveraineté des Nationalités Africaines, Aux yeux des Génies Superviseurs des Nationalités, les conclusions de cette Conférence sont une consécration de l'anarchie, et l'introduction du désordre dans la Nature.

Par­tant, la Loi de l'Intengibilité des Frontières Coloniales est une véritable Folie devant Dieu, les Génies, et les Grands Ancêtres Divinisés. Les frontières coloniales sont insoutenables, par tout véritable Initié qui connaît la Loi de la Nature et le Plan des Génies Superviseurs des Nationalités.

1°) Ainsi, la Corée travaille actuellement pour effacer les frontières insensées que les Puissances étrangères lui ont imposé.

2°) Le Vietnam a déjà effacé ces frontières sur son territoire.

3e) Le Yemen a balayé toutes ces absurdités et réunîfié son territoire national.

4°) L'Allemagne a totalement effacé les fron­tières insensées que les envahisseurs étrangers lui ont imposé.

5°) La loi de l'Intengibilité des Frontières Co­loniales a volé en éclats en Europe de l'Est ainsi libérée.

6e) L'Empire Colonial Russe a éclaté, libérant ainsi plusieurs Nationalités tenues ensem­ble par la force des armes, par la dicta­ture.

Le Pays d'une Nationalité donnée est une UNITE DE BASE d'un continent, une UNITE INDIVISIBLE, une ENTITE qui doit entrer en tant qu'UNITE dans un grand ensemble régional.

Former un grand ensemble régional en additionant des morceaux de plusieurs Pays Nationaux arbitrairement divisés c'est poser l'édifice de ce grand ensemble régional sur du sable mouvant.

La Volonté de Dieu et des Génies Superviseurs des Nationalités est telle  que: dans chaque pays national, les noms des personnes, des vil­les, des villages, des animaux, des arbres, des boutiques, des industries, de tout et tout doi­vent provenir de la Langue Nationale de ce peuple.

Dans chaque Pays National existent ? Cités Invisibles où habitent certains Génies et Grands Ancêtres, chargés d'un travail particulier pour la nation. Ces Cités se trouvent dans certains lacs, dans certaines montagnes, vallées, grottes, dans l'air, etc... 

8. LE PAYS MULTINATIONAL.

Dieu permet à ceux qui s'aiment, aux Nationa­lités qui s'entendent, de se regrouper librement pour former un Grand Ensemble régional. Un Pays Multinational est un pays formé par l'Union de plusieurs Nations Naturelles,  de plusieurs Nationalités...

C'est par L'AMOUR et L'ENTENTE entre plusieurs Nationalités que doit se former un vrai Pays Multinational et NON par la force des armes, par la dictature, par la colonisation forcée, par le fait accompli.

Tout comme on ne peut pas forcer une femme à former une union avec un homme qu'elle n'aime pas; de même, on ne peut pas forcer une Nationalité à former une union multinationale avec d'autres Nationalités sans son consentement.

L'EMPIRE COLONIAL BELGE (la RDC) est un PAYS MULTINATIONAL créé par la force des armes, par la dictature, par la colonisation forcée; car aucune des Nationalités qui le composent n'a été consultée pour dire si oui ou non elle accep­tait de former une Union Multinationale avec tel­le, et telle Nationalité de l'Afrique Centrale.

Devant Dieu et les hommes, personne n'est tenue à respecter des engagements qu'elle n'a pas pris. On ne m'a pas consulté, ainsi, cela ne me regarde pas.

L'Unité du RDC donc est un souhait qui reste à concrétiser.

Pour réussir cette concrétisa­tion, il faut être un Grand Sage qui connaît la Loi de la Nature. Sans cette Sagesse et cette connaissance de la Loi de la Nature, l'Empire Colonial Belge (la RDC), qu'on a placé sur la même tra­jectoire que l'ex Empire Colonial Russe, risque de connaître le même sort, c'est-à-dire l'éclatement. 

Certaines personnes dans ce pays la RDC se disent être des NATIONALISTES, qui prônent l'Unitarisme Congolais, mais dans leur comportement journalier, elles ne font que poser des actes qui Tant à l’encontre du renforcement de cette Unité dont elles parlent beaucoup.

Ainsi, théoriquement, elles parlent de l'Unité de la RDC; tandis que pratiquement, elles travaillent pour l'éclatement du RDC.

Il est plus facile de souder un Pays Multina­tional composé par plusieurs Nationalités qui sont allées se rencontrer chacune en dehors de son pays d'origine; que de souder un Pays Mul­tinational créé par la dictature, et composé de plusieurs Nationalités dont chacune est sur son terroir ancestral.

C'est très sérieux. Que L'IGNORANCE et la NAÏVETE ne nous fassent pas prendre ce problème à la légère. Car son ampleur dépasse les capaci­tés morales et intellectuelles Congolais moyen de de la RDC.

Tous ces prétendus NATIONALISTES qui prônent l'unitarisme en RDC avec des intentions égoïs­tes au fond du cœur ne font que travailler pour l'éclatement de la RDC.

Un prétendu Nationaliste Unitariste qui une fois au pouvoir, travaille pour freiner les autres Nationalités de la RDC au profit de sa Province d'origine, ne fait que travailler pour l'éclatement futur de la RDC.

L'Empire Colonial Belge a été créé par la force des armes, par la dictature coloniale. Jusqu'à nos jours, son Unité a été maintenue par la force des armes.

Et c'est sur la dictature mili­taire que beaucoup de Nationalistes Unitaristes comptent pour assurer l'Unité de la RDC. Quelle erreur grave ! Quel aveuglement face aux le­çons de l'Histoire !

Malgré ses super bombes thermonucléaires, l'Em­pire Colonial Russe (l'Union Soviétique) a éclaté. Car les armes n'ont pas le pouvoir de main­tenir éternellement ensemble plusieurs Nationalités entre lesquelles il n'y a pas d'amour, d'entente, d'estime mutuels.

Alors, enlevez les armes, et dites-moi que res­te-t-il encore pour maintenir l'Unité de la RDC. Il reste encore une chance, mais pour voir cela, il faut être un Grand Sage qui connaît la Loi de la Nature.

Une UNION est utile lorsqu'elle profite à tou­tes les Nationalités qui la composent. Une Union Forcée dans laquelle on ne gagne rien est tout à fait INUTILE !

Personne ne vous condamnera, si vous décidez de vous retirer de cette Union Forcée créée sans vous avoir consulté, et dans laquelle votre Na­tionalité ne gagne rien. On n'avance pas. On marque le pas, et à force de marquer le pas, on prend du retard, on recule. Alors à quoi ça sert?

Les Nationalités n'ont pas d'amis, elles n'ont que des intérêts. Or, au sein de cette Union Forcée, ma Nationalité ne fait que perdre. Alors, à quoi ça sert ?

Nous étions un Pays Prospère. On nous a vanté les avantages d'un Grand Pays dans lequel on nous a incorporés de force.

Devenu citoyen du Grand Pays, qu'on dit être un scandale géologique, notre niveau de vie a chuté, et nous voi­la dans une misère atroce que les citoyens des Petits Pays Bien Gérés ne connaissent pas.

Alors, à quoi me sert ce scandale géologique qui ne me profite pas ? A quoi me sert un pays aux dimensions continentales, si ma vie dans ce Grand Pays est pire qu'en Enfer ?

La Suisse est un Petit Pays où les gens vivent mieux, que dans ce Grand Pays qu'est l'ancien Empire Colonial Russe, l'ex Union Soviétique.

Israël est un Petit Pays par rapport à ce colos­se au pied d'argile qu'est l'Empire Colonial Belge alias la RDC.

Comparez la vie en Israël et la vie en RDC, et vous allez tirer comme conclusion que la RDC c'est l'Enfer, tandis qu'Israël c’est le Paradis.

Alors, vous préférez vivre en Enfer parce que c'est un Grand Ensemble; ou bien vous allez opter pour le Paradis du Petit Pays ?

Voilà des grandes vérités que tout Unitariste Congolais de la RDC doit tenir compte. Ne pas considérer ces vérités c'est démontrer qu'on est un Unita­riste Utopiste qui n’a pas tiré les leçons de l'Histoire humaine.

Je (Ne Muanda Nsemi) dis qu'un Unitariste Utopiste ne peut pas sauvegarder l'Unité de la RDC; car son ignorance lui fera poser, même inconsciemment, des actes qui vont contribuer à l'éclatement de l'Empire Colonial Belge (la RDC ) créé par des Belges, sans consulter les Nationalités concernées.

Dans le Monde Spirituel, aucun Génie Supervi­seur n'accepte que sa Nationalité puisse deve­nir prisonnière d'une Union Multinationale qui lui crée du retard sur son planning d'avancement spirituel et matériel pour ce Génie Supervi­seur, l'Union Multinationale en question devient un OBSTACLE à l'accomplissement du pro­gramme prévu pour sa Nationalité.

Ainsi, il se met à travailler soit pour faire, éclater, cette Union Multinationale, ou bien pour retirer, sa Nationalité de cette Union, ou bien aussi il cherche à ce que sa Nationalité qui est en avance sur les autres Nationalités de l'Union puisse diriger cette Union afin de lui impri­mer sa haute vibration qui élèvera toutes, les autres Nationalités, au-lieu de leur imposer, la médiocrité et le nivellement par le bas.

Voilà une autre vérité que les Unitaristes Congolais en RDC doivent savoir Car beaucoup, d'événements qui bouleversent le Monde tirent leur origine du Monde Spirituel, et lorsque la tempête provient du Monde Spirituel, l’homme dévient impuissant, quelque soit le typé d'armes dont il dispose.

Lorsque le Monde spirituel décide l'éclatement d'un Pays Multinational, il provoque, une grande crise dans ce pays. Cette crise s'accompagne d'une série des difficultés qui acculent les Unitaristes de ce pays et les obligent de lais­ser tomber, car totalement dépassés par les événements qui  se suivent en cascade.

Les Dirigeants de ce Monde physique ne sont souvent qui des Robots manipulés par, des. Forces Invisibles, bonnes ou mauvaises, du Monde Spirituel afin de les  amener à exécuter certaines décisions prises par les Etres Omnipotents du Monde Spirituel.

Voilà une autre vérité, que les Unitaristes Congolais en RDC doivent savoir et tenir compte, chaque fois qu'il s'agira d'apprécier certaines situations.

Depuis la plus haute antiquité jusqu'à nos jours, chaque fois qu'un Pays Multinational s'enfonce profondément et irrémédiablement dans une mau­vaise direction, ce Pays Multinational perd sa raison d'être.

Partant, tout Génie Superviseur a le droit de retirer sa Nationalité de ce Grand Ensemble devenu impi et trop vicieux. C'est Histoire des Bakongo qui quittent l'E­gypte pour venir fonder le Royaume Fédéral du Kongo.

C'est l'Histoire des Israélites qui sortent de l'Egypte pour aller fonder le Royaume d'Israël.

C'est l'Histoire du Pays X qui se sépare du Grand Ensemble Y, afin de replacer le Pays X dans la voie de l'évolution tracée et voulue par son Génie Superviseur.

Ne l'oublions pas, que pour les Grands Etres de Lumière du Monde Spirituel, un Petit Pays où règnent les Valeurs Morales et Spirituelles vaut mieux qu'un Grand-Ensemble organiser pour la prostitution, l'injustice, l'ivrognerie, et le mensonge.

Voilà une autre vérité que les Unita­ristes Congolais de la RDC doivent savoir.

Un Génie Superviseur accepte que son Peuple fasse partie d'un Pays Multinational, si ce Gé­nie trouve que ce Pays Multinational créera des conditions qui favoriseront l'avancement spiri­tuel et matériel de son Peuple, de sa Nationa­lité.

Aussi longtemps qu'il en sera ainsi ce Génie continuera à soutenir l'Unité de ce Pays Multinational. Mais, dès que ce Pays Multina­tional s'enfonce dans les Ténèbres et devient un OBSTACLE au progrès de son Peuple, eh bien, ce Génie retire sa bénédiction et demande à son Peuple de se séparer de ce Pays Multinational et remettre le Pays National à la première po­sition.

Ainsi, à travers le vaste panorama de l'Histoi­re de l'Humanité, les Grands Ensembles se créent, se développent, et se disloquent pour libérer les Nationalités emprisonnées dans des Grands Pays Multinationaux devenus impis et au service de la Régression.

Le Japon n'est pas un scandale géologique. Il n'est pas non plus un Grand Ensemble régional.

Car le Japon est un pays aux dimensions moyennes mais la qualité de son Génie Créateur, de sa Tradition Ancestrale, et de sa capacité de Gestion font du Japon un Géant Economique et Technologique mondial, Par rapport aux USA, le Japon n'est qu'un Petit Pays, mais ce Petit Pays fait peur aux USA, et à la Communauté Economique Européenne.

La Matière Grise, les Valeurs Morales et la capacité d'organisation et de Gestion sont, les matières, premières les plus précieuses du Mon­de. Quand on, n'a pas ces matières premières là dans un pays ce pays ne vaut rien même si ce pays est un Grand Ensemble du genre, de l’Empire Colonial Belge (la RDC).

Voilà une autre vérité que les Unitaristes Congolais en RDC doivent sa­voir.

Dans un Pays National, habité par des Frère? De Sang, le Ciel ne permet pas la SECESSION qui sépare des frères de sang destinés par Dieu pour vivre ensemble, Dans un pareil pays, l'Unité ne se discute pas. Par contre, dans un Pays Multinational, la Règle d'Or pour renforcer l'Unité c'est le Dialogue, la Concertation, et les décisions dictées par l'Amour réciproque.

Car le ciel permet à une Nationalité lésée de se retirer d'une Union Mul­tinationale qui ne lui profite pas spirituelle­ment, moralement, ou matériellement.

Oui, le Ciel et la Terre reconnaissent le Droit des Peuples à l'Autodétermination.

Voilà une autre vérité que les Unitaristes Congolais en RDC doivent savoir et tenir compte dans leurs jugements.

L'imitation aveugle de l'Occident conduira la RDC à la catastrophe qui risque de provoquer son éclatement.

Il y a beaucoup de bonnes choses que l'Afrique peut apprendre de l'Occident, mais il y a aussi beaucoup de péchés de l'Occident que l'Afrique doit éviter. Il faut donc beaucoup de DISCERNEMENT et de Sagesse dans nos relations avec l'Occident.

Les Génies Superviseurs des Nationalités tien­nent coûté que coûte au Modèle et au Plan de développement que Dieu avait prévu pour chaque Nationalité, tandis qu'il y a déjà des millénaires depuis que la Race Humaine s'est écartée du Mo­dèle Divin pour tenter de suivre sa propre folie teintée de quelques intuitions justes mélangées dans un désordre inextricable.

C'est le grand combat entre la Lumière des Génies Superviseurs et les Ténèbres des fils des hommes. Dans ce combat, les Ténèbres peuvent remporter des vic­toires temporaires au début, mais lors de la phase finale, la victoire définitive revient toujours aux Forces de la Lumière.

9. LA VRAIE FONDATION DU PAYS MULTINATIONAL.

Le Pays National est une UNITE DE BASE, une UNITE INDIVISIBLE, qui doit entrer en tant qu'Unité dans un Grand Ensemble régional.

Voilà un pos­tulat fondamental conforme à la volonté des Génies Superviseurs des Nations Naturelles, créées par Dieu, et composées des Frères de Sang, des descendants d'un même Grand Ancêtre.

Dieu permet à ce que plusieurs Nationalités puis­sent se regrouper par l'AMOUR et l'ENTENTE pour former une Union Multinationale qui est le Pays Multinational.

Un Pays Multinational a aussi un Gouvernement Invisible composé par les Génies Superviseurs et les Grands Ancêtres Divinisés des Nationa­lités qui le composent.

Un Pays Multinational est une Fédération des Nations rassemblées par l'entente.

Le Pays Na­tional devient un Etat Fédéré de ce Pays Mul­tinational.

Dans un Pays Multinational idéal, chaque Na­tionalité utilise sa langue nationale dans le périmètre culturel de son Etat Fédéré, de son pays national.

Le respect du patrimoine culturel de chaque Nationalité est l'une des Règles d'Or qui sta­bilisent un Pays Multinational.

Le FEDERALISME est le régime idéal d'un Pays Multinational vrai. Sa devise est  : L'UNITE DANS LA DIVERSITE.

10. LA REUNIFICATION NATIONALE.

Un Génie Superviseur d'une Nation Naturelle n'aime jamais que le périmètre culturel de sa Nation soit divisé et transformé en plusieurs pays distincts. Avec le temps, ce Génie finit toujours par réagir et provoquer la REUNIFICATION du périmètre culturel de son Peuple, de sa Nation.

Les frontières coloniales sont donc une vérita­ble bombe à retardement pour l'Afrique. Cette bombe risque de faire beaucoup de dégâts en Afrique si nous ne prenons pas, dès aujourd'hui, des sages mesures pour la désamorcer.

Car le ré­veil des Nationalités aura lieu en Afrique en ce début de l’Ere du Verseau, poussée par le grand courant de Réveil National, chaque Nationalité divisée cherchera avec force sa Réunification Nationale.

Ce sera une grande tempête pour tous les Unitaristes Défenseurs des Frontières Coloniales. Car ces frontières seront finalement reconnues par l'opinion publique Africaine et Internationale comme étant une véritable FOLIE ! Oui, une véritable Folie devant Dieu, les Génies, les Grands Ancêtres, et les hommes. Qui vivra verra.

11. LES DEFAUTS DE LA RDC.

Le premier défaut de la RDC est le fait que la RDC est un Pays Multinational créé par LA FOR­CE, sans avoir demandé l'avis des Nationalités concernées.

Le deuxième défaut de la RDC est le fait que ce pays est constitué par des fragments de plusieurs Nationalités divisées anarchiquement aux fron­tières. C'est un péché mortel, une grande bombe à retardement.

Il reste encore trois autres défauts, mais le Cœur me dit de m'arrêter ici dans un premier temps.

Si ce que nous révélons ici reçoit un écho favorable de la part des Dirigeants Politiques du pays, alors la révélation continuera. Car elle est destinée à donner aux Politiciens Africaine une VISION JUSTE du problème.

Car une vision juste conduit à des décisions justes, tandis que les décisions erronées sont inspirées par une mauvaise façon de voir la vérité. La vi­sion utopique conduit à des décisions utopiques qui font perdre du temps, de l'énergie, et de l'argent à l'Afrique.

Quels sont les remèdes de deux premiers défauts de la RDC ?

1. La RDC a été créé par la FORCE et non par L'ENTENTE des Nationalités concernées par cette Union forcée.

Pour remédier à ce défaut, les Dirigeants de ce Pays Multinational doivent faire régner dans ce pays la Politique du Cœur.

Ce sujet est très vaste. Je vous invite de lire mon prochain livre intitulé LA POLITIQUE DU COEUR,

2. La RDC est constitué par des fragments de plusieurs Nationalités divisées anarchiquement aux frontières. C'est une grande bombe à retardement, car cela est contraire à la Volonté de Dieu, donc des Génies Superviseurs des Nationalités.

Les Nationalités sont des Entités vivantes qui ont des cycles d'activité et de repos. Lorsqu'une Nationalité est dans une période de repos, on peut réussir à la manipuler, à la diviser, à la dominer.

Après le repos vient le Réveil National. Lorsque se produit le Réveil des Nationalités provoqué par les Génies Superviseurs, eh bien! C’est l'explosion ! Car plus rien ne peut arrêter la marche en avant de ces Nationalités et la réhabilitation de chacune d'elles.

La Wallonie est un territoire Français. Pendant des siècles, les Wallons se disaient Belges.

Aujourd'hui, les Wallons se disent être la COMMUNAUTE FRANÇAISE de Belgique !

Eh bien, lorsque le Réveil des Nationalités de l'Afrique Centrale va se produire, beaucoup de Nationalités en RDC divisées anarchiquement aux frontières vont commencer à parler et à agir activement comme les Wallons.

Ne l'oublions pas : le Réveil des Nationalités se produira tout dans ce début de l’ère du Verseau en Afrique.

Ce sera la fin du règne des Frontières Colonia­les en Afrique. Tout au long du siècle présent du troisième millénaire ces frontières seront de plus en plus contes­tées, jusqu'à ce qu'elles seront totalement effacées sur toute l'étendue de l'Afrique.

Tous les Etats Coloniaux seront secoués. Beaucoup­ de ces Etats disparaîtront totalement de la carte de l'Afrique. Car ne survivront que ces Etats qui réussiront, dès aujourd'hui, à s'orienter dans la bonne direction, conformé­ment à la Volonté des Dieux des Nations.

Si la République Démocratique du Congo veut survivre, il est temps qu'il se mette au travail pour DESAMORCER toutes ces bombes à retardement que les Colonisateurs ont placé le long de toutes ses frontières.

Pour garder les Bakongo en RDC, le RDC doit annexer toutes les terres des Bakongo qui sont en Angola, au Kabinda, au Congo et au Sud Gabon. Alors l'Ange du Peuple Kôngo, qui travaille pour réunifier son Peuple, sera satisfait et pourra bénir l'Unité de ka RDC; puisque l'existence de la RDC n'est plus un FREIN à l'Unité du Peuple Kôngo.

Pour garder les Lunda en RDC, la RDC doit annexer toutes les terres des Lunda qui sont en Angola et en Zambie.

La RDC doit agir de cette façon pour toutes les Nationalités divisées anarchiquement à ces frontières : les Babemba, les Balamba, les Batabua, etc.

Le Ruanda, le Burundi, et le Kivu deviendront purement et simplement une seule et même Province, à savoir le Grand Kivu, province Congolaise.

Si la RDC réussit cette opération avec Sages­se, alors il lui sera donné un Grand Sceptre de Pouvoir par le Groupe des Génies Superviseurs de l'Afrique Centrale et sera qualifié pour de­venir le Continuateur de la Mission Divine que les Dieux avaient confié au Royaume du Kongo sous la supervision du Dieu Muanda Kongo.

12. LA MISSION DU PEUPLE KONGO.

Dans la haute antiquité, la planète Terre con­nut un grand cataclysme qui provoqua la dis­parition de Nsi Kalunga qui fut englouti et submergé par cet océan qui depuis lors porte le nom de Mbu Kalunga.

La Tradition Initiatique Kôngo dit ceci :

La planète Terre chancela sous le poids de ce grand cataclysme qui changea l'Axe du Monde, Les Grands Seigneurs de Nsi Kalunga décidèrent de le quitter :

le premier groupe à bord du géant Char de Feu (une soucoupe  volante); le second et le troisième à bord d'un Nzaza qui prit la direction, l'un du nord de l'Afrique, et l'autre du Cœur de l'Afrique.

Arrivé à destina­tion, le Grand Etre, qui portait le titre initiatique des Fils du Ciel, de Mani Kongo, descendit du Nzaza, baisa, la Terre d'Accueil et lui adressa les paroles suivantes :

1. Tu es le Cœur et la Cohésion.

Tiens le Cercle du Cœur.

Organise, oriente, guide,

Rassemble conformément au Plan des Dieux.

2. Le Grand Soleil Central te regarde,

Car, tu es le Kongo Central.

Tu seras le Coeur et la Tête

De la grande Renaissance,

Car tu es le Pays de la Promesse

Du Grand Mani Kongo (Nkua Tulendo)

Qui viendra du Ciel,

Au temps prévu par notre Seigneur,

Le Grand Seigneur Muanda Kongo.

3. Tu es ma Terre bénie.

Garde ce Sceptre de Pouvoir,

Le Sceptre à Neuf Nœuds des Frères Aînés,

Car tu es le Guide de tes Frères.

La Loi Sacrée (le KODI DIA MOYO)

est la Lumière sur ton chemin.

A toi l'Amour, l'Intelligence, et le Pouvoir !

Je suis Celui qui est venu,

Qui s'en va et qui reviendra.

Car je suis Celui

Qui a toujours été avec toi,

Et qui restera avec toi

Jusqu'à la fin du grand cycle.

Ainsi j'ai parlé !

Après ces paroles, le Grand Etre Divinisé de Nsi Kalunga englouti fit quelques mouvements de la Danse Initiatique; puis il fit neuf pas et se trouva dans la position du grand Méridien d'où il fit un Clin d'Œil à son Frère du: nord de Katiopa, et répéta trois fois en touchant le sol :

Ntoto Notir ! Toto Notir ! To Notir !

Dans la langue des Fils du Ciel que parlait ce Grand Etre, Ntoto Notir veut dire la Terre des Dieux, le Pays des Dieux.

Je (NE Muanda Nsemi) m'arrête ici, car il n'est pas du tout per­mis de dire la suite de ce grand événement aux profanes. C'est réservé aux futurs Grands Ini­tiés qui vont gérer L'AFRIQUE CENTRALE NOUVELLE, conformément au Plan des Dieux.

Des siècles plus tard, lors du déclin de la ci­vilisation Egyptienne, la promesse divine fut renouvelée au Cœur de l'Afrique, pour devenir le Pays du Peuple Elu de Dieu qui allait éclai­rer plus tard l'Afrique et le Monde.

La Tradition Initiatique Kôngo enseigne que pour FECONDER PHYSIQUEMENT et MYSTIQUEMENT le Cœur de l'Afrique, le Dieu Muanda Kongo ordonna au grand Mage Mbemba Zulu de rassembler les Clans Bena Kongo dispersés en Egypte, en Israël, et en Ethiopie et d'aller les implanter au Cœur de l'Afrique pour une Mission Spéciale.

Quelle est cette Mission Spéciale ?

Réponse :

Guider, orienter, organiser spirituellement, politiquement, et matériellement L'AFRIQUE CENTRALE afin que cette Région du Globe puisse devenir le Centre de la grande Civilisation Nou­velle qu'apportera le Grand Roi qui viendra du Ciel.

Cette AFRIQUE CENTRALE dont il est question ici englobe l'Angola, la Zambia, la RDC, le Congo, le Gabon, le Cameroun du sud, le Centrafrique du sud, le sud Soudan, une partie de l'Uganda, le Ruanda, le Burundi, et une partie de la Tanzania, tous ces pays étant débarrassés de leurs frontières coloniales,  bien sûr.

La mission confiée au Peuple Kongo par les Dieux est :

1. Féconder mystiquement L'AFRIQUE CENTRALE afin de la rendre digne de recevoir le GRAND ROI qui viendra du Ciel au temps prévu par le Seigneur.

2. Former les Grands Initiés destinés à gérer L'AFRIQUE CENTRALE sur le plan politique, religieux, et scientifique.

3. Amener L'AFRIQUE CENTRALE à devenir un Seul Pays, une grande Confédération, LA CONFEDERA­TION DE NTIMANSI, composée de trois zones cul­turelles, appelées Fédérations. La Fédération de Kongo Dianene, la Fédération de l'Ubangi, et la Fédération du Lualaba.

4. Chaque Fédération se compose de quatre Pro­vinces appelées Etats Fédérés.

Chaque Etat Fédéré est déterminé en respectant les Lois de la Nature.

Aussitôt fondé, le Royaume Fédéral du Kongo commença sa mission d'organisation et de FECONDA­TION MYSTIQUE de l'AFRIQUE CENTRALE.

Après quelques siècles de lourd labeur, la Mis­sion du Royaume du Kongo touchait déjà l'Angola, l'actuel Congo, Gabon, Kongo Central, Zambia, Katanga, Maniema, Kasayi, Bandundu, et une partie de la région de l'Equateur.

En langage techni­que des Grands Initiés, Cette Mission s'appelle LA KONGOLISATION DE L'AFRIQUE CENTRALE.

Qu'entend-on par cette kongolisation ?

Réponse :

La kongolisation de l'Afrique Centrale est l'organisation spirituelle, matérielle, et politique de L'AFRIQUE CENTRALE conformément au Modèle révélé par le Dieu Muanda Kongo.

En langage symbolique des Initiés, on dit que le Royaume du Kongo est le Grand Boa à qui les Dieux avaient donné la mission d'avaler toute L'AFRIQUE CENTRALE.

Ainsi avalée, l'Afrique Centrale devient la GRANDE CONFEDERATION KONGO bénie et signée par le Grand Dieu Muanda Kongo, Sa signature s'appelle Akongo, Okongo, Bukongo, Bokongo, Kikongo, Kakongo, Kongolo, Nkongo, Losikongo, Ikongolo, Meni Kongo, Kongoliso, lyalakongo, Okitakongo, Makongo, Mikongo, Muanda, Tukongo, etc.

Cette signature se trouve en Angola, Zambia, Katanga, Kasayi, Bandundu, Kongo Central, Congo, Kabinda, Gabon, et dans l'Equateur, Maniema.

C'est la COLONISATION OCCIDENTALE qui était venue déranger ce grand processus de kongolisation de l'Afrique Centrale.

En 1969, le Dieu Muanda Kongo donna à Ne Mua­nda Nsemi la mission de REVEILLER toute L'A­FRIQUE CENTRALE et de la ramener sur le chemin de la KONGOLISATION. Ainsi :

Si la RDC veut survivre, qu'il devienne le Champion de la Kongolisation de l'Afrique Centrale, et il sera alors béni par le Grand Dieu Muanda Kongo, et le groupe des Dieux dont il est le Superviseur. 

Ne l'oublions pas que ce sont les hommes et les Dieux qui font l'Histoire et que dans tout ce­ci, les hommes n'ont que l'avant dernier mot, car ce sont les Dieux qui ont le dernier mot à dire.

3. La RDC n'aboutira à rien s'il marche à l'encontre du Plan des Dieux pour L'AFRIQUE CENTRALE, Ce qui est primordial c'est l'Unité de l'Afrique, de L'AFRIQUE CENTRALE, et NON PAS l'Unité des Etats Coloniaux tracés dans le désordre sans tenir compte de la Volonté de Dieu en ma­tière de Nationalités et d'identités culturelles.

Qui êtes-vous dans la Hiérarchie des Grands Etres du Cosmos pour venir bouleverser le Plan de la Kongolisation que les Dieux ont décidé de­puis des millénaires ?

En vérité je vous le dit : la Kongolisation de l'Afrique Centrale se poursuivra conformément au plan des die

13. AUX PEUPLES DE L'AFRIQUE CENTRles de l'Afrique Centrale !

Détruisons tou­tes les frontières coloniales. Provoquons la matérialisation du Plan des Dieux pour notre Région, L'AFRIQUE CENTRAL

Mobilisons-nous pour accomplir la Volonté des Dieux pour L'AFRIQUE CENTRALE. Car, c'est de cette façon que nous serons qualifiés pour rece­voir le GRAND ROI (Nkua Tulendo) qui viendra du Ciel, et qui nous ramènera la Haute Civilisation issue de l'ancienne Technologie Sophistiquée de Nsi Kalunga.

L'AFRIQUE CENTRALE deviendra ainsi la Lumière 

Laissons les Grands Ignorants sourire avec iro­nie en entendant tout ceci, car ces pauvres messieurs sont ignorants du vrai passé, du pré­sent caché, du DEVENIR de la planète Terre, et des grandes décisions des Dieux Civilisateurs.

BUNDU DIA KONGO est la Boussole de l'AFRIQUE

CENTRALE.

Oui, BUNDU DIA KONGO va changer l'Axe du Monde !

Ainsi, ô ! Peuples de l'Afrique Centrale,

cessez de suivre toutes les mascarades de ces Aventuriers, qui ne travaillent que pour vous dis­traire et vous faire perdre du temps. Car le vrai avenir de L'AFRIQUE CENTRALE se trouve dans la matérialisation de la Volonté des Dieux pour l'Afrique Centrale.

Par la Volonté des Grands Etres, LE KONGO CENTRAL est le Gardien des Mystères qui doivent être transmis sur toute L'AFRIQUE CENTRALE.

Mais cette transmission ne sera autorisée que lorsque L'A­FRIQUE CENTRALE aura été organisée conformément au Modèle révélé par le Grand Dieu Muanda Kongo. Alors, le Royaume du Kongo passera le Flambeau à L'AFRIQUE CENTRALE réorganisée et purifiée.

Jusqu'aujourd'hui, les Dieux pressent le KONGO CENTRAL à jouer son Rôle prédestinée et millénaire. Cela implique LA MISE EN ORDRE du Kongo Central.

Cette mise en ordre provoquera des pleurs et des grincements de dents pour les Bakongo, les Baluba, et les Bangala. Mais c'est absolument nécessaire; car ce n'est que de cet­te façon, et de cette façon seulement, que LE KONGO CENTRAL pourra être en mesure d'accomplir sa grande Mission qui donnera naissance à la Grande Gloire de toute L'AFRIQUE CENTRALE.

LE KONGO CENTRAL a la Divine Obligation de retenir en son sein les Métaux purs et de buter dehors toute la Scorie.

- Mu yimbua si muatuka bilongo.

- De ce poison de mesures proviendra le médica­ment qui servira à soigner toute L'AFRIQUE CEN­TRALE.

N'aublions pas cette sentance de la loi Sacrée du Royaume :

- Mvualangani kamanisanga mvualangani ko.

- On ne met jamais fin au DESORDRE en agissant par le DESORDRE.  (Mavanga 1:21-23).

Rien de sérieux ne peut résulter de l'anarchie, du désordre, de la prostitution et de l'ivrognerie.

Nous sommes partisans de l'Unité de l’AFRIQUE CENTRALE, organisée conformément au Modèle révé­lé par le Grand Dieu Muanda Kongo. L'unité, oui. Mais l'Unité dans l'ordre des Lois de la Nature, et NON PAS dans le désordre des Frontières Coloniales, qui sont une véritable Folie devant Dieu.

Même les SAGES DE L'OCCIDENT COLONIAL le savent que les Frontières Coloniales vont à l'encontre des intérêts véritables de l'Afrique. L'Occident le sait; mais pour continuer à COCHONNER l'Afrique, l'Occident a toujours soutenu ces frontières insensées que l'ASIE est en train de balayer chez elle.

Défendre les Frontières Coloniales en Afrique c'est sacrifier l'Afrique au profit des inté­rêts Etrangers.

14. LE DEVOIR DES SAGES DE L'AFRIQUE CENTRALE.

L'AFRIQUE NOUVELLE ne sera pas composée de ces Etats artificiels créés anarchiquement par la colonisation et lourds de conséquences pour l'avenir de l'Afrique. Car le réveil des Nationa­lités Negro Africaines aura lieu tout au long du siècle present de l’ere du verseau.

L'AFRIQUE NOUVELLE sera une Afrique débarrassée des frontières coloniales et restructuré conformément aux Lois de la Nature. Pour arriver à cette AFRIQUE NOUVELLE restructurée conformément à la Volonté des Dieux Superviseurs des Nationalités, LES SAGES AFRICAINS doivent se mettre au travail, dès aujourd'hui, et se don­ner un délai de trois ans, à la fin duquel dé­lai ils doivent présenter au Monde une nouvel­le carte des ETATS AFRICAINS.

Les travaux des SAGES NEGRO AFRICAINS, consistent :

1°) A chercher à déterminer les principales TRIBUS-MERES de l'Afrique et leurs sous-groupes.

2°) Rassembler toutes les terres des sous-groupes autour de la terre de leur TRIBU-MERE,

3°) Déterminer les tribus qui, linguistiquement peuvent former une entité administra­tive de L'AFRIQUE NOUVELLE.

4°) Si l'entité en question est grande, alors elle sera appelée un ETAT FEDERE de LA CONFEDERATION AFRICAINE; à défaut une Province d'un Etat Fédéré, un district, ou bien une commune.

5°) A chacune de ces Etats Fédérés nous donnons un nom qui est le nom de la TRIBU-MERE de cet Etat, ou bien le nom du Génie Superviseur de cette tribu, ou même celui d'une montagne, ou d'un cours d'eau de la région.

6°) Chaque Nationalité (chaque tribu et ses sous-groupes) utilise sa Langue-Mère dans le périmètre culturel de cette Nationalité, de cette Tribu.

7°)Lorsque plusieurs tribus se rassemblent pour former une quelconque entité administrative, la langue officielle de cette entité est la langue de la Tribu majoritaire de l'entité.

En travaillant de cette façon, toute L'AFRIQUE CENTRALE va se résorber en trois ZONES CULTURELLES appelées la Fédération de Kongo Dianene, la Fédération du Grand Ubangi, et la Fédération du Lualaba. Chaque Fédération se compose de trois ou quatre Etats Fédérés. Voici trois exemples :

1°) L'ETAT DU KONGO CENTRAL.

Le vaste territoire compris entre le fleuve Kuilu, les rivières Buenza, Lufini, Kuangu, Karabu (Cambo), Lukala, Dandi, et l'océan, forme LE CENTRE du périmètre Culturel Kongo, C'est L'ETAT DU KONGO CENTRAL, c'est le NOYAU-MERE de L'ETAT DU KONGO.

C'est à ce NOYAU-MERE que nous allons ajouter progressivement toutes les terres des Bakongo et leurs sous-groupes pour finalement aboutir à la FEDERATION DE KONGO DIANENE.

Nous obtenons L'ETAT DU KONGO, autrement dit LE GRAND KONGO CENTRAL, en ajoutant la Province de KONGO DIA LUANGU et la Province de KONGO DIA MBAMBA au Noyau-Mère Kôngo, donc à L'ETAT DU KO­NGO CENTRAL.

Nous obtenons LA FEDERATION DE KONGO DIANENE en ajoutant à L'ETAT DU KONGO les régions suivantes: L'ETAT DE KUIMBA (Le Kuangu, Kuilu, Mayi Ndombe), L'ETAT DE KUVANGU (le sud de l'Angola), et L'ETAT DE KANGU (le nord du Gabon).

2°) L'ETAT DU KATANGA.

LE NOYAU-MERE du Foyer National Lunda, LE KALUNDA, se trouve au KATANGA. C'est à partir du Katanga que les Lunda sont allés en Zambie, en Angola, et au Bandundu. C'est la diaspora Lunda.

Nous obtenons LE GRAND KATANGA, en ajoutant au Katanga actuel toutes les terres des Lunda de la Zambie, de l'Angola, du Kasayi; les terres des Babemba,des Batabua, et des Balamba de la Zambie, et les terres de… ! Eh oui C'est de cette façon que nous aboutirons à la formation de LA FEDERATION DU LUALABA, composée de trois ou quatre Etats Fédérés.

3°) L'ETAT DE L'UBANGI.

Regrouper toutes les terres des Ngbandi de la RDC et de Centrafrique en une seule Entité administrative. Ajouter progressivement à ce Noyau de départ tous les groupes ethniques apparentés de l'Equateur et la Mongala le nord Ubangi et le sud Ubangi et nous obtiendrons finalement LA FEDERATION DU GRAND UBANGI.

Ici nous avons opéré à partir d'une Nationalité divisée par la colonisation, la Nationalité Ngbandi.

4°) L'ETAT ANAMONGO.

LA FEDERATION DU GRAND UBANGI se compose de trois ou quatre Etats Fédérés, dont le plus important est L'ETAT ANAMONGO qui englobe toutes les terres appartenant aux Mongo et aux Batetela en Afrique Centrale.

15. LE MOT DE LA FIN.

Le réveil des Nationalités aura lieu en Afrique tout au long du siècle present de l’ere nouvelle du troisieme millenaire dans l’ere du Verseau !

Malheur à toute Nationalité qui continuera à croiser les bras et à se berner d'illusions, au-lieu de se mettre à travailler pour mettre de l'ordre dans son périmètre Culturel.

Malheur, malheur, malheur !

Car, au tout long du siècle présent de l’ère nouvelle du troisième millénaire dans l’ère du Verseau ! vous allez regretter amèrement le grand retard que vous  aurez accumulé, à cause de la mauvaise vision des problèmes de développement de l'Afrique que vous avez actuellement.

Quant à moi (Ne Muanda Nsemi), en ma qualité de GUIDE SPIRITUEL de Bundu dia Kongo, je l'affirme et je le répè­te trois fois que :

Les Dieux Superviseurs des Nationalités sont opposés aux frontières coloniales. Car ces fron­tières vont à l'encontre dé la Volonté de Dieu. Oui, les Dieux vont effacer toutes les frontières coloniales en Afrique.

Aucun bouleversement majeur ne se produit ici sur Terre sans que Dieu n'informe ses vrais ELUS à l'avance.

Ces Elus sont les Intuitifs, les Visionnaires, les Voyants, les Prophètes. Le rôle des Elus est de prévenir leurs compatrio­tes, les Dirigeants Politiques du pays, afin que, par une meilleure exploitation de l'information reçue, les événements prophétisés puissent se produire sans catastrophes dans le pays.

Ce livre, LA RENAISSANCE AFRICAINE, contient un grand message prophétique. Qui a compris ce mes­sage ?

Qui est capable d'exploiter correctement ce message afin que la Volonté de Dieu puisse se faire, demain, sans catastrophes en Afrique ?

Car : Le réveil des Nationalistes aura lieu en Afrique au début du troisième millénaire dans l’ère du Verseau ! j’ai dit ! 

Livre : LA RENAISSANCE AFRICAINE

Ecrit par NE MUANDA NSEMI.

Chef Spirituel de Bundu dia Kongo

Nlongi'a Kongo

.

Kinsasa, le 8-8-1993.

Livre: LA RENAISSANCE AFRICAINE

par NE MUANDA NSEMI.

Chef Spirituel de Bundu dia Kongo

Nlongi'a Kongo

Kinsasa, le 8-8-1993.