Simon-de-Cyrene

La Sagesse Kôngo enseigne ceci aux Adeptes de Bundu dia Kongo :

  • Kieleka i Kieleka kaka, kana mpe vo i Ntantu aku vovele kio ; ye luvunu I luvunu kaka, kana mpe vo I Nkundo aku vovele lo.

  • La Vérité reste la Vérité, même si c’est ton Ennemi qui l’a dite ; et le mensonge reste le mensonge, même si c’est ton Ami qui l’a dit.

Beaucoup de chrétiens dans le monde adorent un certain Jésus-Christ mort sur la croix !

Mais pourtant ils n'ont aucunes preuves de leurs dires !

Un passage de la Bible Coloniale Chrétienne dit ceci :

Lors de « l’arrestation de Jésus », ses proches disciples s’enfuirent « Alors les disciples l’abandonnèrent tous et prirent la fuite » (Matthieu 26.56) ; « Et tous l’abandonnèrent et prirent la fuite. » (Marc 14.50). C’est pourquoi, ils ne purent être les témoins directs de la crucifixion.

Dans ce cas, qui sont les auteurs des évangiles attestant la crucifixion de Jésus ?

Réponse : des auteurs anonymes qui n'ont jamais été témoins de la crucifixion de Jésus car ces évangiles avaient été écrites des années après la disparition du Maître Jésus !

Dans la Bible, Luc dit ceci : Plusieurs personnes ayant entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous, suivant ce que NOUS ONT TRANSMIS ceux qui ont été des TEMOINS OCULAIRES dès le commencement et sont devenus des ministres de la Parole, il m’a aussi semblé bon après avoir fait des recherches exactes sur toutes ces choses depuis leur origine de te les exposer par écrit d’une manière suivie, mon cher Théophile…

Luc 1 : 1-3

Ce texte de la Bible dit clairement que ce n’est pas le Saint Esprit qui a dicté à Luc ce qu’il a écrit. Car Luc dit bien que ce qu’il a écrit est le fruit de ses recherches auprès des témoins oculaires. Ce sont donc des témoignages d’hommes rassemblés et écrits par Luc que l’Eglise Coloniale appelle la Parole de Dieu.

Si un Africain se levé aujourd’hui, fait des recherches, rassemble tous les témoignages de la Tradition Religieuse Négro Africaine et écrit ces témoignages dans un Livre, accepteras-tu d’appeler cela la Parole de Dieu ?

Si oui, alors ta place se trouve au Bundu dia Kongo, car Bundu dia Kongo travaille actuellement pour rassembler, écrire la Tradition Religieuse Négro Africaine, et l’expérimenter dans ses ateliers d’application.

Bref, Luc nous a aidés à comprendre que la Bible est un Livre comme tout autre. Elle contient de Vérités et des Faussetés.

Un autre passage de la Bible Coloniale Chrétienne dit ceci :

Jésus les a mis au défi de le trouver !

Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas.

« Jésus a dit aux Juifs : Je suis encore avec vous pour un peu de temps, puis je m’en vais vers celui qui m’a envoyé. Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas, et vous ne pouvez venir où je serai » Jean 7.34

Jésus prédit l’impossibilité de son arrestation et de sa crucifixion. Il mit au défi ses ennemis leur affirmant qu’ils ne pourront pas mettre la main sur lui le jour où ils le chercheront et qu’ils ne pourront pas venir là où il sera, c’est-à-dire au ciel. Ce seul passage prouve de manière irréfutable que Jésus n’a pas été crucifié.

« Jésus leur dit encore : Je m’en vais, et vous me chercherez, et vous mourrez dans votre péché ; vous ne pouvez venir où je vais. » Jean 8:21

Le Saint Koran confirme que Jésus-Christ ne fut pas crucifié !

Dieu fait savoir que Jésus n’a pas été crucifié. Jésus fut élevé au ciel. Une autre personne lui ressemblant fut crucifiée à sa place et on a cru que c’était Jésus.
Dieu dit dans le Coran :

"وقولهم إنا قتلنا المسيح عيسى ابن مريم رسول الله وما قتلوه وما صلبوه ولكن شبه لهم وإن الذين اختلفوا فيه لفي شك منه ما لهم به من علم إلا آتباع الظن وما قتلوه يقينا بل رفعه الله إليه وكان لله عزيزًا حكيمًا"

« Et parce qu’ils ont dit : Nous avons tué le Messie, Jésus, fils de Marie, le Messager de Dieu, alors qu’ils ne l’ont pas tué et qu’ils ne l’ont pas crucifié, mais ce n’était qu’un faux semblant ! Ceux qui sont en désaccord sur son sujet, restent dans le doute, ils n’en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures ; il est certain qu’ils ne l’ont pas tué. Mais Dieu l’a élevé vers Lui. Dieu est Puissant et Juste » s4 v157-158

Ainsi le Saint Koran donne raison à Mfumu Muanda Nsemi qui avait déjà dit ceci :

"..Lorsque le colonisateur romain commença à rechercher le Maître Jésus pour le nuire, le Maître Jésus prit le cheval, s'enfuit en Inde, monta la montagne d'Himalaya, et alla dans la clandestinité au Tibet. En clandestinité au Tibet, il forma une Ecole Mytique à la t^te de laquelle se trouve aujourd'hui, le Grand Sage Politico-Religieux le Dalai-Lama qui est considéré comme étant le Roi et Prêtre di Tibet. La tempête passée, il retourna en Israël !...". Fin de citation !

Mfumu Muanda Nsemi avait aussi dit que le tombeau du Maître Jésus se trouve au Kashmir !

En vérité ce n'était pas le Maître Jésus qui fut crucifié par les romains mais n SAUSI !

Donc le Saint Koran dit vrai et Bundu dia Kongo confirme cette vérité qui n'est pas admis par les chrétiens !

En vérité qui adorez-vous dans vos églises si Jésus n'est pas mort sur la croix ?

Un Prêtre Paien Romain !

La découverte et la traduction des documents au monastère corroborent avec ceux trouvés dans les Dernières Années de Jésus Christ. Suite à la mort d’un Saint ou d’un grand bouddhiste, on a dit que les rois mages avaient consulté les étoiles et ont ensuite entrepris un long voyage dans l’espoir de trouver le bébé divin qu’ils croyaient être la réincarnation du vrai Dalai Lama. Une fois que cet enfant a atteint l’âge d’être retiré de chez ses parents, il a été élevé et éduqué dans l’esprit du bouddhisme. De nombreux experts s’accordent à dire que c’est ce moment précis qui a fondé la fable des trois rois mages qui ont visité l’écurie à Bethléem la nuit où Jésus est né. Il y a la conviction que Jésus s’est déplacé en Inde avec les rois mages à l’âge de 13 ans et a été élevé comme bouddhiste.

L’un des membres supérieurs du Lama au monastère a déclaré à une agence de presse que Jésus a visité l’Inde pour étudier le bouddhisme et il s’est inspiré de la sagesse et des lois de Bouddha. Les versets ont été documentés par beaucoup de personnalités influentes, y compris Nicholas Roerich, qui avait relaté en 1952 des récits de l’époque où Jésus est allé au monastère

On a également dit que Jésus avait passé quelque temps à enseigner dans de nombreuses villes saintes, y compris Jagannath, Rajagriha et Benares, ce qui a conduit les brahmanes à l’excommunier et Jésus a dû fuir et se retirer dans la chaîne de l’Himalaya pour poursuivre l’étude du bouddhisme. Un érudit allemand, Holger Kersten, a écrit sur Jésus et a déclaré que Jésus s’était établi dans le Sindh parmi les Aryens et qu’il voulait se perfectionner.

La BBC a fait un documentaire intitulé «Jésus était un moine bouddhiste», et il présente la théorie selon laquelle Jésus n’a pas été crucifié et lorsqu’il était dans la trentaine, il est retourné dans le lieu qu’il avait tendrement aimé.

Le documentaire a déclaré que Jésus a échappé à la mort et est partie se réfugier en Afghanistan avec des colons juifs. Les gens de la région ont confirmé le fait que Jésus avait passé de nombreuses années dans la vallée du Cachemire et était resté là-bas jusqu’à sa mort à l’âge de 80 ans. Si Jésus a effectivement passé 16 années de sa vie – non documentées par les Évangiles – en plus des 45 dernières années de sa vie, il aurait passé environ 61 ans au total en Inde, au Tibet et dans les régions proches. Il y a des gens du pays qui croient que Jésus est en réalité enterré au sanctuaire de Roza Bal à Srinagar au Cachemire.

J'ai déjà mentionné un ouvrage parlant de la vie de Jésus en Inde et au Tibet écrit par le journaliste russe Nicolas Notovitch. On ne sait rien de la vie du Christ entre ses douze ans et ses trente ans. Selon certains manuscrits tibétains, il aurait quitté la Palestine et se serait joint à une caravane de marchands se rendant en Inde... Le journaliste russe Nicolas Notovitch, en 1894, présentait une compilation de documents (dont "La vie de saint Issa") censés éclairer cette partie de la vie de Jésus. 

Personnellement, j'ai lu cette ouvrage écrit par Nicolas Notovitch intitulé : La Vie Inconnue de Jésus-Christ (1894) où on parle du contenu des certains manuscrits Tibétains parlant du Seigneur Issa (nom donné à Jésus-Christ) dans ces textes antérieurs aux évangiles de la Bible Coloniale Chrétienne Occidentale.

Un autre son de cloche par rapport aux évangiles de la Bible Coloniale Chrétienne Occidentale a dit Ntumua Mase !

La Sagesse Kongo enseigne ceci aux Adeptes de Bundu dia Kongo :

- Wungimina mfundi, kansi kungimini mazayu ko. Kadi buzoba dia budianga mazoba ye mavanga mawu.

- Refuse-moi à manger mais ne me refuse pas la connaissance. Car l’ignorance tue les ignorants et leurs œuvres.

Ntumua Mase