images

MFUMU MUANDA  NSEMI enseigne aux Makesa mu Nzila Kongo que :

" Entre l'homme et Dieu il y a LES ANGES et les ANCÊTRES qui sont regroupés en deux catégories : Les Ancêtres ordinaires et LES ANCETRES GLORIFIÉS, DIVINISES, que la Tradition Kongo appelle Mvidi Mukulu, au pluriel Mvidi Bakulu. En langue Kikongo, le mot Mukulu, Nkulu veut dire un ancêtre. Mvidi Mukulu, en Kikongo, veut dire le Saint Ancêtre, l'Ancêtre Glorifié, L’Ancêtre Divinisé, le Grand Ancêtre.

UNE NATION NATURELLE est une nation (une communauté) composée par les descendants d'un même Ancêtre.

Exemples :
- Les Israéliens
-Les Bakongo
- Les Anamongo, etc

Chaque NATION NATURELLE a son Génie (son Ange, son Esprit Superviseur) qui est le grand pont entre Dieu, les Ancêtres Glorifiés, et le peuple, l'homme.

Ainsi, entre un Anamongo et Dieu il y a l'Ange des Anamongo et les Ancêtres Glorifiés des Anamongo.

Entre un Nkongo et Dieu il y a l'Ange du Peuple Kongo et les Grands Ancêtres Kongo, les Bakulu ba Muela Kongo.

Entre un Juif et Dieu il y a l'Ange du Peuple Juif (Yave Israël) et les Ancêtres Divinisés du Peuple Juif.

Ainsi donc, en route vers Dieu, l'homme passe obligatoirement par un premier pont qui est constitué par SES ANCÊTRES DIVINISES.

Le deuxième pont par lequel l'homme passe est constitué par LE GÉNIE SUPERVISEUR de sa nationalité, et enfin par toutes les grandes HIÉRARCHIES CÉLESTES dévouées au service de Dieu.

La religion a comme rôle de promouvoir l'Evolution Spirituelle de l'homme et d'aider l'homme à entre en contact avec ses Ancêtres Divinisés, avec le Génie Superviseur de sa nationalité, avec les Hiérarchies Célestes, et avec l'Etre Suprême.

L'ETRE SUPRÊME est le même pour toutes les races, pour toutes les nations, pour toutes les tribus, pour toutes les communautés.

En langue Kikongo, le verbe kuzambilakana veut dire ETRE PARTOUT (l'omniprésence). Du verbe kuzambilakana vient le mot NZAMBI qui veut dire CELUI QUI EST PARTOUT. C'est pourquoi il porte ce célèbre nom de NE KONGO KALUNGA walungila mu babo ye biabio.

LES HIÉRARCHIES CÉLESTES sont au service de toutes les races, de toute l'Humanité.

LE GENIE SUPERVISEUR est spécifique pour chaque
Communauté, pour chaque nationalité, pour chaque tribu, pour chaque peuple.

Les Bakongo ont leur Génie superviseur à eux.

Les Anamongo ont leur Génie propre.

De même pour les Baluba, les Bangala, les Juifs, les Japonais, les Allemands, les Chinois, etc.

Chaque communauté a son propre Génie qui est son Dieu National. 

Le Bakongo et ses frères arrachés par les forces des armes au moyen de la colonisation, de l'esclavage, déportés au Brésil, aux Amériques et dans les îles des Caraïbes, tous nous adorons un même Dieu qui est NE MUANDA KONGO.

Tourner le dos à son Génie national pour aller adorer le Génie d'une autre nation c'est cela qu'on appelle ADORER UN DIEU ETRANGER.

LES ANCÊTRES DIVINISES sont spécifiques à chaque peuple. Car chaque communauté nationale a ses propres Ancêtres Divinisés. 

EXTRAIT du livre LE CULTE PAN AFRICAIN Par NE MUANDA NSEMI.

Ainsi lorsque nous parcourons la bible, l'ange d’Israël dit à son peuple, le peuple d’Israël que tu n’auras pas d’autre Dieu devant ma face car moi l’éternel ton Dieu je suis un Dieu jaloux. L’Ange du peuple Juif (le Dieu YAVE Israël) a donné à son peuple le Dix commandements. 

Toi, mon frère noir, es-tu un juif issu des BENA BA ISRAEL ?

Dans le cas contraire recherche donc ta tribu !


Tandis que NE MUANDA KONGO l’Ange du peuple Kongo avait donné la loi sacrée appelée le KODI DIA MOYO.

Qui ne comprends pas.

Ainsi la sagesse Kongo dit Samba Nkulu’aku ku Sambi Nkulu a Ngani ko. Ingeta, ibobo ibobo.

Ne MUANDA NSEMI enseigne au Makesa mu Nzila Kongo que : la culture d’un peuple est l’expression de l’âme de se peuple dont sa langue est le véhicule principal, la culture englobe les valeurs morales et spirituelles d’un peuple, la vision de ce peuple et sa relation avec les Ancêtres Divinisés, ses Génies et l’Etre Suprême qui est le Seigneur Akongo.

Chaque peuple à une tradition héritait des Dieux civilisateurs des Nations.

Dans la tradition ancestrale juive, le Dieu d’Israël a donné à son peuple, le peuple juif un rituel qui cadre au mode de vie de son peuple.

Nous trouvons dans la cérémonie ancestrale juive, dans ce rituel coutumier de peuple juif, LE PAIN et LE VIN ROUGE.

Tandis que dans la tradition Africaine Dieu Muanda Kongo que son Nom soit sanctifié avait donné au peuple Kongo un mode de rituel ancestral celle des NSAMBA (vin de palme) et KAZU (les noix de Kola), dont ce mode de rituel fut répandu dans toutes les cérémonies ancestrales Africaines. En dehors de ses matériels des rituels viennent s’ajouter les additionnels tels que les Encens, etc..

Le parallélisme entre ces deux modes des rituels et que le pain et le NSAMBA sont blancs de couleur, tandis que le Vin Rouge et le KAZU sont rouges de couleur.

Conformément à la tradition Kongo si un étranger, mon frère, ou ma sœur dérobe à la loi sacré en poussant les Africains du royaume du Kongo de célébrer la Pâque, une tradition que Ne Muanda Kongo ne nous a pas donné, peu importe qu’il soit un étranger, mon frère ou ma sœur, cette personne serait punit conformément à la loi sacré (le KODI DIA MOYO) du royaume Kongo, donc cette personne doit d’être enterrer vivant au marché.

Etant donné qu'on on ne punit pas quelqu’un sans l'avoir averti. 

Le Seigneur Akongo notre Dieu par sa miséricorde nous envoya un instructeur, un Nlongi’a Kongo Ne Muanda Nsemi afin d’enseigner aux peuples d’Afrique Centrale les valeurs positives de la tradition ancestrale Africaine dont l’axe principal est celle de BUKONGO, mu NZILA KONGO, (le sentier spirituelle KONGO).

Malheur à ceux dont qui ne mettront pas les enseignements de Ne Muanda Nsemi Messager Divin pour l’Afrique Centrale, en pratique.

Car dit la tradition Kongo a travers une chanson de Makesa ma Bundu dia Kongo que :

TALA NKUA TULENDO MU MATUTI ?
TELAMENE YE FIMBU’A KISENGUA, WETI VINGILA BAMOLO BABO ?
BANA LEMBUA TUMANA NLONGI BANA FUKUSUA.

Cela veut dire en quelque sorte : Regardez NKUA TULENDO dans les nuages. 
Debout avec un fouet métallique, il regarde les fainéants (ceux qui ne sont pas encore sur le chemin du recours de l’authenticité celle de Nzila Kongo, de BUKONGO).

Malheurs à ceux qui ne suivront pas la voix de l’instructeur, celui de Nlongi’a Kongo Ne Muanda Nsemi car ils seront détruit à l’arrivée de Nkua Tulendo. 

Makongo qui est le Livre Sacré de la religion Kongo enseigne au Makesa mu Nzila Kongo que : les prières d’un peuple impur qui a transgressé la Loi Sacrée met en colère Dieu Tout Puissant, par conséquent cette prière est sans réponse favorable.

Et voila les Africains qui prient matin, midi et soir demandant la bénédiction de Dieu, tout en ignorant la cause de nos souffrances, nos problèmes demeurent sans réponse. N’est il pas écrit mon peuple périt faute de connaissance ?.

Ainsi mon frère et ma sœur Africain saches que le jour où tu iras célébrer la Pâque tu susciteras simplement à endurcir les souffrances des Africains car la bénédiction de Dieu Muanda Kongo ne peut venir en marchant à l’encontre de sa volonté, mais plus tôt en faisant sa volonté qui est contenue dans le MAKONGO.

Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende les enseignements de Ne Muanda Nsemi concernant la Tradition Africaine, qui est l’expression de la volonté du Seigneur Akongo, notre Dieu. 

Que chacun traduise ce message dans sa langue d’origine pour avertir les Africains qui insulte notre Dieu, Ne Muanda Kongo.
Ingeta, ibobo, ibobo.

NE NZINGA NTOYA 
Mue MPANZU- NZINGA

Nkunga :

1. Tekela banzenga biza mu ntoto mieto mia Kongo dia Ntotela ?
Bakulu beto bazaya mu sambila Nzambi’a Mpungu.(2x)
Mvutu: Ne Mpungu um’nlevokela mayavanga ma mpila mu mpila ya kota mabundu manzenze kondua kua visa mawansila (2x)
2. Mono bumbakudi bua sambila bakulu bame, kakena diaka ye lendo ko mu sambila mvuluzi mia nka. (2x)
3. mu mazulu mbangi, va ntoto mbangi…
Ngieti lomba kua nge SE mu siamisa Ne Muanda Nsemi. (2x)

Note : Ntumua Mase salue du Feu du Coeur Mbuta Nzinga Ntoya pour le partage de ces enseignements contenus dans des brochures rares écrites par MFUMU MUANDA NSEMI !

Bika lusakumunu lua BATATA BA MPUNGU TULENDO luasikila mu yandi !

Ntumua Mase