28-750x450

LA BIBLE CONDAMNE-T-ELLE L'ESCLAVAGE ?

Réponse : NON, elle l’encourage !

Pourtant les descendants des noirs christianisés de force durant les traites négrières et la colonisation continuent de proclamer haut et fort que la Bible est la Parole de Dieu. Oui mais le dieu de quel peuple ?

Non seulement la race noire est maudite mais on nous donne une vision fictive et erronée de l’histoire ; on sait d’après la science et l’archéologie que les noirs étaient les premiers hommes sur terre, mais la bible nous dit que c’est un homme blanc (Noé) qui par vengeance condamna un des fils de Cham à devenir l’esclave de ses oncles (Sem et Japhet) pour un acte commis par son père.

Et l’exégèse rabbinique nous dit que c’est suite à une agression commise par Cham sur son père que sa descendance fut condamnée à devenir noire de peau. 

La Bible enseigne le racisme et l’esclavage : On est stupéfait de constater que certains versets encouragent le racisme et l’esclavage.

Au point où l’on s’interroge si ce Dieu n’a pas été créé par les hommes pour asservir d’autres hommes ?

Au texte sacré s’ajoutèrent une série de contes dont celui de Koush, autre fils de Cham. Celui-ci, à nouveau, aurait désobéi à Noé qui avait interdit à sa descendance d’avoir des rapports sexuels dans l’Arche.

Or Cham conçut un enfant pendant le déluge : Koush. Dieu le maudit et le fit naître noir. De lui naquirent les Éthiopiens et tous les Noirs africains.

L’histoire, dont l’origine serait à repérer chez l’un des Pères de l’Église, Origène, fut d’abord développée chez les Arabes au Xème siècle par l’érudit al-Tabari.Elle fut retransmise en Occident au XVIè siècle et officialisée au XVIIIème par le Dictionnaire historique de la Bible, de Dom Augustin Calmet.

Cette fiction pénétra surtout au début du XIXème siècle dans le monde catholique."

LA MALÉDICTION DE CHAM DE LA TORAH :

Les noirs maudits dans la bible Au cours des siècles, la malédiction de Canaan a servi à justifier l’esclavagisme des Noirs.

Au Moyen Âge, les Arabes possédaient déjà beaucoup d'esclaves noirs.

Plusieurs textes du Coran tolèrent clairement cette pratique, les récits étant bien connus, les théologiens musulmans en ont fait le fondement de l’asservissement des Noirs. 

Les 3 principales religions ont donc la même base, l’ancien testament, plus particulièrement la thora.

Genèse chapitre 9 versets .20 à 27 dit ceci :

" Noé commença à cultiver la terre, et planta de la vigne. Il but du vin, s'enivra, et se découvrit au milieu de sa tente. Cham, père de Canaan, vit la nudité de son père, et il le rapporta dehors à ses deux frères. Alors Sem et Japhet prirent le manteau, le mirent sur leurs épaules, marchèrent à reculons, et couvrirent la nudité de leur père; comme leur visage était détourné, ils ne virent point la nudité de leur père. Lorsque Noé se réveilla de son vin, il apprit ce que lui avait fait son fils cadet. Et il dit: Maudit soit Canaan! Qu’il soit l'esclave des esclaves de ses frères! Il dit encore: Béni soit l'Éternel, Dieu de Sem, et que Canaan soit leur esclave! Que Dieu étende les possessions de Japhet, qu'il habite dans les tentes de Sem, et que Canaan soit leur esclave !". Fin de citation !

Cham est l’ancêtre biblique des noirs, ceci est indiscutable d’après la généalogie donné.

Genèse chapitre 10 verset.6 dit ceci :

" Les fils de Cham furent: Cusch, Mitsraïm, Puth et Canaan."Fin de citation !

Cusch (Kush) est un terme d'origine hébraïque et signifie “noir” cela désigne la Nubie, actuel Soudan, un pays habité majoritairement par des noirs.

Mitsraïm (Misraïm) est un mot également sémitique désignant l’Egypte (Kemet),

Puth (Punt), d'après "The Oxford History of Ancient Egypt", désigne un pays en Afrique.

Canaan désigne la Palestine (aujourd'hui appelée Israël). Le Bukongo enseigne que le pays de Kanana (Canaan en langue Kikongo Pur) que les ancêtres des Bena Kongo furent les Fondateur à l'origine du pays de Kanana où ils avaient bâtit la Ville Sacerdotale appelée : Mbanza Yelusalemi ! Donc les habitants de Kanana (Canaan) étaient de race noire !

Dans le Midrach Rabbah et le Berechit Rabbah, l’exégèse rabbinique est un peu plus explicite.

Pour justifier leur racisme trois rabbins R. Joseph (mort en 333) (Commentaire du Pentateuque), R. Huna (mort en 297) (Commentaire de la Genèse) et R. Chiza bar Abba (136-217) (Les mythes hébreux) commentent une agression commise par Cham sur son père déjà dans l’arche.

En raison de cet acte, sa descendance devin noire : 

" Désormais, je ne peux plus engendrer le quatrième fils dont j’aurai donné ordre (…) que les enfants te servent, toi et tes frères ! Il faut donc que ce soit Canaan, ton premier né, qu’ils prennent pour esclave. Et comme tu m’as rendu incapable de faire de vilaines choses au plus noir de la nuit, les enfants de Canaan naîtront vilains et noirs ! De plus, puisque tu t’es contorsionné pour voir ma nudité, les cheveux de tes petits enfants s’entortilleront jusqu’à devenir crépus et ils auront les yeux rouges, en outre, puisque tes lèvres ont plaisanté sur mon infortune, les tiennes vont enfler et puisque tu as manqué d’égards pour ma nudité, ils iront tout nus et leur membre viril s’allongera ignominieusement ".Fin de citation !

Les vieilles éditions du Talmud mentionnent encore que : 

"...Coush, descendant de Cham, deviendra noir à cause de la malédiction (…) Le corbeau, le chien et le Coushite seront noirs à cause de leurs méfaits ".Fin de citation !

Sous la plume de Jérémie, on peut encore lire (Jérémie chapitre13 verset.23) :

" Un Koushite peut-il changer de couleur .... Vivez et végétez sur votre sol comme les Koushites, comme des éléments déterminés de la nature, vous ne cesserez pas d’être à moi ".

Question : La Bible condamne-t-elle l’esclavage ?

Le rabbin Maïmonide dans son ouvrage considéré par les Juifs comme le plus grand en matière de philosophie religieuse juive (Le Guide des égarés, livre III, chapitre 51) nous dit ceci du peuple noir:

"...Leur nature est semblable à celle des animaux muets, et selon mon opinion, ils n'atteignent pas au rang d'êtres humains ; parmi les choses existantes, ils sont inférieurs à l'homme mais supérieur au singe car ils possèdent dans une plus grande mesure que le singe l'image et la ressemblance de l'homme.".

En Europe, l’utilisation de la malédiction de Cham pour justifier l’infériorisation des peuples noirs et l’esclavage apparaît au XVème siècle, dans les milieux protestants de Hollande. Georg Horn, professeur d’histoire à l’Université de Leyde, serait le premier, en 1666, à avoir proposé une classification des races selon le modèle de la descendance de Noé de la Genèse.

Quelques années plus tard, Jean Louis Hannemann, s’appuyant sur un commentaire de la Genèse de Martin Luther, évoque dans un exposé fondamentaliste le fait que les Africains sont des esclaves à cause de la malédiction de Cham.

C’est donc dans la mouvance de la Réforme protestante, que commence à se développer l’utilisation de la malédiction de Cham comme instrument de justification de l’esclavage chez les chrétiens d’Occident.

Cette interprétation prendra de l’ampleur et trouvera un écho aux États-Unis, aux xviiie et xixe siècles, au fur et à mesure que le phénomène de la traite des Noirs s’amplifiera. Cette trop brève histoire de l’utilisation de la malédiction de Cham pour appuyer l’esclavagisme et le racisme montre bien l’importance capitale de la bible. À cause de la Bible, des personnes ont été réduites en esclavage.

Encore récemment, on s’est servi de ces versets bibliques pour justifier l’apartheid, en Afrique du Sud. Ce régime n’a été aboli qu’en 1991.

marrons-fabrice-monteiro-esclavage-marronnage

VERSETS BIBLIQUES AUTORISANT L'ESCLAVAGE :

Dieu autorise ses adorateurs à posséder des esclaves.

Genèse 14 :14,15 : " Ainsi Abram apprit que son frère avait été capturé. Alors il passa en revue ses hommes bien entraînés, trois cent dix-huit esclaves nés dans sa maisonnée, et se lança à la poursuite [des rois] jusqu’à Dân. Puis, durant la nuit, il répartit contre eux sa troupe — lui et ses esclaves — ; si bien qu’il les battit et les poursuivit jusqu’à Hoba, qui est au nord de Damas ".Fin de citation !

Exode 12 : 44 : " Tu circonciras tout esclave acquis à prix d'argent; alors il en mangera. 45L'habitant et le mercenaire n'en mangeront point.…". Fin de citation !

Dieu autorise ses adorateurs d’acheter et vendre des esclaves.

Exode 21 : " L’Éternel dit à Moïse: Voici les lois que tu exposeras au peuple: Lorsque vous achèterez un esclave hébreu, son service durera six ans; la septième année, il partira libre, sans avoir rien à payer. S'il était célibataire en entrant à votre service, il partira seul. S'il était marié, sa femme partira avec lui. Si son maître lui a procuré une femme et qu'elle lui a donné des fils ou des filles, la femme et ses enfants resteront la propriété de son maître, lui seul partira libre. Mais si le serviteur déclare: «J'aime mon maître, ma femme et mes enfants, je renonce à partir libre», alors le maître prendra Dieu à témoin et fera approcher l'homme du battant de la porte ou de son montant et lui percera l'oreille avec un poinçon et cet homme sera son esclave pour toujours. Si un homme a vendu sa fille comme servante, elle ne sera pas libérée dans les mêmes conditions que les esclaves. Si elle déplaît à son maître qui se la réservait, il la fera racheter, mais il ne pourra pas la vendre à des étrangers. Ce serait la trahir. S'il l'a destinée à son fils, il la traitera selon le droit qui s'applique à des filles.". Fin de citation !

Frapper les esclaves sans les tuer est permis par Dieu.

Exode 20, 21 : " Si un homme frappe du bâton son esclave, homme ou femme, et que l'esclave meure sous sa main, le maître sera puni. Mais s'il survit un jour ou deux, le maître ne sera point puni; car c'est son argent." Fin de citation !

Exode 21.26 : " Si un homme frappe l'œil de son esclave, homme ou femme, et qu'il lui fasse perdre l'œil, il le laissera partir libre pour prix de son œil. Et s'il fait tomber une dent à son esclave, homme ou femme, il le laissera partir libre pour prix de sa dent. ". Fin de citation !

Exode 21:32 : " mais si le bœuf frappe un esclave, homme ou femme, on donnera trente sicles d’argent au maître de l’esclave, et le bœuf sera lapidé. " . Fin de citation !

Deutéronome 15:16-18 : " Si ton esclave te dit: Je ne veux pas sortir de chez toi, -parce qu'il t'aime, toi et ta maison, et qu'il se trouve bien chez toi, -alors tu prendras un poinçon et tu lui perceras l'oreille contre la porte, et il sera pour toujours ton esclave. Tu feras de même pour ta servante. Tu ne trouveras point dur de le renvoyer libre de chez toi, car il t'a servi six ans, ce qui vaut le double du salaire d'un mercenaire; et l'Éternel, ton Dieu, te bénira dans tout ce que tu feras." . Fin de citation !

Deutéronome 20:14 : " Mais tu prendras pour toi les femmes, les enfants, le bétail, tout ce qui sera dans la ville, tout son butin, et tu mangeras les dépouilles de tes ennemis que l'Éternel, ton Dieu, t'aura livrés.". Fin de citation !

1 Timothée 6 : " Que tous ceux qui sont sous le joug de la servitude regardent leurs maîtres comme dignes de tout honneur, afin que le nom de Dieu et la doctrine ne soient pas blasphémés.". Fin de citation !

Proverbes 29.19 : "Ce n'est pas par des paroles qu'on châtie un esclave ; Même s'il comprend, il n'obéit pas. ". Fin de citation !

Proverbes 19:10 : "Il ne sied pas à un insensé de vivre dans les délices ; Combien moins à un esclave de dominer sur des princes ! ". Fin de citation !

Lévitique 25:50 : " Il sera chez toi comme un mercenaire, comme celui qui y demeure ; il sera à ton service jusqu'à l'année du jubilé. Il sortira alors de chez toi, lui et ses enfants avec lui, et il retournera dans sa famille, dans la propriété de ses pères. Car ce sont mes serviteurs, que j'ai fait sortir du pays d’Égypte ; ils ne seront point vendus comme on vend des esclaves. Tu ne domineras point sur lui avec dureté, et tu craindras ton Dieu. C'est des nations qui vous entourent que tu prendras ton esclave et ta servante qui t’appartiendra, c'est d'elles que vous achèterez l'esclave et la servante. Vous pourrez aussi en acheter des enfants des étrangers qui demeureront chez toi, et de leurs familles qu'ils engendreront dans votre pays ; et ils seront votre propriété. Vous les laisserez en héritage à vos enfants après vous, pour les posséder comme une propriété; ils seront perpétuellement vos esclaves. Mais à l'égard de vos frères, les enfants d'Israël, nul d'entre vous ne dominera sur son frère avec dureté. ". Fin de citation !

En outre, dans un autre passage, Dieu encourage les juifs à prendre les non-juifs comme leurs propriétés à perpétuité : Lévitique 25 (39 – 46) : "  Si ton frère devient pauvre près de toi, et qu'il se vende à toi, tu ne lui imposeras point le travail d'un esclave. "

Cette recommandation suggère aux esclaves de ne pas se révolter contre leur condition : Colossiens 3.22 : " Esclaves, obéissez en toutes choses à vos maîtres selon la chair, non pas seulement sous leurs yeux, comme pour plaire aux hommes, mais avec simplicité de cœur, dans la crainte du Seigneur. "

Ainsi, les juifs ne pouvaient être esclaves que pour une courte durée, mais concernant les non-juifs, la Thora nous dit qu'il faut les prendre pour esclaves, et qu'ils demeureront propriétés des israélites de générations en générations:

Abraham de la bible comme Mahomet du Coran était aussi un esclavagiste notoire qui possédait un nombre important d'esclaves qu'il avait lui-même acheté avec des pièces d'argent ou en donnant sa femme pour adultère = un vrai maquereau.

Genèse 17- 26,27 : " Ce même jour, Abraham fut circoncis, ainsi qu'Ismaël, son fils. Et tous les gens de sa maison, nés dans sa maison, ou acquis à prix d'argent des étrangers, furent circoncis avec lui."

pope-nicola-V

Les bulles papales d’Eugène IV (1445) et de Nicolas V (1454) ont autorisé puis confirmé l’esclavage dans les colonies portugaises du Nouveau Monde. Ce qui a permis de propager le Christianisme par la force en Afrique. Dire que la Bible est la Vérité, c’est attribuer à Dieu des erreurs et des contradictions.

La Bible se contredit et contredit l’histoire et la science.

Elle se contredit elle-même en d’innombrables endroits, par exemple : D’un côté, il est prescrit : fracture pour fracture, œil pour œil, dent pour dent (Lévitique 24:19 ; Pr 24.29), et de l’autre, si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l’autre (Matthieu 5.38-42), ne rendez à personne le mal pour le mal (Romains 12:17).

Le premier chapitre de la Genèse contredit le second :  Dans Genèse 1, Dieu créa d’abord les animaux, puis l’homme et la femme ; dans Genèse 2, Dieu créa l’homme d’abord, puis les animaux, puis la femme.

On lit dans Deutéronome (27.22) : " Maudit soit celui qui couche avec sa sœur, fille de son père ou fille de sa mère ! ", Et dans Lévitique (18.9), " Tu ne découvriras point la nudité de ta sœur, fille de ton père ou fille de ta mère, née dans la maison ou née hors de la maison ", alors qu’on est surpris d’apprendre dans le Livre de la Genèse que Sara était la demi-sœur d’Abraham, la fille de son père (Genèse 20.12).

La comparaison de la généalogie de Jésus selon Matthieu et sa généalogie selon Luc révèle de nombreuses divergences : D’après Matthieu, Jésus descend de Salomon, fils de David (Matthieu 1.7), mais selon Luc il descendrait de Nathan, fils de David (Luc 3.31,32).

Selon Matthieu, Salathiel est fils de Jéchonias (Matthieu 1.12), mais d’après Luc, il est le fils de Néri (Luc 3.27).

Selon Matthieu, le nom du fils de Zorobabel s’appelle Abiud (Matthieu 1.13), et d’après Luc, il s’appelle Rhésa (Luc 3.27).

Selon le premier Livre de la Genèse, chapitres 5, 7, 11, 21 et 25, la création d’Adam remonte à environ cinq mille ans. Mais les fouilles archéologiques révèlent, grâce à l’utilisation de la méthode de datation au carbone 14, l’existence d’éléments prouvant l’apparition de l’Homme sur la terre depuis plus d’un million d’années.

Deutéronome 23. 19,20 La Bible autorise la pratique de l’usure contre les étrangers : "Tu n’exigeras de ton frère aucun intérêt ni pour argent, ni pour vivres, ni pour rien de ce qui se prête à intérêt. Tu pourras tirer un intérêt de l’étranger, mais tu n’en tireras point de ton frère. "

Pillage et massacre des étrangers considérés comme des êtres impurs 

La Bible nous présente un Dieu qui ne se préoccupe que de la race élue d’Israël, a l’exclusion des autres nations et des étrangers qui sont toujours l’objet de mépris, de persécutions, d’esclavage et de massacres.

Nombres 31. 7-11 : " Ils s’avancèrent contre Madian, selon l’ordre que l’Eternel avait donné à Moïse ; et ils tuèrent tous les mâles (...) Les enfants d’Israël furent prisonnières les femmes des Madianites avec leurs petits-enfants, et ils pillèrent tout leur bétail, tous leurs troupeaux et toutes leurs richesses. Ils incendièrent toutes les villes qu’ils habitaient et tous leurs enclos..."

Josué 6.16-24: " Josué dit au peuple : Poussez des cris, car l’Éternel vous a livré la ville ! La ville sera vouée à l’Éternel par interdit, elle et tout ce qui s’y trouve ; mais on laissera la vie à Rahab la prostituée et à tous ceux qui seront avec elle dans la maison, parce qu’elle a caché les messagers que nous avons envoyés (...) Le peuple monta dans la ville. Ils s’emparèrent de la ville, et ils dévouèrent par interdit, au fil de l’épée, tout ce qui était dans la ville, hommes et femmes, enfants et vieillards, jusqu’aux bœufs, aux brebis et aux ânes (...) Ils brûlèrent la ville et tout ce qui s’y trouvait. "

Quel est ce Dieu qui ordonne de semer la mort et la désolation ?

Deutéronome 20.10-18 Est-ce vraiment Dieu qui commande d’exterminer les femmes et les enfants ? :

" Quand tu t'approcheras d'une ville pour l'attaquer, tu lui offriras la paix. Si elle accepte la paix et t'ouvre ses portes, tout le peuple qui s'y trouvera te sera tributaire et asservi. Si elle n'accepte pas la paix avec toi et qu'elle veuille te faire la guerre, alors tu l'assiégeras. Et après que l'Éternel, ton Dieu, l'aura livrée entre tes mains, tu en feras passer tous les mâles au fil de l'épée. Mais tu prendras pour toi les femmes, les enfants, le bétail, tout ce qui sera dans la ville, tout son butin, et tu mangeras les dépouilles de tes ennemis que l'Éternel, ton Dieu, t'aura livrés. C'est ainsi que tu agiras à l'égard de toutes les villes qui sont très éloignées de toi, et qui ne font point partie des villes de ces nations-ci. Mais dans les villes de ces peuples dont l'Éternel, ton Dieu, te donne le pays pour héritage, tu ne laisseras la vie à rien de ce qui respire. Car tu dévoueras ces peuples par interdit, les Héthiens, les Amoréens, les Cananéens, les Phéréziens, les Héviens, et les Jébusiens, comme l'Éternel, ton Dieu, te l'a ordonné, afin qu'ils ne vous apprennent pas à imiter toutes les abominations qu'ils font pour leurs dieux, et que vous ne péchiez point contre l'Éternel, votre Dieu.. " . Fin de citation !

Josué 8.24, 25 : " Lorsqu’Israël eut achevé de tuer tous les habitants d’Aï dans la campagne, dans le désert, où ils l’avaient poursuivi, et que tous furent entièrement passés au fil de l’épée, tout Israël revint vers Aï et la frappa du tranchant de l’épée. Il y eut au total douze mille personnes tuées ce jour-là, hommes et femmes, tous gens d’Aï. "

Dépravation sexuelle :  Comment ne pas s’étonner d’apprendre que des prophètes et leurs enfants trempaient dans la débauche sexuelle la plus abjecte ?

2 Samuel 13.1-21 : " Amnon, fils de David, tomba amoureux de sa sœur Tamar. Il monta un subterfuge pour la faire venir dans sa chambre et la violer. Il fit le malade et exigea que sa sœur Tamar lui apporte la nourriture et pas quelqu’un d’autre. Quand elle lui apporta les mets dans sa chambre, il la saisit et la viola. "

2 Samuel 16.20-23: "Et Achitophel dit à Absalom: Va vers les concubines que ton père a laissées pour garder la maison; ainsi tout Israël saura que tu t'es rendu odieux à ton père, et les mains de tous ceux qui sont avec toi se fortifieront.  On dressa pour Absalom une tente sur le toit, et Absalom alla vers les concubines de son père, aux yeux de tout Israël.. »

Aux jours des apôtres également, certains chrétiens possédaient des esclaves.

Philémon 15, 16 : "Peut-être, en effet, est-ce pour cette raison qu’il s’est échappé pour une heure, afin que tu le retrouves pour toujours, non plus comme un esclave, mais mieux qu’un esclave, comme un frère bien-aimé, surtout pour moi, mais combien plus pour toi, et dans les liens de la chair et dans [le] Seigneur."

Que dit le Talmud (La Loi Orale des Juifs) concernant les Non Juifs ?

Talmud, Ereget Rashi Erod.22 30 : Un Non-juif est comme un chien. 

Les écritures nous apprennent qu’un chien mérite plus de respect qu’un non-juif.

Talmud, Iebhammoth 61a : Les juifs ont droit à être appelés « hommes », pas les Non-juifs.

Talmud, Iore Dea 377, 1 : Il faut remplacer les serviteurs Non-juif morts, comme les vaches, ou les ânes perdus et il ne faut pas montrer de sympathie pour le juif qui les emploie. 

Voilà pourquoi votre Messie Jésus-Christ avait dit ceci à la femme cananéenne (femme de race noire) ceci avec beaucoup de mépris :  

Il n’est pas bon de prendre le pain des enfants d’Israël et de le jeter aux chiens.  

                                          Mathieu 15 : 26

Quelques autres passages du Talmud parlant des non-juifs :

Talmud, Jalkut Rubeni Gadol 12b: Les âmes des non-juifs proviennent d’esprits impurs que l’on nomme porcs. 

Talmud, Kerithuth 6b p. 78 : Les juifs sont des humains, non les Non-juifs, ce sont des animaux. 

Talmud, Kethuboth 110b : Pour l’interprétation d’un psaume un rabbin dit : « le psalmiste compare les Non-juifs à des bêtes impures ». 

Talmud, Orach Chaiim 225, 10 : Les Non-juifs et les animaux sont utilisés de manière équivalente dans une comparaison. 

Talmud, Schene Luchoth Haberith p. 250b : Même qu’un non-juif à la même apparence qu’un juif, ils se comportent envers les juifs de la même manière qu’un singe envers un homme. 

Talmud, Tosaphot, Jebamoth 94b: Lorsque vous mangez en présence d’un non-juif c’est comme ci vous mangiez avec un chien. 

Talmud, Yebamoth 98a. Tous les enfants des goyims sont des animaux 

Talmud, Zohar II 64b : Les non-juifs sont idolâtres, ils sont comparés aux vaches et aux ânes. 

Talmud, Orach Chaiim 57, 6a : Il ne faut pas avoir plus de compassion pour les non-juifs que pour les cochons, quand ils sont malades des intestins. 

Les juifs peuvent voler les non-juifs : 

Talmud, Babha Bathra 54b : La propriété d’un Non-juif appartient au premier juif qui la réclame. 

Talmud, Babha Kama 113a : Les juifs peuvent mentir et se parjurer, si c’est pour tromper ou faire condamner un Non-juif. 

Talmud, Babha Kama 113b: Le nom de dieu n’est pas profané quand le mensonge a été fait à un Non-juif. 

Talmud, Baba Mezia 24a: si un juif trouve un objet appartenant à un goyim, il n’est pas tenu de le lui rendre 

Talmud, Choschen Ham 183, 7: Des juifs qui trompent un Non-juif, doivent se partager le bénéfice équitablement. 

Talmud, Abhodah Zarah 54a: L’usure peut être pratiquée sur les Non-juifs, ou sur les apostats. 

Talmud, Choschen Ham 226, 1: Les juifs peuvent garder sans s’en inquiéter les affaires perdues par un Non-juif. 

Talmud, Iore Dea 157, 2 hagah: si un juif a la possibilité de tromper un non-juif, il peut le faire. 

Talmud – Babha Kama 113a: les incroyants ne bénéficient pas de la loi et dieu à mis leur argent à la disposition d’Israël. 

Talmud, Schabbouth Hag. 6d: Les juifs peuvent jurer faussement en utilisant des phrases à double sens, ou tout autre subterfuge. 

Les juifs peuvent tuer les non-juifs: 

Talmud, Abhodah Zarah 4b: vous pouvez tuer un incroyant avec vos propres mains. 

Talmud, Abhodah Zarah 26b T. : Même le meilleur des Goïm devrait être abattu. 

Talmud, Choschen Ham 425, 5 : Il est permis de tuer indirectement un Non-juif, par exemple, si quelqu’un qui ne croit pas en la Torah tombe dans un puits dans lequel se trouve une échelle, il faut vite retirer l’échelle. 

Talmud, Bammidber Raba c 21 & Jalkut 772 : tout juif qui verse le sang d’incroyants (non-juifs) revient à la même chose qu’une offrande à dieu. 

Talmud, Hilkkoth X, 1 : il ne faut pas sauver les Non-juifs en danger de mort. 

Talmud, Hilkhoth X, 2 : Les juifs baptisés doivent être mis à mort. 

Talmud, Ialkut Simoni 245c : Répandre le sang des impies est un sacrifice agréable à dieu. 

Talmud, Iore Dea 158, 1 : En ce qui concerne les Non-juifs qui ne sont pas des ennemis, un juif ne doit néanmoins pas intervenir pour les prévenir d’une menace mortelle. 

« Un Akum qui n’est pas notre ennemi ne doit pas être tué directement, toutefois, il ne doit pas être protégé d’un danger de mort. Par exemple, si tu en vois un tomber dans la mer, ne le tire pas de l’eau, à moins qu’il ne te promette de te donner de l’argent ». 

Talmud, Makkoth 7b : On est innocent du meurtre involontaire d’un Israélite, si l’intention était de tuer un koutim (non-juif) ; tout comme on est innocent du meurtre accidentel d’un homme, quand l’intention était d’abattre un animal. 

Talmud, Peaschim 25a : Il faut éviter l’aide médical des idolâtres sous entendu des Non-juifs. 

Talmud, Pesachim 49b : Il est permit de décapiter les Goïm (non-juifs) le jour de l’expiation des péchés, même si cela tombe également un jour de sabbat. 

Rabbin Eliezer dit ceci : " Il est permis de trancher la tête d’un idiot, un membre du peuple de la Terre (Pranaitis), c’est-à-dire un animal charnel, un Chrétien, le jour de l’expiation des péchés et même si ce jour tombe un jour de sabbat " .

Ses disciples répondirent : " Rabbi ! Vous devriez plutôt dire de sacrifier un  Goïm (non-juif)." 

Mais il répliqua : " En aucune façon ! Car lors d’un sacrifice, il est nécessaire de faire une prière pour demander à dieu de l’agréer, alors qu’il n’il n’est pas nécessaire de prier quand tu décapites quelqu’un." 

Talmud, Sanhedrin 57a: si un juif tue un non-juif, il ne sera pas condamné à mort. Ce qu’un juif vole d’un non-juif, il peut le garder. 

Talmud, Sanhedrin 58b : Si un  Goïm (non-juif) frappe un juif, il faut le tuer, car c’est comme frapper dieu. 

Talmud, Sanhedrin 59a : Les Goïm qui chercheraient à découvrir les secrets de la Loi d’Israël, commettent un crime qui réclame la peine de mort. 

Talmud, Sepher Ou Israël 177b : Si un juif tue un Non-juif, ce n’est pas un 
péché. 

Talmud, Zohar I, 25a : Les Non-juifs doivent être exterminés car ce sont des idolâtres. 

Talmud, Zohar I, 28b, 39a : Les meilleures places dans les Cieux sont pour ceux qui tuent les idolâtres. 

Talmud, Zohar II, 64b : Le taux de naissance des Non-juifs doit être diminué matériellement. 

Talmud, Sepher Ikkarim III c25: Il est permis de prendre le corps et la vie d’un non-juif. 

Talmud, Zohar II, 43a : L’extermination des Non-juifs est un sacrifice agréable à dieu. 

18238461_981954828608105_2541603444768063536_o

La Sagesse Kôngo enseigne ceci aux Adeptes de Bundu dia Kongo :

- Wazola vila mu Nza yayi, vidisa ntoto miaku ye lusansu luaku.

- Si tu veux disparaître et te perdre dans ce Monde, perd ta terre et ton identité culturelle.

Mais aussi ceci :

- Kutu di wufiona dia Zengi ; ye vo, nkutu Zoba, mfuanda yimosi.

- On ne peut manipuler que celui qui est un imbécile ; et que même un idiot, on ne le trompe jamais éternellement.

18058179_10210489924057011_3658304931685183015_n

Homme Noir, tu n'es pas un Juif mais un Goïm à leurs yeux !

Voilà pourquoi, tu continueras à souffrir car tu es sous le Joug matériel et spirituel des Juifs !

12227084_10153298403537984_1192443574384161238_n

Les Réponses de Bundu dia Kongo :

L'Asie et l'Afrique ont été colonisés par l'OCCIDENT. Les Asiatiques ont cherché à acquérir la Technologie Occidentale tout en gardant leurs LANGUES, leurs CULTURES, leurs DIEUX DES ANCÊTRES, leurs RELIGIONS TRADITIONNELLES, etc...

Tandis que les NEGRO AFRICAINS ont cherché à devenir des BLANCS à PEAU NOIRE en abandonnant leurs LANGUES, leurs ANCÊTRES, leurs CULTURES, leurs RELIGIONS ANCESTRALES.

Trente-années après les Indépendances, les Asiatiques ont fait du progrès dans le développement tandis que l'AFRIQUE a fait marche en arrière, malgré la FRANCOPHONIE TRIOMPHANTE et le vacarme du CHRISTIANISME COLONIAL.

Déportés en Amérique par les Européens Marchands d'Esclave, les Noirs ont cherché à devenir des BLANCS à PEAU NOIRE en essayant d'effacer toute trace de NEGRITUDE et de devenir des véritables perroquets dans l'art d'imiter même la façon de PLEURER et de RIRE des BLANCS.

Après plus de deux siècles de VAINES TENTATIVES de BLANCHIR, les Noirs qui sont toujours rejetés par les BLANCS ont fini par se laisser précipiter dans le VIDE, dans le NEANT.

Fatigués, nombreux sont actuellement les NOIRS AMERICAINS qui prônent de RENOUER AVEC LA CULTURE DE LEURS ANCÊTRES AFRICAINS.

Enfin ! Que de temps perdu inutilement dans ces vaines tentatives de BLANCHIR en rejetant son PROPRE PATRIMOINE CULTUREL, ses ANCÊTRES, et sa TRADITION RELIGIEUSE (= Bukongo, Vôdu, etc...).

Pendant que les NOIRS AMERICAINS comme NTUMUA MASE cherchent à se retramper dans l'ANCIENNE TRADITION RELIGIEUSE DE L'AFRIQUE ; les NOIRS D'AFRIQUE eux croient que la Clé du développement réside dans LA RELIGION COLONIALE, dans la FRANCOPHONIE, dans le RENIEMENT de soi-même, dans la lutte contre sa personnalité propre, dans le GLORIFICATION DES ANCÊTRES ETRANGERS, et dans l'IMITATION AVEUGLE et RIDICULE de la CULTURE et des LANGUES COLONIALES.

Pour l'Homme Noir Christianisé, Dieu c'est les autres. Lui, c'est le Démon. Car l'Eglise Coloniale lui a appris que rien de bon ne peut sortir de la tête d'un NEGRE.

Le Noir Christianisé préfère actuellement les utopies, les slogans, et le fanatisme aveugle à la place de l'INTUITION SPIRITUELLE, du RAISONNEMENT LOGIQUE, et des FAITS EVIDENTS...Ce sont les BLANCS qui doivent résonner à sa place...Lui il doit croire tout ce que dit son Maître BLANC....Amen !

Le NOIR est devenu un Spécialiste du Prêt à Porter. Un Fainéant qui attend tout des autres :

- Ce sont les autres qui doivent réfléchir à sa place.

- Ce sont les autres qui doivent cultiver du riz pour lui.

- Ce sont les autres toujours qui doivent être les Messagers de Dieu que lui le NOIR est obliger d'adorer, même lorsque ces Messagers l'appellent Chien !

Jésus et la femme Cananéenne.

Les Cananéens étaient des Noirs, Tous les historiens spécialistes de l’histoire des peuples du Moyen Orient le savent.

Un jour une femme Cananéenne vint implorer Jésus pour qu’il puisse aller guérir son enfant. Jésus refuse parce que cette femme n’est pas de la tribu d’Israël. Jésus dit à la femme Noire de Canaan :

Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël…   

                                          Mathieu 15 : 22-24

Voilà la réponse de Jésus, selon la Bible. Une réponse pleine de tribalisme, de racisme. Quel régionalisme pour un Sauveur qu’on prétend mondial !

Or Jésus savait sa vraie mission. Ainsi il n’a dit que la Vérité avec V majuscule.

Oui les Cananéens étaient des Noirs, et Jésus dit à la femme Cananéenne que Dieu ne l’a pas envoyé pour venir sauver les Noirs, les Cananéens. Ainsi donc la Bible dit que Jésus n’est pas le sauveur des Noirs.

Ainsi, en présence du Christianisme, l’Apartheid n’a rien à se reprocher. Car le Dieu de la Bible est un Dieu tribal, raciste.

Malgré ces dures paroles de Jésus, la femme Noire de Canaan continua à implorer le maître de Nazareth. Jésus se fâcha et dit brutalement à la femme Cananéenne que :

Il n’est pas bon de prendre le pain des enfants d’Israël et de le jeter aux chiens.  

                                          Mathieu 15 : 26

Es-tu Juif cher Lecteur ? Non ! Alors la Bible dit que tu n’es qu’un chien, et Jésus n’a pas été envoyée pour toi. Il n’est pas ton Sauveur. C’est cela qu’on appelle le Racisme Chrétien. Quatre vint cinq pourcents de Blancs racistes de l’Afrique du Sud sont membres de l’Eglise Hollandaise Reformée (des protestants). Tous ces Blancs prennent les Noirs pour des chiens, et appellent Jésus par le titre féodal de : Notre Seigneur, le Seigneur des Blancs.

L'Homme Noir Christianisé est devenu une sardine dont la tête pensante reste toujours en Europe, et en Israel. Voilà ce que l'on devient lorsqu'on s'obstine à manger des sardines sans tête made in Occident.

L'Intellectuel Noir est devneu Docteur, Professeur, a peur de la REHABILIATION DES LANGUES NEGRO AFRICAINES.

Car, pour une certaines catégorie de Professeurs (pas tous), enlevez-lui le Français, et il ne lui reste plus rien comme Sciences.

L'Intellectuel Japonais par contre va étudier en langues Occidentales, en Occident. Dès son retour au Japon, il s'empresse de traduire sa Science en Langue Japonaise, afin de faire profiter son peuple de ses acquisitions scientifiques.

Le Pasteur Noir, l'Evêque Africain a peur de la VERITE AUTHENTIQUE. Dans son fort intérieur, il donne raison à BUNDU DIA KONGO;

Mais à l'Eglise, il dénigre BUNDU DIA KONGO ; car, pense-t-il, si la RELIGION NEGRO AFRICAINE arrivait à triompher, que deviendrais-je ?

Je risque de perdre mon poste très lucratif. Je risque de perdre ma position, mes privilèges.

Ainsi, pour des raisons d'intérêts personnels et égoïstes, les Pasteurs et Evêques Africains sacrifient la CULTURE de tout un CONTINENT.

Quelles leçons ces Evêques peuvent-ils donner aux Politiciens Africains ?

La peur des Evêques est une FAUSSE PEUR. Car rien ne menace leurs postes. Ils servent une Religion dont la Doctrine est un mélange de la Tradition Occidentale avec celle du Moyen Orient.

Puisqu'ils servent une Doctrine Syncrétique, qui les empêchent d'ajouter une certaine Note Africaine à tout cela ?

BUNDU DIA KONGO est là pour leur fournir les NOTIONS FONDAMENTALES et SÛRES dont ils ont besoin, mais rien n'est fait. Car ils attendent que les Evêques Blancs (leurs collègues d'études !) viennent faire cela pour eux ! Eux les Docteurs en Théologie !

Le Ciel a décidé la REHABILITATION CULTURELLE DE L'AFRIQUE. Ceux qui résisteront à ce COURANT SERONT BALAYES.

Tandis que toues les Evêques qui réussiront à S'ADAPTER A LA NOUVELLE VISION DE L'ETERNELLE VERITE SURVIVRONT, et se maintiendront à leur rang avec beaucoup plus d'honneur et de gloire. Je sais de quoi je parle.

Il y a beaucoup de pommes de terre au Kivu, mais beaucoup de Zaïrois meurent de faim ; parce qu'on leur a appris à attendre tout de l'extérieur, à attendre les pommes de terre qui viendront de l'Occident !

Oui, l'Homme Noir dort, possédé par le Démon de l'Utopie, du Mirage, des Chimères, des Illusions.

Qui va les réveiller ?

Qui va l'exorciser, afin de le débarasser du Démon de l'Utopie que les RELIGIONS MAL COMPRISES ONT ENFONCES DANS SON COEUR ?

MFUMU MUANDA NSEMI

 23 JUILLET 2017

VIVE NTUMUA MASE

Les Solutions de Ntumua Mase :

Depuis mon enfance, née dans une famille de courant chrétien, j'ai étudié comme tous les noirs la Bible Coloniale Chrétienne made Occidentale.... 

Quand mon Intelligence Créatrice a commencée à fonctionner dans ma tête, très tôt, j'ai abandonné ce repas empoisonné et je suis parti à la quête de mon identité culturelle car j'appartiens à la Race Noire de part mes racines Ancestrales.

Ainsi, j'ai étudié profondément les Textes Sacrés des Anciens Noirs Egyptiens : Textes des Pyramides, Textes des Sarcophages, Livre de la Sortie du Jour, la Sagesse de Ptah Hotep, etc....

Voilà pourquoi, très jeune j'ai abandonné la lecture de ce POISON BLANC nommé : LA BIBLE COLONIALE CHRETIENNE MAE OCCIDENTALE !

En début des années 2006, je suis devenu membre de Bundu dia Kongo prôné par MFUMU MUANDA NSEMI où j'ai eu accès à la lecture de nombreux passages du Livre Sacré du Bukongo appelé : MAKONGO ovo MAKABA  !

Son contenu n'a rien de semblable avec la Torah des Juifs et le Nouveau Testament des Non-Juifs !

Ici, par de MALEDICTIONS concernant LA RACE NOIRE !

Mais au contraire, on nous parle de LA GRANDEUR DES CIVILISATIONS NOIRES qui avaient fondés les Grands Empires Noires connus sous les noms de : Ekipata (Egypte), Nubia (Nubie), Etiopi, Kanana (Canaan), Sumer, Akkad, Ninive, etc.

On parle des Promesses que TATA NZAMBI'A MPUNGU TULENDO a donné à son Peuple Elu portant son nom : Bena ba Kongo Nimi (s'il vous plait pas les Bena Israel) !

MAKONGO (4)

Je n'ai pas lu pas une seule "malédiction" concernant la Race Noire dans le MAKONGO !

La TRADITION KONGO enseigne qu'à l'époque préhistorique , des ETRES DE L'ESPACE appelés BANA BA ZULU (les fils du ciel) vinrent sur la planète TERRE pour GUIDER la RACE HUMAINE dans ses débuts. Après avoir accompli leur MISSION, ces ETRES DE L'ESPACE rentrèrent d'où ils étaient venus (KAKONGO).

Avant de quitter la planète TERRE ces FILS DU CIEL avaient donné à l'ancêtre LUKENGO une PIERRE MYSTIQUE qui avait le POUVOIR de prendre le METAL VIL et de le transformer en OR. Cette PIERRE MYSTIQUE est de COULEUR NOIRE car le NOIR est la COULEUR  DU GRAND ETRE  qui garde les MYSTERES DE L'UNIVERS VISIBLE ET INVISIBLE.

Voilà pourquoi, derrière le SOLEIL VISIBLE il y a le SOLEIL NOIR INVISIBLE, SPIRITUEL, qui est le GARDIEN DES MYSTERES, et SOURCE PRIMORDIALE DE L'ENERGIE rayonnée par le SOLEIL BLANC VISIBLE.

Voilà pourquoi les GRANDS INITIES disent que DIEU est NOIR mais sa LUMIERE MANIFESTEE est de COULEUR BLANCHE.

Voilà pourquoi dans les ARTS MARTIAUX, l'homme le plus avancé celui qui connait le plus de secrets porte la CEINTURE NOIRE.

Voilà pourquoi dans le LIEU SAINT de la MECQUE, il y a une PIERRE SACREE de COULEUR NOIRE.

Dans la TRADITION KONGO cette PIERRE MYSTIQUE de COULEUR NOIRE porte le nom de MAKONGO.

MAKONGO YE NLONGI'A KONGO NE MAKANDALA NE MUANDA NSEMI

Voilà pourquoi le LIVRE SACRE de la RELIGION KONGO  s'appelle le MAKONGO car ce LIVRE MYSTIQUE contient une TRADITION SPIRITUELLE  qui mise en pratique a le POUVOIR de prendre le VIEIL HOMME (métal vil) et de le TRANSFORMER en HOMME NOUVEAU (de l'or) SPIRITUELLEMENT........

Le MAKONGO débute par la création de cette GALAXIE que les ancêtres KONGO appelaient NZILA ZOMBO, ailleurs la VOIE LACTEE. Après il parle du SOLEIL SIRIUS (NTANGU LOWA) de la création de notre SYSTEME SOLAIRE, de l'arrivée de la LUNE, de l'apparition de l'HOMME sur la TERRE, de l'arrivée de ces ETRES DE L'ESPACE appelés BANA BA ZULU, les fils du ciel. Ensuite il parle de ce gand EVENEMENT connu des FILS DES HOMMES par le nom de DELUGE.

Le MAKONGO , parle ensuite abondament de l'EGYPTE ANTIQUE, et des MIGRATIONS des NOIRS de GRANDE TAILLE du NORD vers le SUD de KATIOPA (AFRIQUE). Après il parle de l'ancien ZIMBABUE du passage des BENA KONGO dans le désert du KALAHARI , de la fondation du royaume  du KONGO le KONGO DIA NTOTELA, de la vie dans ce ROYAUME avant l'arrivée des MUNDELE (colonisateurs), des ENSEIGNEMENTS SPIRITUELS des NGUNZA (initiés KONGO) , etc....

MAKONGO

L'Âme du MAKABA dit ceci aux Adeptes de Bundu dia Kongo :

- Mono Makaba : wakaba zola, ngangu ye lendo.

- C'est moi le Makaba qui donne l'amour, la lumière (l'intelligence) et le pouvoir.

Je m'adresse donc à mes frères Noirs perdus dans les geôles spirituelles de l'Eglise Coloniale Chrétienne made Occidentale que la Bible est une Véritable Prison de l'âme des noirs et il faut se libérer de son emprise !

Votre Dieu Ancestrale a tenu sa Promesse en vous envoyant un de ses Fils de l'Intelligence Divine qui est venu mettre par écrit tous les Enseignements de MFUMU KIMBANGU car ses enseignements avaient été détournés par les Missionnaires Chrétiens Occidentaux le présentant comme un Serviteur de Jésus-Christ !

Trois fois non !

MFUMU KIMBANGU est vraiment plus Grand que Jésus-Christ a dit Ntumua Mase mais le Monde entier ne le connait pas !

En tout cas, l'assistant spirituel de MFUMU KIMBANGU est le Chef Spirituel de Bundu dia Kongo qui est aussi le Chef Saint des Bantu a écrit le MAKONGO !

Si vous êtes encore des retardataires lisant encore cette Bible Coloniale Chrétienne made Occidentale c'est que vous êtes encore des aliénés, des manipulés, des imbéciles a dit Ntumua Mase !

J'espère que la lecture de ce texte écrit par moi en ce début d'année 2019, vous donnera la Lumière... Bu ntele !

- Kiadi kua bawu bavisanga kaka mambu kia manzimu

- Malheurs à ceux qui comprennent toujours en retard.

Ntumua Mase

Ne Mafunda Nkanu