Akongo

C'est depuis 1986, que le Chef de Bundu dia Kongo présente consciemment ces directives aux Présidents en exercice de l'Afrique Centrale, mais personne ne bouge. C'est pourquoi, j'insiste en disant ceci :

S'il s'avère que certains de ces Présidents préfèrent saboter l'intérêt supérieur de l'Afrique Centrale, pour plaire à des Manipulateurs étrangers (Na Kiasuama) ; alors il appartient au Peuple : aux jeunes, aux Eglises, aux Syndicats, et à l'Opposition dans ces pays, de se lever et de jouer la carte nationaliste et patriotique de LA CONSTRUCTION DE LA CONFEDERATION DE L'AFRIQUE CENTRALE (C.A.C), conformément aux Normes du Grand Dieu AKONGO, Notre Seigneur.

De tout temps, et chez tous les peuples, il y a toujours eu des gens qui ont toujours failli à leur mission : soit par trahison, par lâcheté, par ignorance, ou par égoïsme personnel qui sacrifie l'intérêt supérieur du plus grand nombre.

La Roue du Progrès des Peuples ne s'est jamais arrêtée à cause d'eux, et l'Histoire les a toujours condamné. 

NE MUANDA NSEMI

CHEF DE BUNDU DIA KONGO 

PERE SPIRITUEL DE LA CONFEDERATION DE L'AFRIQUE CENTRALE 

KINSHASA LE 30 AVRIL 1999

FRANTZ FANON

Car nul ne connaît le nom du prochain Lumumba. Il y a en Afrique une certaine tendance représentée par certains hommes. C’est cette tendance dangereuse pour l’impérialisme qui est en cause. Gardons nous de ne jamais l’oublier : c’est notre sort à tous qui se joue au Congo (Pour la Révolution Africaine)

QUI EST AKONGO

QUI EST AKONGO 2