MASQUES SACRES DE LA RELIGION NEGRO AFRICAINE DE KATIOPA !

 

Yenge kieno Batata ye Bayaya mu Nzila Kôngo

Pendant que les Nègres Aliénés par l'Eglise Chrétienne Coloniale made Occidentale, moi Ntumua Mase, je lis quelques passages du Livre Sacré de la Religion Bukongo appelé : Makaba ovo Makongo !

MAKONGO (3)

Ceux qui ont le privilège de lire le MAKONGO sont devenus très intelligent car l'Âme du MAKABA dit ceci :

- Mono Makaba : wakaba zola, ngangu ye lendo.

- C'est moi le Makaba qui donne l'amour, la lumière (l'intelligence)
et le pouvoir.

Ce Livre Sacré MAKONGO n'a rien à envier à aucuns des autres livres sacrés de la Planète Terre : Torah, Koran, Bagava Gita, Nihongi, etc....

MAKONGO YE NLONGI'A KONGO NE MAKANDALA NE MUANDA NSEMI

MAKONGO I NKI ?

1. MAKONGO i nkumbu yavana BAKULU beto kua Tadi dia Kinganga divuidi lendo mu bonga kisengua kiampamba ye kitula kia wola (= or) wantalu beni.

2. Idina MAKONGO i nkumbu a Nkanda wa Masonekua Manlongo ma Bundu dia Kongo, kadi mu nkanda wau Ne Muanda Nsemi watula malongi, zimbila, ye bimpa binatanga bobo bazeyi bio sadila mu katuka mu tombe, kula mu Mpeve, kota mu Ntemo, ye kituka kua Nza.

3. MAKONGO i nkumbu a Bibila dia Bundu dia Kongo mu diau muena lufulu lua malongi malonguanga ku kinlongo kia Kongo ye mu Mazikua mamo ma Bundu dia Kongo, kadi MAKONGO i NZILA KONGO.

4. MAKONGO i kintuadi kia minkanda kumi na miole mu miau Ne Muanda Nsemi kayonzika lufulu lua malongi ma kavana mu kala muinda ufuete tuadisa makesa mu NZILA KONGO.  Minkanda miomio i miami : Kinsemi, Makaba, Mpova, Maniema, Bangunza, Muanda, Sikama, Bavita, Mbila, Mazayu, Milandu, ye Mavanga.

5. MAKONGO, Nzila Kongo, ye Tadi Dianlongo i nkumbu tatu za Bibila dia Bundu dia Kongo.

6. MAKONGO mabokeleluanga mpe vo MAKABA, ovo, MAKEBA.

7. Muela wa MALONGO wau vo : MONO I MAKABA UKABANGA ZOLA, NGANGU, YE LENDO.

Depuis la PLUS HAUTE ANTIQUITE, les BAKONGO possèdent un MESSAGE DIVIN PRODIGIEUX conservé sous forme d'une TRADITION ORALE que les GRANDS INITIES  se transmettaient ORALEMENT de génération en génération.

Cette TRADITION ORALE revitalisée par MPEVE YA BATATA TULENDO opérant par l'intermédiaire de NE MUANDA NSEMI a donné naissance à ce LIVRE SACRE que nous appelons le MAKONGO ou MAKABA.

BANA BA ZULU

La TRADITION KONGO enseigne qu'à l'époque préhistorique , des ETRES DE L'ESPACE appelés BANA BA ZULU (les fils du ciel) vinrent sur la planète TERRE pour GUIDER la RACE HUMAINE dans ses débuts. Après avoir accompli leur MISSION, ces ETRES DE L'ESPACE rentrèrent d'où ils étaient venus (KAKONGO).

Avant de quitter la planète TERRE ces FILS DU CIEL avaient donné à l'ancêtre LUKENGO une PIERRE MYSTIQUE qui avait le POUVOIR de prendre le METAL VIL et de le transformer en OR. Cette PIERRE MYSTIQUE est de COULEUR NOIRE car le NOIR est la COULEUR  DU GRAND ETRE  qui garde les MYSTERES DE L'UNIVERS VISIBLE ET INVISIBLE.

Voilà pourquoi, derrière le SOLEIL VISIBLE il y a le SOLEIL NOIR INVISIBLE, SPIRITUEL, qui est le GARDIEN DES MYSTERES, et SOURCE PRIMORDIALE DE L'ENERGIE rayonnée par le SOLEIL BLANC VISIBLE.

Voilà pourquoi les GRANDS INITIES disent que DIEU est NOIR mais sa LUMIERE MANIFESTEE est de COULEUR BLANCHE.

Voilà pourquoi dans les ARTS MARTIAUX, l'homme le plus avancé celui qui connait le plus de secrets porte la CEINTURE NOIRE.

Voilà pourquoi dans le LIEU SAINT de la MECQUE, il y a une PIERRE SACREE de COULEUR NOIRE.

Dans la TRADITION KONGO cette PIERRE MYSTIQUE de COULEUR NOIRE porte le nom de MAKONGO.

Voilà pourquoi le LIVRE SACRE de la RELIGION KONGO  s'appelle le MAKONGO car ce LIVRE MYSTIQUE contient une TRADITION SPIRITUELLE  qui mise en pratique a le POUVOIR de prendre le VIEIL HOMME (métal vil) et de le TRANSFORMER en HOMME NOUVEAU (de l'or) SPIRITUELLEMENT........

Le MAKONGO débute par la création de cette GALAXIE que les ancêtres KONGO appelaient NZILA ZOMBO, ailleurs la VOIE LACTEE. Après il parle du SOLEIL SIRIUS (NTANGU LOWA) de la création de notre SYSTEME SOLAIRE, de l'arrivée de la LUNE, de l'apparition de l'HOMME sur la TERRE, de l'arrivée de ces ETRES DE L'ESPACE appelés BANA BA ZULU, les fils du ciel. Ensuite il parle de ce gand EVENEMENT connu des FILS DES HOMMES par le nom de DELUGE.

Le MAKONGO , parle ensuite abondament de l'EGYPTE ANTIQUE, et des MIGRATIONS des NOIRS de GRANDE TAILLE du NORD vers le SUD de KATIOPA (AFRIQUE). Après il parle de l'ancien ZIMBABUE du passage des BENA KONGO dans le désert du KALAHARI , de la fondation du royaume  du KONGO le KONGO DIA NTOTELA, de la vie dans ce ROYAUME avant l'arrivée des MUNDELE (colonisateurs), des ENSEIGNEMENTS SPIRITUELS des NGUNZA (initiés KONGO) , etc....

Makongo ye Ne Muanda Nsemi

Le MAKONGO a été écrit par NE MUANDA NSEMI NLONGI'A KONGO NE MAKANDALA NE NKULUNTU A BUNDU DIA KONGO.

Le MAKONGO , parle ensuite abondament de l'EGYPTE ANTIQUE, et des MIGRATIONS des NOIRS de GRANDE TAILLE du NORD vers le SUD de KATIOPA (AFRIQUE). Après il parle de l'ancien ZIMBABUE du passage des BENA KONGO dans le désert du KALAHARI , de la fondation du royaume  du KONGO le KONGO DIA NTOTELA, de la vie dans ce ROYAUME avant l'arrivée des MUNDELE (colonisateurs), des ENSEIGNEMENTS SPIRITUELS des NGUNZA (initiés KONGO) , etc....

Le MAKONGO a été écrit par NE MUANDA NSEMI NLONGI'A KONGO NE MAKANDALA NE NKULUNTU A BUNDU DIA KONGO.

La Bible Coloniale Chrétienne made Occidentale parle d'un certain NIMROD....

NE KONGO NIMI

La première se retrouve dans Genèse 10 :8-9 : « Cusch engendra aussi Nimrod; c’est lui qui commença à être puissant sur la terre. Il fut un vaillant chasseur devant l’Eternel; c’est pourquoi l’on dit: Comme Nimrod, vaillant chasseur devant l’Eternel ». La version Segond de la Bible et celle de Jérusalem ne reflètent pas correctement le contexte de ce passage. Il est vital de bien comprendre la nature de Nimrod pour bien comprendre le sens de ces versets.

Le mot « devant » au verset 9 devrait en réalité être traduit par « en défi contre ». Le nom même — Nimrod — signifie « quelqu’un qui se rebelle » ou « rebellons-nous ». Nimrod était un chasseur, quelqu’un qui « commença à être puissant sur la Terre » un héros pour les gens et, selon la Bible de Jérusalem, un « potentat ». Avec ses qualités de chasseur et de guerrier, il protégea les gens contre les animaux sauvages faisant en sorte que ceux-ci se tournent vers lui plutôt que vers Dieu.

Le Targum de Jérusalem (une traduction en Araméen qui était utilisée au temps du Christ dit : « Il [Nimrod] était puissant pour la chasse et pour le mal devant Dieu, car il était un chasseur des fils des hommes et il leur disait : ‘Éloignez-vous du jugement de Dieu et acceptez le jugement de Nimrod !’ c’est pourquoi l’on dit : ‘Comme Nimrod le puissant, puissant à la chasse et pour faire le mal devant Dieu.

Malheurs à ces Noirs aliénés qui acceptent ces mensonges des Fils des Serpents Ténébreux ayant falsifiés la Sainte Tradition qui en soit est NOIRE en une Tradition Blanche.

Les Banabi Kôngo ont le Pouvoir de prendre le Poison et de le transformer en Médicaments....Bu ntele !

MAKONGO (9)

Un passage du livre Kinsemi de notre MAKONGO dit ceci :

"... 1. Mu Kanda dia Nkulu Nsemi mu ntoto mia Etiopi muabutuka muana wabakala wasakumunua kua Simbi bia Kayengele.

2. Bamvana nkumbu vo NIMI LONDE, NKONGO WALENDO, MUAN'A ZULU, MUAN' MPANZU, KUSUA KIA HOGU BATALA, SIMBI KIA MVITA YE TIYA...". Kinsemi Kapu 76 : 1-2

Un autre passage du MAKONGO dit ceci :

"...4. Mu nkumbu'a Mfumu'a Ndungunu, Hogu Batala wavana Ze Nimi Londe kidimbu kiandi i Mbele ya Mvita ye Kitende kiambuaki mu ntu.

5. Ze Nimi Londe wabedisa makanda mamo ma bantu mu nzil'andi ye telamesa kintinu kiandi mu ntoto mia Kasumeli mi bavana nkumbu vo : Babeli, Eteki, Akadi, ye Kalani mu nsi ya Sinali.

6. Tuka kuna, Ntotela Nimi Londe wayenda kua Asilia ye tunga Mbanza Ninive, Leho, ye Kala.

7. Mu siamisa Kinzambi mu nsi'andi, Ntotela Nimi Londe watungisa Binsasa bia Kimpeve mu ntoto mia Kaladea mu Babeli...". Kinsemi Kapu 76 : 4-7 

Vous voyez que la Torah des Hebreux Blancs (mindele) ont copiés ce qu'ils avaient appris chez les Grands Banabi Kôngo dans les Temples en Ekipata, Kanana, Etiopi, Nubia. Voilà comment la Sainte Tradition qui en soit est NOIRE est devenu un POISON BLANC ! Bu ntele !

Un Mundele portant le nom d'Ibrahim vint au pays de Kanana (canaan) suivre les enseignements spirituels du Grand Roi et Prêtre Ne Mele Kisedeki !

MAKONGO (6)

Un autre passage du Livre Sacré MAKONGO dit ceci :

*...11. Ntinu wa Bandombe mu ntoto mia Kanda wakunda ku Mbanza Yenge (Salemi), nkumbu'andi Meleki Sedeki, wakala Ntinu ue mpe Nganga Nzambi, Mfumu ye Nganga, Mfumu a Zulu ue Ntoto.

12. Ibrahim watambulua ye kituka nlongoki wa Meleki Sedeki, wakala Nganga Tata Nzambi'a Mpungu mu Kanda dia Bandombe kua Kana(Kanana, Canaan)...". Kinsemi Kapu 76 : 11-12

Quand nous entendons ces Nègres Aliénés chantés en coeur dans les Eglises Chrétiennes Coloniales made Occientale : Papa Abraham ! 

Nous disons dans notre Coeur :

- Kutu di wufiona dia Zengi ; ye vo, nkutu Zoba, mfuanda yimosi.

- On ne peut manipuler que celui qui est un imbécile ; et que même un idiot, on ne le trompe jamais éternellement.

Dans le pays d'origine d'Ibrahim (Abraham), les Mindele sacrifiaient des enfants à leur Dieu, s'accouplaient avec les animaux, et les hommes... tandis que nos ancêtres divinisés ne faisaeint les coutumes des Mpeve za Sumuka ! Si on pratique cela dans Katiopa qui est le Terre du Soleil Sirius, c'est que certains noirs sont devenus des blancs ! Ingeta ! Ibobo, Ibobo !

LA BIBLE EST UN FUSIL QUI TUE L'ÂME NOIRE

Voilà pourquoi dans un verset de la Torah, il est dit que Abram avait voulu sacrifier son propre fils à son Dieu. :

"...Après ces événements, Dieu mit Abraham à l’épreuve.
Il lui dit : « Abraham ! » Celui-ci répondit : « Me voici ! » 
Dieu dit : « Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac, va au pays de Moriah, et là tu l’offriras en holocauste sur la montagne que je t’indiquerai. » 
Abraham se leva de bon matin, sella son âne, et prit avec lui deux de ses serviteurs et son fils Isaac. Il fendit le bois pour l’holocauste, et se mit en route vers l’endroit que Dieu lui avait indiqué. 
Le troisième jour, Abraham, levant les yeux, vit l’endroit de loin. 
Abraham dit à ses serviteurs : « Restez ici avec l’âne. Moi et le garçon nous irons jusque là-bas pour adorer, puis nous reviendrons vers vous. » 
Abraham prit le bois pour l’holocauste et le chargea sur son fils Isaac ; il prit le feu et le couteau, et tous deux s’en allèrent ensemble. 
Isaac dit à son père Abraham : « Mon père ! – Eh bien, mon fils ? » Isaac reprit : « Voilà le feu et le bois, mais où est l’agneau pour l’holocauste ? »
Abraham répondit : « Dieu saura bien trouver l’agneau pour l’holocauste, mon fils. » Et ils s’en allaient tous les deux ensemble. 
Abraham et Isaac arrivèrent à l’endroit que Dieu avait indiqué. Abraham y bâtit l’autel et disposa le bois ; puis il lia son fils Isaac et le mit sur l’autel, par-dessus le bois. Abraham étendit la main et saisit le couteau pour immoler son fils...". Génèse 22 : 1-10
Tiens les Pasteurs Magiciens diront à leurs brebis égarés et bêtes que ce passage était une épreuve pour Abram !
Décidement on ne peut que MANIPULER LES IMBECILES !
De nombreux passages de la Torah parlent des pratiques homsexuelles !

Le roi David embrassant Jonathan (manuscrit médiéval)

Le premier livre de Samuel parle d'une relation d'amitié intense entre David et Jonathan qui fut interprétée (parThomas Römer) comme une relation de type homosexuel.

Samuel 18:1-3 "Lorsqu'il eut fini de parler à Saül, l'âme de Jonathan s'attacha à l'âme de David et Jonathan se mit à l'aimer comme lui-même. Saül le retint ce jour même et ne lui permit pas de retourner chez son père. Jonathan conclut un pacte avec David, car il l'aimait comme lui-même."

Samuel 20:17 "Jonathan prêta de nouveau serment à David, parce qu'il l'aimait de toute son âme. "

Au second livre de Samuel on trouve un verset des lamentations de David qui traduit des sentiments ambigus vis-à-vis de Jonathan: "J'ai le cœur serré à cause de toi, mon frère Jonathan. Tu m'étais délicieusement cher, ton amitié m'était plus merveilleuse que l'amour des femmes." (2 Samuel 1:26)

Tiens donc le Roi David était un homosexuel, et aussi un Oint de Dieu !

Mais de quel Dieu parlez-vous ?

Ah sûrement un Dieu Etranger des Mindele ! 

De plus ce roi David commet l'adultère et commet un crime :

"...L'année suivante, à l'époque où les rois partent en campagne, David envoya Joab, avec ses serviteurs et tout Israël, semer la dévastation chez les Ammonites et faire le siège de Rabba. Quant à lui, il resta à Jérusalem.
2 Un soir, David se leva de son lit. Comme il se promenait sur le toit du palais royal, il aperçut de là une femme qui se baignait et qui était très belle.
3 David fit demander qui était cette femme et on lui dit: «N'est-ce pas Bath-Shéba, fille d'Eliam et femme d'Urie le Hittite?»
4 David envoya alors des messagers la chercher. Elle vint vers lui et il coucha avec elle, alors qu'elle venait de se purifier après ses règles. Puis elle retourna chez elle.
5 Cette femme tomba enceinte et elle fit dire à David: «Je suis enceinte.» 6 Alors David fit dire à Joab: «Envoie-moi Urie le Hittite.» Et Joab envoya Urie à David. 7 Urie se rendit vers David, qui l'interrogea sur l'état de Joab, du peuple et de la guerre.
8 Puis David dit à Urie: «Descends chez toi et prends un moment de détente.» Urie sortit du palais royal, suivi d'un cadeau du roi.
9 Mais il se coucha à la porte du palais royal, avec tous les serviteurs de son maître, et il ne descendit pas chez lui. 10 On en informa David en lui disant: «Urie n'est pas descendu chez lui.» David dit à Urie: «N'arrives-tu pas de voyage? Pourquoi n'es-tu pas descendu chez toi?»
11 Urie lui répondit: «L'arche de l'alliance ainsi qu'Israël et Juda habitent sous des tentes, mon seigneur Joab et les serviteurs de mon seigneur campent en rase campagne et moi, je rentrerais chez moi pour manger et boire et pour coucher avec ma femme! Aussi vrai que tu es vivant et que ton âme est vivante, je ne ferai pas cela.»
12 David dit à Urie: «Reste ici aujourd'hui encore et demain je te laisserai repartir.» Urie resta à Jérusalem ce jour-là et le lendemain. 13 David l'invita à manger et à boire en sa présence et il l'enivra. Le soir, Urie sortit pour s'étendre sur son lit avec les serviteurs de son maître, mais il ne descendit pas chez lui. 14 Le lendemain matin, David écrivit une lettre à Joab et il la lui fit parvenir par l'intermédiaire d'Urie.
15 Il écrivit dans cette lettre: «Placez Urie au plus fort du combat, puis reculez derrière lui afin qu'il soit frappé et meure.»
16 Au cours du siège de la ville, Joab plaça Urie à un endroit qu'il savait défendu par de vaillants soldats.
17 Les habitants de la ville firent une sortie et livrèrent combat contre Joab. Plusieurs tombèrent parmi le peuple, parmi les serviteurs de David. Urie le Hittite fut lui aussi tué.
18 Joab envoya un messager pour rapporter à David tout ce qui s'était passé dans le combat. 19 Il donna cet ordre au messager: «Quand tu auras fini de raconter au roi tous les détails du combat, 20 peut-être se mettra-t-il en colère et te dira-t-il: 'Pourquoi vous êtes-vous approchés de la ville pour combattre? Ne savez-vous pas qu'on peut lancer des projectiles du haut de la muraille?
21 Qui a tué Abimélec, le fils de Jerubbésheth? C'est une femme qui a lancé sur lui, du haut de la muraille, un morceau de meule de moulin et il en est mort à Thébets! Pourquoi vous êtes-vous approchés de la muraille?' Alors tu diras: 'Ton serviteur Urie le Hittite est mort aussi.'»
22 Le messager partit et, à son arrivée, il rapporta à David tout ce que Joab lui avait ordonné de dire.
23 Il dit à David: «Ces gens ont pris l'avantage sur nous. Ils avaient fait une sortie contre nous dans la campagne et nous les avons repoussés jusqu'à la porte de la ville.
24 Les archers ont tiré sur tes serviteurs du haut de la muraille et plusieurs des serviteurs du roi ont été tués. Ton serviteur Urie le Hittite est mort aussi.»
25 David dit au messager: «Voici ce que tu diras à Joab: 'Ne sois pas peiné de cette affaire, car l'épée dévore tantôt l'un, tantôt l'autre. Renforce ton combat contre cette ville et détruis-la.' Quant à toi, encourage-le!»
26 La femme d'Urie apprit que son mari était mort et elle le pleura.
27 Quand sa période de deuil fut passée, David l'envoya chercher et l'accueillit chez lui. Elle devint sa femme et lui donna un fils. Ce que David avait fait déplut à l'Eternel.

12 L'Eternel envoya Nathan vers David. Il vint donc le trouver et lui dit: «Il y avait dans une ville deux hommes, l'un riche et l'autre pauvre.
2 Le riche avait des brebis et des boeufs en très grand nombre. 3 Le pauvre n'avait rien du tout, sauf une petite brebis, qu'il avait achetée. Il la nourrissait et elle grandissait chez lui avec ses enfants. Elle mangeait de son pain, buvait dans sa coupe et dormait contre lui. Il la considérait comme sa fille.
4 Un voyageur est arrivé chez l'homme riche, mais le riche n'a pas voulu toucher à ses brebis ou à ses boeufs pour préparer un repas au voyageur venu chez lui: il a pris la brebis du pauvre et l'a préparée pour l'homme qui était venu chez lui.» 5 La colère de David s'enflamma violemment contre cet homme et il dit à Nathan: «L'Eternel est vivant! L'homme qui a fait cela mérite la mort.
6 En outre il remplacera la brebis par 4 autres, puisqu'il a commis cet acte et s'est montré sans pitié.»
7 Nathan déclara alors à David: «C'est toi qui es cet homme-là! Voici ce que dit l'Eternel, le Dieu d'Israël: Je t'ai désigné par onction comme roi sur Israël et je t'ai délivré de Saül.
8 Je t'ai donné la famille de ton maître, j'ai mis ses femmes contre ta poitrine et je t'ai donné la communauté d'Israël et de Juda. Si cela avait été trop peu, j'y aurais encore ajouté.
9 Pourquoi donc as-tu méprisé la parole de l'Eternel en faisant ce qui est mal à mes yeux? Tu as tué par l'épée Urie le Hittite, tu as pris sa femme pour faire d'elle ta femme et lui, tu l'as tué sous les coups d'épée des Ammonites.
10 Désormais, puisque tu m'as méprisé et que tu as pris la femme d'Urie le Hittite pour faire d'elle ta femme, l'épée ne s'éloignera plus de ton foyer.
11 Voici ce que dit l'Eternel: Je vais faire sortir de ta propre famille le malheur contre toi et je vais prendre sous tes yeux tes propres femmes pour les donner à un autre, qui couchera au grand jour avec elles.
12 En effet, tu as agi en secret, mais moi, c'est en présence de tout Israël et en plein jour que je ferai cela.»
13 David dit à Nathan: «J'ai péché contre l'Eternel!» Nathan lui répondit: «L'Eternel pardonne ton péché, tu ne mourras pas.
14 Cependant, parce que tu as fait blasphémer les ennemis de l'Eternel en commettant cet acte, le fils qui t'est né mourra.»

15 Nathan retourna chez lui. L'Eternel frappa l'enfant que la femme d'Urie avait donné à David, et il fut gravement malade.

16 David pria Dieu pour l'enfant et jeûna. Lorsqu'il rentra, il passa la nuit couché par terre.

17 Les responsables du palais insistèrent auprès de lui pour qu'il se relève, mais il refusa et il ne mangea rien avec eux.

18 Le septième jour, l'enfant mourut. Les serviteurs de David avaient peur de lui annoncer que l'enfant était mort, car ils se disaient: «Lorsque l'enfant était encore vivant, nous lui avons parlé et il ne nous a pas écoutés. Comment oserons-nous lui dire que l'enfant est mort? Il réagira mal.»

19 David s'aperçut que ses serviteurs parlaient tout bas entre eux et comprit que l'enfant était mort. Il leur demanda: «L'enfant est-il mort?» Ils répondirent: «Il est mort.» 

2Alors David se releva. Il se lava, se parfuma et changea d'habits. Puis il se rendit dans la maison de l'Eternel et s'y prosterna. De retour chez lui, il demanda qu'on lui serve à manger et il mangea.

21 Ses serviteurs lui dirent: «Que signifie ta façon d'agir? Tant que l'enfant était vivant, tu jeûnais et tu pleurais. Maintenant qu'il est mort, tu te relèves et tu manges!» 

22 Il répondit: «Lorsque l'enfant était encore vivant, je jeûnais et je pleurais, car je me disais: 'Qui sait? Peut-être l'Eternel me fera-t-il grâce et peut-être l'enfant restera-t-il en vie.'

23 Maintenant qu'il est mort, pourquoi jeûner? Puis-je le faire revenir? C'est moi qui irai le retrouver, mais lui ne reviendra pas vers moi.» 

24 David consola sa femme Bath-Shéba, et il alla vers elle et coucha avec elle. Elle mit au monde un fils qu'elle appela Salomon et que l'Eternel aima.

25 Il le confia au prophète Nathan et celui-ci l'appela Jedidja à cause de l'Eternel...". 2 Samuel 11 : 1-27 et 2 Samuel 12  : 1-25

Donc votre Oint David est un criminel, adultère et homosexuel !

Ainsi votre dit Messie Jésus-Christ est de la lignée des rois prostitués a dit Ntumua Mase !

MAKONGO

En tout cas, la MAKONGO ovo MAKABA ne peut pas être comparer à la Bible Coloniale Chrétienne made Occidentale par rapport à son contenu de loin supérieur !

Une vieille Prophétie du Bukongo disait ceci :

En l'an 220 avant l'ère des Poissons (=Tandu kia Banionzi), c'est-à-dire avant Jésus-Christ, s'adressant au Grand Mage Mbemba Zulu, l'Ange du Seigneur AKONGO dit :

" Ainsi parle le Grand Seigneur : Pour la confusion des nations et cela jusqu'au temps prévu par YAAV MUANDA KONGO, les nations vous connaîtront désormais par mon nom du Temple. Vous êtes les Beni Kongo, les Bena Kongo, les Bala ba Kongo !

Vous quitterez le nord pour le sud, la tête pour le coeur.

Vous cacherez les Mystères de la Loi Sacrée dans les grottes du Coeur de la Terre du Soleil Sirius (=Katiopa) et vous cacherez les Douze dans Trois.

Quand les Peuples Barbares du Monde des Ténèbres auront blanchi la Sainte Tradition, qui est Noire, vous abandonnerez ce Grand Repas qu'ils auront empoisonné.

Alors viendra la Nouvelle Alliance...".

Votre Bible Coloniale Chrétienne made Occidentale est ce Grand Repas empoisonné tandis que le MAKONGO est la NOUVELLE ALLIANCE !

MFUMU MUANDA NSEMI en tant que NLONGI'A KONGO NE MAKANDALA a écrit le MAKONGO car c'est lui qui était annoncé au Mage Ne Mbemba Zulu !

Ntumua Mase salue donc du Feu du Coeur MFUMU MUANDA NSEMI pour son oeuvre accompli !

 

16939377_989805554483124_7671524136341230401_n

 

Savez-vous pourquoi MFUMU MUANDA NSEMI était habillé d'une Soutane Rouge ayant sur son front un Bandeau Rouge et une épée de pouvoir dans ses mains ?

Mvutu : HOGU BATALA I SIMBI KIA MVITA YE TIYA MU NZA. MBELE YA MVITA YE KITENDE KIAMBUAKI I DIMBU KIANDI. Kinsemi Kapu 62 : 3

Ainsi je salue donc NE HOGU BATALA en ces termes :

NE HOGU BATALA ! YENGE KIENO !

Ntumua Mase

Mfumu a Zikua Madinina Bundu dia Kongo