zodiaque-ori-grande-taille

1799 le temple de la déesse Hathor à Tintyra (aujourd'hui Dendérah), révèle au monde ce fascinant plafond astronomique. 

Le plafond (dalle de grès) fut découpé et vendu à Louis XVIII par l'Egypte en 1821, il se trouve au musée du Louvre depuis 1919, un moulage a été posé à son emplacement d'origine en 1920. 

Le plafond se trouvait dans une chapelle située eu premier étage du temple, sur la terrasse, d'où les prêtres spécialistes en astronomie faisaient leurs observations, la chapelle d'Osiris. 

Cet édifice fut construit sous Pépi 1er et restauré plusieurs fois par la suite jusqu'aux derniers Ptolémés.

Faire remonter ce zodiaque circulaire sous Pépi 1er selon l'historien de l'Art Hervé Beaumont du musée du Louvre, fait correspondre davantage cet artefact circulaire au style égyptien de l'époque de ce pharaon de la VIème dynastie. 

EnAb5t7oBHamWa-bUruME_kv6Po@472x352

A partir du bélier, dans le sens des aiguilles d'une montre, on trouve : 

- le Bélier : muni de cornes, il évoque le souffle invisible d’Amon dont la force fait éruption de l’obscurité pour jaillir à l’aube du nouveau printemps.

- le Taureau : il est le fils de la vache Hathor, il symbolise la fertilité

- les Gémeaux : ils sont représentés par les dieux Tefnout et Shou, ils insufflent la vie et la puissance dans les narines du défunt.

- le Cancer : il est représenté par le scarabée Khépri et évoque la renaissance du soleil.

L'année égyptienne commence ici, entre la fin de la phase lunaire du Cancer et le début de la phase lunaire du Lion. C'est aussi le moment ou apparaît l'étoile Sirius et le début de l'inondation.

- le Lion : il représente la chaleur du désert, la lionne Sekhmet, fille du dieu solaire, elle symbolise la période du retour de l'inondation bienfaisante ou redoutable.

- La Vierge : porteuse de l'épi de blé, elle rappelle Isis qui, pendant l'inondation, se met en quête de son mari Osiris

- la Balance : elle représente le jugement d'Osiris et le moment où l'on pèse le grain, qui bientôt mis en terre, enfantera Horus.

- Le Scorpion : c'est la déesse Selkis qui, associée à Isis et Nephtys, protège Osiris et les viscères du mort. Le quatrième mois de l'inondation on fête les mystères de la mise en terre de l'Osiris grain pour la germination.

Le Zodiaque de DENDERAH a donné naissance au Zodiaque moderne qui reprend les même symbole de ceux d'Ekipata (Egypte).

Voilà encore la contribution du Savoir Millénaire de la Race Noire de Nubia, Etiopi et Ekipata !

Les Mindele Occidentaux ont recopiés, falsifiés, dénaturés la Sainte Tradition qui en soit est Noire en une tradition blanche a dit Ntumua Mase !

Dans les textes gravés à Denderah, il y a la Prière la plus ancienne qui se termine ainsi :

"...Car c'est PATA (Ptah) Seul qui a fait le Ciel et la Terre pour notre bonheur !

Car c'est Lui seul qui a repoussé les ténèbres pour faire de nous ses Fils de Lumière !

Car c'est Lui seul qui a animé notre âme avec son Souffle !

Ainsi l'âme insufflée par le Créateur aidé de ses Douze du Ciel, a pris place dans le corps charnel !

Ainsi la vie de l'homme a été introduite dans les corps charnels ave cette parcelle divine qu'est l'âme !

Voilà pourquoi l'homme est le créature de PATA (Ptah) ;

Voilà pourquoi le Créateur a fait les plantes, les animaux, les oiseaux et toutes les choses qui vivent et qui resporent dans l'eau, dans l'air et sur la terre, afin de subvenir aux besoins des créatures du Créateur ;

Que l'homme ne déshonore jamais le Modeleur qui l'a fait à son image !

Que l'homme mange et boive selon son appêtit.

Que l'homme travaille pour être véritablement un homme et non une bête ;

Que l'homme prie et remercie son Créateur d'être un homme !

Que l'homme craigne la colère de PATA (Ptah) pour toute désobéissance !

Et la gloire éternelle de PATA (Ptah) continuera d'envoyer sa Bénédiction à ses images par l'entremise des Douze...". Fin de citation !(traduction Albert Slosman).

Un autre texte dit ceci :

"...Car Dieu nourrit le Ciel par son Rayonnement ;

Car le Ciel nourrit à son tour les Douze ;

Car les Douze nourrissent les Parcelles Divines ;

Car les Parcelles Divines sont les Dons accordés à l'Humanité...".

"...Craignez donc, ô vous qui m'écoutez, toujours et toujours, le renouvellement de la colère du Tout-Puissant, car si l'Humanité se nourrit des bienfaits de la nourriture dispensés par Dieu sur la Terre, Il peut les lui supprimer à chaque instant, en l'espace d'une seconde, si la colère se manifeste à l'encontre des impies !...".

"...  L'enveloppe charnelle qui est modelée dans la Mère ne prend sa forme humaine qu'à la séparation du lien qui a servi de racine dans le ventre. Dès à cet instant, il devient un être vivant car il est imprégné de sa Parcelle Divine par le Souffle émanant des Douze, et qui lui est personnel...".Fin de citation !

Commentaire de Ntumua Mase :

En langue Kikongo de Manianga ma Kasi, pour dire l'Egypte on dit : EKIPATA ! mais aussi NGIPTITI !

Tandis que les égyptologues de l'école de Champollion made Occident écrivent HET KA PTAH !

Voilà pourquoi que Ntumua Mase qui connait les Mystères et l'Origine du Kikongo préfère écrire EKIPATA au lieu de HET KA PTAH..... PATA au lieu de PTAH !

PATA est un des noms anciens du Dieu Créateur en EKIPATA !

PATA est le patron de la construction, de la métallurgie et de la sculpture. Il est également le patron des chantiers navals et des charpentiers en général.

Demandez aux Banabi Kongo la signification du PATA et vous serez étonné !

Bien que je ne sois pas NABI KONGO, je pourrais dire ceci : PATA I NE MBUMBA (NE MUHANGI) ovo NE MUANDA NSEMI !

Qui sont les Douze ? 

Réponse : ce sont les Douze Maisons du Zodiaque du Ciel de l'Espace (Kongo dia Mbumba) !

Chacunes de ces Maisons du Zodiaque sont associées à un Grand Génie, une Parole de Pouvoir, un Son, une Couleur, une Planète, etc...

Ce sont les Douze Vibrations du Dieu Solaire...Fermons cette parenthèse !

Les Grands Prêtres Solaires d'EKIPATA connaissaient les influences des Douze Maisons du Zodiaque sur l'Homme car des Parcelles Divines étaient insoufllés dans les corps des hommes leur donnant des qualités et des défauts !

Nous constatons aussi dans cette Vieille Prière Millénaire de nos Ancêtres d'EKIPATA, que nous connaissions déjà DIEU bien des milénaires avant la venue des premiers Mindele venus apprendre la Sagesse des Banabi Kongo en Etiopi, en Nubia, en Ekipata, en Kanana, etc... 

Les Mindele n'ont jamais appris aux Noirs à connaître DIEU car ils le connaissaient depuis les temps les plus reculés quand les Mindele vivaient dans des grottes, mangeant de la chair non cuite, marchant à quatre pattes. Lisez les chroniques de la Reine MAKENDA SABA (la Reine de Saba) conservés en Etiopi a dit Ntumua Mase !

Ce tableau de Ntumua Mase résume l'arrivée des Mindele en Ekipata !

TABLEAU EKIPATA

Nous voyons la découverte d'un homme blanc dans une grotte nue sentant mauvais par nos ancêtres égyptiens Noirs habillés....Nos ancêtres Prêtres Noirs Solaires apprirent donc à ces Mindele : la religion, la sagesse, la philosophie, les mathématiques, la géométrie, l'astronomie, l'astologie et pleins de merveilleuses choses (abram, moise,jesus, phytagore, thales, etc...). Puis les Mindele décidairent de détruire Ekipata en falsifiant l'histoire  et mirent les Noirs en esclavage créant ainsi le désordre sur la Planète Terre !

Les Grands Banabi Kongo ont conservés  ce Savoir Millénaire !

Voilà pourquoi en ce début de l'Ere du Verseau dénommée TANDU KIA KINATIMASA, la planète terre reçoit des eaux de bénédictions, des eaux de malédictions ! 

Ntumua Mase dit ceci respectueusement au Grand Génie du Verseau : MANI KINATIMASA YENGE KIENO !

Ntumua Mase 

Mfumu a Zikua Bundu dia Kongo

Note : Ntumua Mase a utilisé les travaux de Albert Slosman (livre intitulé DIEU RESSUSCITA A DENDERAH) ! Ouvrage rare et merveilleux !