bantou13

La Civilisation Egyptienne Nègre a enfanté toutes les Traditions et Religions d'Afrique Noire (Katiopa) qui ont survécues à la Religion Chrétienne Occidentale.

BANA BA ZULU

Les Traditions des Bakongo, des Yoruba, des Dogons, des Ama Zulu, des Fon, des Adja Ewe, des Akan, etc.... sont un pur héritage de l'Ancienne Religion Solaire des Noirs Egyptiens descendants des Bana ba Zulu (les Fils du Ciel venus de la rayonnante étoile Kakongo, compagnon de Sirius B).

C'est dans les Langues d'Afrique Noire et les Traditions conservées que ces héritages sont vivants.

En survolant quelques traditions négro africaines nous voyons cette SURVIVANCE DE LA PLUS ANCIENNE RELIGION DE LA PLANETE TERRE qui en vérité est LA MERE DE TOUTES LES RELIGIONS !

NTUMUA MASE qui connait vous donnera quelques clefs pour ouvrir quelques portes du Monde Spirituel Bantu.

Les BANTU sont appelés aujourd'hui : Bakongo, Baluba, Dogon, Bambara, Masaï, Bemba, Ama Zulu, Lemba, etc....

Il suffit qu'un connaisseur survole spirituellement toutes les traditions des Bantu et on verra que l'ANCIENNE RELIGION SOLAIRE DES NOIRS EGYPTIENS n'a jamais disparue !

Les Bena ba Kongo Nimi invoquaient dans le passé le Dieu Créateur NE SUKU, NE SUGU, NE SIGI appelé de nos jours : TATA NZAMBI'A  MPUNGU TULENDO (AKONGO, OMAKONGO).

A) SIMILITUDES LINGUISTIQUES 

IRAWO en langue Yoruba veut : "qui apparait quand RA se lève".

MON, IMON en langue Yoruba dérive du nom du Dieu AMON de l'Egypte antique.

EKIPATA qui est issu de la langue Kikongo a un lien avec la langue des égyptiens qui ont laissé des textes hiéroglyphiques pour désigner le premier foyer de leur civilisation sous le terme : HET KA PTAH (EKIPATA).

ELEMI en langue Yoruba désigne le plus ancien des esprits donc Dieu tandis que ELIMA en langue Kikongo désigne un Génie, un Esprit, un Dieu Secondaire.

OLORUN en langue Yoruba désigne le Seigneur des Cieux ...OL-ORUN.... le terme ORUN est en rapport avec le Dieu Solaire HERU de l'ancienne égypte.

MAWU et MAU en langue Fon-Ewe désigne l'Etre Suprême en rapport avec un ancien Dieu Egyptien MAU(T) désignant le Grand Dieu Solaire RA.

CHUKU en langue Ibo désigne le Grand Esprit de l'Univers. En égypte antique le mot KHU désignait l'esprit lumineux. Chez les Bakongo on invoquait : NE SUKU, NE SUGU.

KISISI, ISISI, ISIS est une Déesse invoquée par les Bakongo en rapport avec la Déesse ISIS;

RA est un Dieu invoqué par les Bakongo, le Grand Esprit Solaire appelé aussi NE MBUMBA LOWA.

OMAKONGO est le Grand Dieu Créateur des Bakongo. OMA, AMA, AMEN, AM, OM, AMON sont les noms sacrés du Grand Dieu Egyptien.

ESHU est une Divinité du panthéon des Yoruba ayant un lien avec le Grand Dieu SHU des anciens égyptiens.

O-RA(N) -YA(N), en langue Yoruba veut dire  RA EST VIVANT.

FANTI qui est le nom d'un clan chez le peuple AKAN du Ghana est en rapport avec le Dieu Egyptien FANTI.

ASHANTI qui est un des noms des clans AKAN est en rapport avec un titre du Dieu RA (SANTI, SENTI).

B) SIMILITUDE CULTURELLE

La culture ancestrale des noirs égyptiens est vivante dans l'Afrique Noire à travers ses danses, ses coiffures, sa musique, es instruments, sa religion etc... Il faut être un aveugle pour ne pas voir cette Héritage Millénaire des Noirs Egyptiens.

Peuple-Egypte

egyptien-musique-3

 

318940_488175527870137_1320310959_n

399923_567825359905153_704854294_n

RamsesNamibiadreads8a5

403160_3238156992064_1313547056_n

10409390_10206227138016649_4850555731077484355_n

PEAU DE LEOPARD

Ces photos parlent d'elles mêmes !

C) SIMILITUDE SPIRITUELLE ET RELIGIEUSE 

DIEU AMON

Dans l'Egypte Antique le Dieu AMON était associé au Soleil, à la Lune, au Bélier.

Dans la Religion Solaire des Bakongo appelée KINZAMBI KIA KONGO ovo NZILA KONGO, le Dieu Solaire est appelé NE KONGO KALUNGA, OMAKONGO, AKONGO... Dans les Temples d'Egypte on invoquait NAKONGOKA. Tout comme en Egypte antique le Dieu NE KONGO KALUNGA se trouve dans le coeur du Soleil....C'est l'Esprit Cosmique qui anime le Soleil Visible.

Dans la Religion Vodu, un initié avait dit ceci à Ntumua Mase : "...Akongo comme je l'ai dit signifie "L'unique", Mawu le tout puissant. Il est invoqué avec des formules d'usage dans les rites « Kpon ngo » qui est une des mystiques des hommes-léopards (les chasseurs). Cela agit sur la glande pinéale et procure aux initiés des qualités de prédateurs que possèdent la panthère : flair, la capacité à se dissimuler (invisibilité, transmutation), vision nocturne... Quand on entre dans cette confrérie c'est à vie, en sortir ou trahir c'est signer son arrêt de mort....".

En tout cas le VODU et le BUKONGO sont des frères spirituels car nous retrouvons les noms divins : AKONGO, SHANGU (SHANGO), HOGU BATALA (HOGUN, OBATALA), etc....

Shango l'un des dieux yoruba les plus importants, fondateur de la dynastie royale de la cité d'Oyo. Shango, dieu de l'orage et de la fertilité, est juché sur un cheval auquel on donne curieusement le nom de bélier. Or, dieu céleste,Shango « demeure dans un palais fait entièrement de cuivre jaune étincelant... de l'intérieur duquel partent les éclairs.

35516081_702189873508207_2526751241879420928_n

Dieu de l'orage, Shango est aussi associé à l'humidité ; sa femme Oja, est l'esprit du fleuve Niger. On observe aussi que les Yoruba sacrifient des béliers à Shango. A Oyo, un masque à tête de bélier représente la divinité ; on y cache une drogue mystérieuse qui lui permet de produire des flammes lumineuses. Lorsque Shango parcourt le ciel orageux, il est monté sur des béliers. La danse du feu exécutée en l'honneur de Shango a lieu « dans les jours où la marche du soleil change de sens.

amen-khnoum

Avant nous, Mme Meyerowitz avait souligné la parenté de Shango avec le dieu nubien Amon ; outre le caractère solaire, l'auteur, se basant sur des études de G. A. Wainwright , note que les deux divinités présentent en commun une série de traits : l'une et l'autre symboliseraient l'aspect , destructeur des puissances . célestes (tonnerre, éclairs, tempêtes) ; le dieu Amon comme Shango, comptent parmi leurs emblèmes la double hache ; les météorites et la foudre sont leurs symboles ; l'un et l'autre contrôlent les pluies, les eaux, la fertilité ; le mythe de l'ascension de Shango le long d'une chaîne de fer serait une variation du thème égyptien de l'échelle de corde, que l'on trouve mentionné à Letopolis, la ville sacrée des divinités en rapport avec les météorites et la foudre.

ART EGYPTIEN ET YORUBA

On peut considérer que Nommo, le génie de l'eau des Dogon, se rattache à la même personnalité mythique solaire ; ce héros androgyne porte une toison de cuivre « et le cuivre, dit le sage Ogotemméli, c'est le faisceau de rayons sortant des nuages de pluie, quand le soleil est caché. Le cuivre, c'est l'excrément des génies de l'eau qui sont dans l'humidité céleste ».

beliers-1024x768

Le bélier est pour les Dogon un avatar du génie de l'eau ; c'est un esprit solaire car, avant chaque orage on peut voir se déplacer, un bélier d'or dans la voûte du ciel. Ogotemméli ajoute d'ailleurs plus loin : « Les rayons du soleil sont feu et excréments du Nommo. Ce sont ces rayons qui donnent sa force au soleil. C'est le Nommo qui anime l'astre, qui est le soleil en quelque sorte. ». Au sommet du sanctuaire totémique on peut voir un crochet de fer : il symbolise, notamment, « le front cornu du bélier céleste dont les volutes retiennent les nuages pluvieux »; Au Dahomey, le dieu tonnerre est également représenté par un bélier peint en rouge, l'éclair sortant de la gueule.

dogon-danceurs-masques-satimbe-sangha-1985

Chez les Dogon, un rôle prépondérant. Ici aussi la cosmogonie relate comment la naissance du monde est liée à la rupture de l'oeuf initial qui contenait deux placenta, occupés chacun par un couple de jumeaux androgynes.

Une autre version rapporte que l'oeuf du monde, symbolisé par la plus petite graine, la digitaria exilis, se développa en spirale, à partir de sept segments de plus en plus grands, représentant chacun les sept graines fondamentales de l'agriculture ; avec la digitaria initiale, ces sept graines composent une ogdoade, dont la signification est cruciale dans
l'organisation du monde et de la société . En particulier, il y a huit ancêtres fondamentaux, et chacun d'entre eux était double. Mais le nombre sept demeura le symbole du couple.

Au premier plan de la cosmogonie dogon, nous trouvons encore le thème de l'inceste : la naissance prématurée du monde est liée aux événements suivants : le yurugu, composante mâle d'un des deux couples de jumeaux primordiaux, brisa son placenta dont il emmena un fragment, qui devint la terre ; il s'unit à elle, c'est-à-dire à sa mère, provoquant de graves désordres.

Cette Cosmogonie des Dogons est aussi connue chez les Bena ba Kongo Nimi où le Yurugu des Dogons est appelé ELIMA OGO étant à l'origine du désordre sur la Terre.

DEESSE NUT

En tout cas l'étreinte originelle du Ciel et de la Terre est caractéristique de la religion égyptienne classique ; on se souviendra cependant que les représentations égyptiennes inversent en quelque sorte la dialectique des Yoruba, puisque le symbole de la terre est le dieu masculin Geb, que l'on montre parfois en érection, couché sous la déesse-ciel, Nout. Mais Obatalla et Odudua sont considérés plus particulièrement comme androgynes, et nous nous trouvons cette fois en présence d'un thème mythique très répandu en Afrique et probablement typique des représentations noires. D'autre part, à l'intérieur du pays yoruba, Odudua est considéré non comme une déesse, mais bien comme le dieu de la terre.

Au lieu d'étudier la Bible Coloniale made Occident, les noirs devraient apprendre les Cosmogonies des Bantu conservées jusqu'à ce jour pour grandir spirituellement.

La Sagesse Kongo dit ceci :

- Luvilakana Bakulu beno, ye bawu mpe si baluvilakana. Lubambukila Bakulu beno moyo, ye bawu mpe si balubambukila moyo, ye kulukatula mu mpasi.

- Oubliez vos Ancêtres, et eux aussi vont vous oubliez. Souvenez-vous de vos Ancêtres, et eux aussi vont se souvenir de vous, et vous délivrez de la souffrance.

En effet le premier pont entre Dieu et vous est le culte des Ancêtres. Mais vous adorez tous des ancêtres étrangers : Adam, Eve, Abraham, Jacob, Moise, David, Salomon, Yesu qui sont tous de race blanche.

Le deuxième pont est l'adoration et l'obéissance à votre Archange Superviseur. Mais vous adorez les Archanges Etrangers à votre culture ancestrale : Yave Israel, Jehovah, Mickael, Gabriel, Ouriel,etc...qui sont tous des Archanges, des Génies, des Anges au service de la race blanche.

Le troisième pont est l'adoration au Grand Dieu et des 7 Archanges du Trône Céleste qui sont les mêmes pour toute la création mais célébrer dans une langue différente. 

Si vous êtes un Yoruba appelé donc Dieu par les noms : OLORUN, OLODUMARE.

Si vous êtes un Adja Ewe Fon invoqué Dieu sous le nom de MAWU SEGBO LISA;

Si vous êtes un Dogon invoqué Dieu sous le nom de AMMA.

Vous comprenez donc que les Noirs connaissaient tous Dieu avant l'arrivée des Colonisateurs Occidentaux déguisés en serviteur de Dieu.

En 1920, s'adressant aux Missionnaires Chrétiens du Congo Belge (Zaïre), le Ministre des Colonies, Monsieur Jules Renquin dit :

Révérends Pères et Chers Compatriotes, Soyez les Bienvenus dans notre seconde Patrie, le Congo-Belge.

La tâche que vous êtes conviés à y accomplir est très délicate et demande beaucoup de tact. Prêtres, vous venez certes pour évangéliser.

Mais cette évangélisation doit s'inspirer de notre grand principe : Tout avant tout pour les intérêts de la métropole (Belgique).

Le but essentiel de votre mission n'est POINT d'apprendre aux Noirs à connaître DIEU. Ils le connaissent déjà. Ils parlent et se soumettent à un NZAMBI ou un MVINDI-MUKULU, et que sais-je encore. Ils savent que TUER, VOLER, CALOMNIER, INJURIER...est MAUVAIS.

Ayant le courage de l'avouer, vous ne venez donc pas leur APPRENDRE ce qu'ils savent déjà.

Votre rôle consiste essentiellement à faciliter la tâche aux Administratifs et aux Industriels.

C'est donc dire que vous interpréterez l'évangile de la façon qui sert le mieux nos intérêts dans cette partie du monde.

Pour ce faire, vous veillerez entre autres à :

1°) Désintéressez nos "SAUVAGES" des richesses matérielles dont regorgent leur sol et sous-sol, pour éviter que s'intéressant, ils ne nous fassent une concurrence meurtrière et rêvent un jour à nous déloger. Votre connaissance de l'évangile vous permettra de trouver facilement des textes qui recommandent et font aimer la pauvreté. Exemple : "Heureux sont les PAUVRES, car le royaume des cieux est à eux " et "Il est difficile à un RICHE d'entrer au ciel qu'à un chameau d'entrer par le trou d'une aiguille." Vous ferez donc tout pour que ces NEGRES aient peur de s'enrichir pour mériter le ciel.

2°) Les contenir pour éviter qu'ils ne se révoltent. Les Administratifs ainsi que les Industriels se verront obligés de temps en temps, pour se faire craindre, de recourir à la VIOLENCE (injurier, battre...). Il ne faudrait pas que les NEGRES ripostent ou nourrissent des sentiments de vengeance. Pour cela, vous leur enseignerez de tout supporter. Vous commenterez et les inviterez à suivre l'exemple de tous les saints qui ont tendu la deuxième joue, qui ont pardonné les offenses, qui ont reçu sans tressaillir les crachats et les insultes.

3°) Les détacher et les faire mépriser tout ce qui pourrait leur donner le courage de nous affronter. Je songe ici spécialement à leurs nombreux fétiches de guerre qu'ils prétendent les rendre invulnérables. Etant donné que les vieux n'entendraient point les abandonner, car ils vont bientôt disparaître, votre action doit porter essentiellement sur les jeunes.

4°) Insister particulièrement sur la SOUMISSION et l'OBEISSANCE AVEUGLE. Cette vertu se pratique mieux quand il y a absence d'ESPRIT CRITIQUE. Donc évitez de développer l'ESPRIT CRITIQUE dans vos écoles. Apprenez-leur à croire et non à raisonner. Instituez pour eux un système de CONFESSION qui fera de vous de bons détectives pour dénoncer tout NOIR ayant UNE PRISE DE CONSCIENCE et qui revendiquerait L'INDEPENDANCE NATIONALE.

5°) Enseignez-leur une doctrine dont vous ne mettrez pas vous-même les principes en pratique. Et s'ils vous demandaient pourquoi vous comportez-vous contrairement à ce que vous prêchez, répondez-leur que "vous les NOIRS, suivez ce que nous vous disons et non ce que nous faisons." Et s'ils répliquaient en vous faisant remarquer q'une foi sans pratique est une foi morte, fâchez-vous et répondez : "Heureux ceux qui croient sans protester."

6°) Dites-leur que leurs statuettes qont l'oeuvre de SATAN. Confisquez-les et allez remplir nos musées : de Tervuren, du Vatican,. Faites oublier aux NOIRS leurs ancêtres.

7°) Ne présentez jamais une chaise à un NOIR qui vient vous voir. Donnez-lui tout au plus une cigarette. Ne l'invitez jamais à dîner même s'il vous tue une poule chaque fois que vous arrivez chez lui.

8°) Considérez tous les NOIRS comme de petits enfants que vous devez continuez à tromper. Exigez qu'ils vous appellent tous "mon père".

9°) Criez au communisme et à la persécution quand ils vous demandent de cesser de les tromper et de les exploiter.

Ce sont là Chers Compatriotes, quelques-uns des principes que vous appliquerez sans faille. Vous en trouverez beaucoup d'autres dans des livres et textes qui vous seront remis à la fin de cette séance.

Le Roi attache beaucoup d'importance à votre MISSION. Aussi a t-il décidé de faire tout pour vous la faciliter. Vous jouirez de la très grande protection des Administratifs. Vous aurez de l'argent pour vos oeuvres évangéliques et vos déplacements. Vous recevrez gratuitement des terrains de construction pour leur mise en valeur, vous pourrez disposer d'une main d'oeuvre gratuite.

Voilà donc Révérends Pères et Chers Compatriotes, ce que j'ai été prié de vous faire savoir en ce jour. Main dans la main, travaillons donc pour la grandeur de notre Chère Patrie. Vive le Souverain, Vive la Belgique.

Source : Avenir Colonial Belge 30 Octobre 1921 Bruxelles

Dieu a créé plusieurs races, plusieurs sortes d'arbres, plusieurs sortes d'animaux, de poissons, d'oiseaux, de créatures, plusieurs races d'hommes, et plusieurs Religions spécifiques adaptées à la mentalité de différentes races de la Planète Terre.

LE CIEL prône l'Unité dans la diversité. La diversité dans la complémentarité de L'ISLAM, de BUKONGO, du BUDHISME, et du CHRISTIANISME.

C'est L'INTOLERANCE et L'INTEGRISME du Christianisme Colonial qui sont responsables de la GUERRE DES RELIGIONS sur la Planète Terre.

Suivant les instructions du Roi Léopold II, le Ministre des Colonies, Monsieur Renkin, avait formellement insisté que les Missionnaires n'avaient pas pour mission de venir apprendre aux NOIRS à connaître DIEU, mais plutôt de venir COMBATTRE la Culture Negro Africaine, de venir ENDORMIR les Negro Africains, de venir faire de l'ESPIONNAGE, et ainsi faciliter LA COLONISATION et la DOMINATION de l'Afrique.

Voilà leur VERITABLE MISSION. C'est au nom de cette MISSION que les Missionnaire ont espionné et fait assassiner tous les NATIONALISTES AFRICAINS, nos PROPHETES, nos Vrais Réformateurs, nos POLITICIENS Eclairés. Malgré les Indépendances, les Missionnaires Etrangers sont restés les mêmes en Afrique, leur MISSION n'a pas changé.

Ce sont des ESPIONS qui opèrent à ciel ouvert, tellement les Negro Africains sont hypnotisés et endormis, envoutés par la MAGIE DES CAMPAGNES D'EVANGELISATION, et des oeuvres sociales empoisonnées des Agents du Néocolonialisme déguisés en Serviteurs de Jésus !

Partout où la Culture Africaine est combattue en Afrique, il y a toujours un Missionnaire qui a préparé ce plan, qui tire les ficelles, et manipule des pauvres Pasteurs Nègres mal formés et inconscients de la vraie Mission de leur Maître à pensées, le Missionnaire.

C'est lui, le Missionnaire, qui prépare le questionnaire d'études de l'Homme ou de l'organisation à combattre.

Ses boys, ses serviteurs, ses garçons de course, chargés d'aller collectionner les informations dont il a besoin ce sont des pauvres Pasteurs Nègres mal formés, et inconscients des résultats, pour l'Afrique, du travail de leur complicité avec un Agent du Néocolonialisme déguisé en Serviteur de Jésus, dont la MISSION est, faciliter la DOMINATION SPIRITUELLE et MATERIELLE de l'Afrique.

Ces pauvres Pasteurs Nègres ne savent pas que la misère actuelle de l'Afrique est le fruit du travail Missionnaire dont ils sont les COLLABORATEURS inconscients.

Ce sont des Véritables mpiki didi mfumu andi, disent les Grands Nabi Kôngo.

Une Nation Naturelle est une nation (une communauté) composée par les descendants d'un même Grand Ancêtre.

Exemples : les Juifs, les Bakongo, les Arabes, les Japonais, etc...

Chaque Nation Naturelle a son Génie, son Ange, son Esprit Superviseur, son Dieu National, ses Ancêtres Glorifiés, sa Religion Nationale.

Ainsi donc entre un Nkôngo et Dieu il ya les Grands Ancêtres Kongo (=Bakulu ba Muela Kongo), l'Ange du Peuple Kôngo(=NE MUANDA KONGO),les Hiérarchies Célestes.

Entre un Juif et Dieu il ya les Ancêtres des Juifs (Adam, Eve, Abraham, Isaac, Abraham, Moise etc...), l'Ange du Peuple Juif (=Yave Israel) et les Hiérarchies Célestes.

L'Homme, ses Ancêtres, son Génie Superviseur, les Hiérarchies Célestes.

Un Ancêtre Glorifié est un Mvidi Mukulu, un Saint Ancêtre, un Ancêtre Divinisé, un Grand Ancêtre, un Ancêtre Purifié spirituellement.

En route vers Dieu, l'Homme passe obligatoirement par un Premier pont qui  est constitué par ses Ancêtres Glorifiés. Le Deuxième pont par lequel l'Homme passe est constitué par le Génie Superviseur de sa nationalité. Le Troisième pont est celui des Hiérarchies Célestes dévouées au service de Dieu.

L'ETRE SUPREME est le même pôur toutes les races, pour toutes les nations, pour routes les tribus, pour toutes les communautés.

En langue KIKONGO, le verbe "kuzâmba" veut dire être partout. Du verbe "kunzâmba" vient le Nom Sacré NZAMBI qui veut dire CELUI QUI EST PARTOUT.

C'est pourquoi la Sagesse Kôngo nomme Dieu NE KONGO KALUNGA, walungila mu babo ye biabio. Il est l'Etre Suprême AKONGO, OMAKONGO, AMAKONGO, etc...

Les HIERARCHIES CELESTES sont au service de toutes les races, de tous les peuples, de toutes les nations, de toute l'Humanité.

Tandis que le GENIE SUPERVISEUR est spécifique pour chaque  nationalité, pour chaque communauté, pour chaque tribu, pour chaque peuple.

Tourner le dos à son GENIE NATIONAL, pour aller adorer le GENIE d'une autre Nation, c'est cela qu'on appelle ADORER UN DIEU ETRANGER.

Les ANCETRES GLORIFIES sont spécifiques à chaque  nationalité. Car chaque communauté nationale a ses propres Ancêtres Divinisés.

C'est une perte de temps pour un Vietnamien d'aller assister à un Culte du Judaisme dans une synagoque de Hébron, sur le Tombeau de l'Ancêtre Abraham que le Judaisme appelle un Lieu Saint. Tout étranger à la Nation Juive n'a pas sa place à ce Culte là.

Toi Homme Noir qui invoque les Abraham, Isaac, Jacob, Moise, David, Salomon, Jésus ...tu perd ton temps dans ces Cultes Etrangers.

Homme Noir tu transgresses la Loi Sacrée de tes Ancêtres Noirs Glorifiés,   Hiérarchies Célestes, de ton Génie Superviseur.

Transgresser cette LOI c'est démontrer qu'on est un IGNORANT des Lois de la Nature, un Anarchiste chargé de saper l'Oeuvre de Dieu et de semer le désordre la confusion, l'aliénation des peuples.

Je dis que l'AFRIQUE NOIRE (la RACE NOIRE MONDIALE) perd son temps dans tous ces cultes où l'on invoque des Ancêtres Etrangers, des Saints Ancêtres appartenant à d'autres Races, des Esprits Superviseurs des nations étrangères, et des Sauveurs que Dieu n'a pas envoyé en mission pour la RACE NOIRE.

Je le répète TROIS FOIS que l'Homme, ses Ancêtres, son Génie Superviseur, et Dieu sont quatre chaînons d'une même chaîne.

La Sagesse Kongo dit ceci :

- Samba Nkulu aku, kusambi Nkulu ngani ko. Makaba 182 :131

- Invoque ton Ancêtre, et n'invoque JAMAIS l'Ancêtre d'autrui. Makaba 182 : 131

Mu nkumbu'a Mfumu'eto NE MUANDA KONGO tulombele bo ingeta !

Extrait du livre "LA SAGESSE AFRICAINE" de NLONGI'A KONGO NE MAKANDALA NE MUANDA NSEMI

Que faire maintenant ?

Mets fin à cette promenade inutile, ô digne Fils de L’Afrique.

1º) Mets fin à l’adoration des Dieux étrangers.

2º) Dans toutes tes prières, appelle Dieu par le nom qu’il avait donné à tes Ancêtres.

3º) Adores ce Dieu au nom des Prophètes qu’il avait envoyé à votre tribu, et non à une tribu non africaine.

4º) Adores ce Dieu en utilisant la langue qu’il avait donnée à tes Ancêtres.

5º) Apprends à tes enfants l’histoire de ta tribu, de ton clan, car elle contient beaucoup de renseignements sur la relation qui a existé dans le passé entre Dieu et ta tribu. Car le passé prépare le présent, qui est entrain de
préparer l’avenir.

6º) Respecte tout interdit sexuel ou alimentaire que Dieu avait donné à tes Ancêtres, même si cela te paraît bizarre et inexplicable.

7º) Cherche à découvrir la volonté actuelle de Dieu pour votre tribu et mets-toi à travailler pour qu’elle puisse s’accomplir.

8º) Cherche à découvrir dans votre tribu, et en Afrique en général, ceux qui travaillent pour la cause des Ancêtres et
fait tout pour collaborer avec eux, en les soutenant mentalement, moralement, matériellement, spirituellement, et financièrement.

9º) Cultive un désir très intense de contacter tes Ancêtres et d’être fidèle à leur cause.

10º) Cesse la mauvaise utilisation de la sorcellerie et des forces de la nature pour nuire à tes frères de race.

11º) Débarrasse-toi de l’individualisme qui sacrifie l’intérêt du plus grand nombre au profit de tes intérêts propres, car l’Ange de la nation veut la prospérité de tout le monde dans la nation.

12º) Pense souvent à tes Ancêtres et aie l’habitude d’aller déposer une gerbe de fleurs à leur cimetière.

13º) Cultive une grande pureté de pensées et d’intentions.

14º) Diffuse chaque fragment de l’histoire de ta tribu qui t’arrive. Car c’est en donnant qu’on peu recevoir.

15º) Rassemblez-vous pour former un noyau de Culte du Dieu de vos Ancêtres. Gardez une très grande pureté de ce noyau
de culte, afin qu’il puisse devenir un centre magnétique qui va se mettre à attirer les autres renseignements dont vous avez besoin.

16º) Visite certains Lieux saints de ton pays dans un état de grande pureté et de ferme détermination pour servir la cause des Ancêtres.

17º) Sois prêt à payer avec courage les indemnités compensatoires qui vont amener la réouverture du canal de communication entre les intuitifs de ta tribu et le Dieu de tes Ancêtres.

18º) Travaillez en commun pour mettre sur pied une religion nationale conforme à la mentalité des gens de ta tribu.

19º) On ouvrira à celui qui frappera, et qui cherche trouvera.

Ntumua Mase

Note : nous avons utilisés en particulier les travaux de Olumide Lucus, Canon J issus de son ouvrage :  "The religion of the Yorubas especially in relation to the religion of ancient Egypt: Being in account of the religious beliefs and practices of Yoruba peoples of Southern Nigeria, especially in relation to the religion of Ancient Egypt...".

Aussi quelques ouvrages écrites par Mfumu Muanda Nsemi concernant la culture et religion Bukongo.

Le texte a été codifié par Ntumua Mase !