hqdefault

La lecture des récits de la Torah, et des livres de Josué, des Juges, de Samuel et des Rois, laisse au lecteur objectif un sentiment de répulsion. Ce n'est qu'une liste de massacres et de génocides envers des populations pacifiques habitant le pays de Canaan. Les ordres de Yahweh sont clairs : les Israélites doivent exterminer tous les peuples autochtones, sans pitié pour la femme et le vieillard.

Le massacre de toute la tribu des Madianites est ordonné par Moïse sur ordre de Yahweh.
 ''Yahweh parla à Moïse, et dit:
 Venge les enfants d'Israël sur les Madianites; tu seras ensuite recueilli auprès de ton peuple.....
 On leva d'entre les milliers d'Israël mille hommes par tribu, soit douze mille hommes équipés pour l'armée. ... Ils s'avancèrent contre Madian, selon l'ordre que Yahweh avait donné à Moïse; et ils tuèrent tous les mâles.... Les enfants d'Israël firent prisonnières les femmes des Madianites avec leurs petits enfants, et ils pillèrent tout leur bétail, tous leurs troupeaux et toutes leurs richesses.
 Ils incendièrent toutes les villes qu'ils habitaient et tous leurs enclos..... 
Et Moïse s'irrita contre les commandants de l'armée, les chefs de milliers et les chefs de centaines, qui revenaient de l'expédition. Il leur dit: Avez-vous laissé la vie à toutes les femmes? Voici, ce sont elles qui, sur la parole de Balaam, ont entraîné les enfants d'Israël à l'infidélité envers Yahweh, dans l'affaire de Peor; et alors éclata la plaie dans l'assemblée de Yahweh. Maintenant, tuez tout mâle parmi les petits enfants, et tuez toute femme qui a connu un homme en couchant avec lui; mais laissez en vie pour vous toutes les filles qui n'ont point connu la couche d'un homme.(Nombres 31).
Il serait en effet fastidieux de relever tous ces massacres, il suffit au lecteur de lire la suite du livre de Josué :Josué prit Makkéda le même jour, et la frappa du tranchant de l'épée; il dévoua par interdit le roi, la ville et tous ceux qui s'y trouvaient; il n'en laissa échapper aucun, et il traita le roi de Makkéda comme il avait traité le roi de Jéricho.Josué, et tout Israël avec lui, passa de Makkéda à Libna, et il attaqua Libna. Yahweh la livra aussi, avec son roi, entre les mains d'Israël, et la frappa du tranchant de l'épée, elle et tous ceux qui s'y trouvaient; il n'en laissa échapper aucun, et il traita son roi comme il avait traité le roi de Jéricho. Josué, et tout Israël avec lui, passa de Libna à Lakis; il campa devant elle, et il
l'attaqua.Yahweh livra Lakis entre les mains d'Israël, qui la prit le second jour, et la frappa du tranchant de l'épée, elle et tous ceux qui s'y trouvaient, comme il avait traité Libna.
 Alors Horam, roi de Guézer, monta pour secourir Lakis. Josué le battit, lui et son peuple, sans laisser échapper personne. Josué, et tout Israël avec lui, passa de Lakis à Églon; ils campèrent devant elle, et ils l'attaquèrentIls la prirent le même jour, et la frappèrent du tranchant de l'épée, elle et tous ceux qui s'y trouvaient. Josué, et tout Israël avec lui, monta d'Églon à Hébron, et ils l'attaquèrent. Ils la prirent, et la frappèrent du tranchant de l'épée, elle, son roi, toutes les villes qui en dépendaient, et tous ceux qui s'y trouvaient; Josué n'en laissa échapper aucun, comme il avait fait à Églon, et il la dévoua par interdit avec tous ceux qui s'y trouvaient.
Josué, et tout Israël avec lui, se dirigea sur Debir, et il l'attaqua. Il la prit, elle, son roi, et toutes les villes qui en dépendaient; ils les frappèrent du tranchant de l'épée, et ils dévouèrent par interdit tous ceux qui s'y trouvaient, sans en laisser échapper aucun; Josué traita Debir et son roi comme il avait traité Hébron et comme il avait traité Libna et son roi. Josué battit tout le pays, la montagne, le midi, la plaine et les coteaux, et il en battit tous les rois; il ne laissa échapper personne, et il dévoua par interdit tout ce qui respirait, comme l'avait ordonné Yahweh, le dieu d'Israël. ….
Josué prit en même temps tous ces rois et leur pays, car Yahweh, le dieu d'Israël, combattait pour Israël. A son retour, et dans le même temps, Josué prit Hatsor, et frappa son roi avec l'épée: Hatsor était autrefois la principale ville de tous ces royaumes. On frappa du tranchant de l'épée et l'on dévoua par interdit tous ceux qui s'y trouvaient, il ne resta rien de ce qui respirait, et l'on mit le feu à Hatsor. Josué prit aussi toutes les villes de ces rois et tous leurs rois, et il les frappa du tranchant de l'épée, et il les dévoua par interdit, comme l'avait ordonné Moïse, serviteur de Yahweh.
 Mais Israël ne brûla aucune des villes situées sur des collines, à l'exception seulement de Hatsor, qui fut brûlée par Josué. Les enfants d'Israël gardèrent pour eux tout le butin de ces villes et le bétail; mais ils frappèrent du tranchant de l'épée tous les hommes, jusqu'à ce qu'ils les eussent détruits, sans rien laisser de ce qui respirait. Josué exécuta les ordres de Yahweh à Moïse, son serviteur, et de Moïse à Josué; il ne négligea rien de tout ce que Yahweh avait ordonné à Moïse. Dans le même temps, Josué se mit en marche, et il extermina les Anakim de la montagne d'Hébron, de Debir, d'Anab, de toute la montagne de Juda et de toute la montagne d'Israël; Josué les dévoua par interdit, avec leurs villes(Josué 10 et 11)
Même les nourrissons, les bébés à la mamelle de leurs mères, ne trouvent pas grâce devant Yahweh ! Les lecteurs vont cette fois s'insurger, devant une pareille affirmation, en m'accusant de déraisonner. Pourtant voici ce que nous lisons: ''Ainsi parle Yahweh des armées: Je me souviens de ce qu'Amalek fit à Israël, lorsqu'il lui ferma le chemin à sa sortie d'Égypte. Va maintenant, frappe Amalek, et dévouez par interdit tout ce qui lui appartient; tu ne l'épargneras point, et tu feras mourir hommes et femmes, enfants et nourrissons,boeufs et brebis, chameaux et ânes. Saül convoqua le peuple, et en fit la revue à Thelaïm: il y avait deux cent mille hommes de pied, et dix mille hommes de Juda.. Saül marcha jusqu'à la ville d'Amalek, et mit une embuscade dans la vallée.Il dit aux Kéniens: Allez, retirez-vous, sortez du milieu d'Amalek, afin que je ne vous fasse pas périr avec lui; car vous avez eu de la bonté pour tous les enfants d'Israël, lorsqu'ils montèrent d'Égypte.
 Et les Kéniens se retirèrent du milieu d'Amalek. Saül battit Amalek depuis Havila jusqu'à Schur, qui est en face de l'Égypte. Il prit vivant Agag, roi d'Amalek, et il dévoua par interdit tout le peuple en le passant au fil de l'épée''( 1 Samuel 15,2-8). Oui, vous avez bien lu,Yahweh ordonne de  tuer des bébés, des nourrissons. Comment après cela, prétendre que Yahweh est un dieu plein de bonté, miséricordieux, lent à la colère ?
Examinons maintenant les autres ''qualités'' du dieu Yahweh, celles, du moins, que le dieu se décerne à lui-même.
Lisons dans Exode 34,6 :
''Yahweh descendit dans une nuée, se tint là auprès de lui, et proclama le nom de Yahweh. Et Yahweh passa devant lui(devant Moïse), et s'écria:Yahweh, Yahweh, Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité, qui conserve son amour jusqu'à mille générations, qui pardonne l'iniquité, la rébellion et le péché, mais qui ne tient point le coupable pour innocent, et qui punit l'iniquité des pères sur les enfants et sur les enfants des enfants jusqu'à la troisième et à la quatrième génération!''(Exode 34,6)
'' Yahweh, Yahweh, dieu misericordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté''. Ah bon, Yahweh serait donc un dieu '' lent à la colère'' ? Voyons d'un peu plus près, toujours dans les textes de la bible hébraïque, ce qu'il en est réellement.
''La colère de Yahweh s'enflamma contre eu( il s'agit de Aaron et Marie( frère et sœur de Moïse qui s'étaient permis de contester la primauté de Moïse)...et voici, Marie était frappée d'une lèpre..''.(Nombres 12,9).
''Pendant toute le journée, le peuple se leva et ramassa les cailles...Comme la chair était encore entre leurs dents, sans être mâchée, la colère de Yahweh s'enflamma contre le peuple, et Yahweh frappa le peuple d'une très grande plaie..'' (Nombres 11,33)
Le roi David avait commis l'imprudence d'ordonner un recensement du peuple, en violation de la loi de Yahweh. Le châtiment n'a pas tardé. ''Yahweh envoya la peste en Israël, depuis le matin jusqu'au temps fixé ; et de Dan à Beer-Schéba, il mourut soixante-dix mille hommesparmi le peuple'' (2 Samuel 24,15) .
Etonnant, et même révoltant n'est-ce-pas?Le roi, seul, est responsable et ce sont des innocents qui vont subir la colère de Yahweh. Et le dieu d'Israël ne fait pas dans la demi-mesure : soixante-dix mille victimes d'un coup !
Et encore un épisode frappant (si l'on peut dire) : Ils( le peuple) avait entrepris de ramener l'arche de l'alliance à Jérusalem :''Ils l'emportèrent donc de la maison d'Abinadab sur la colline; Uzza marchait à côté de l'arche de Dieu, et Achjo allait devant l'arche.David et toute la maison d'Israël jouaient devant Yahweh de toutes sortes d'instruments...Lorsqu'ils furent arrivés à l'aire de Nacon, Uzza étendit la main vers l'arche de Dieu et la saisit, parce que les boeufs la faisaient pencher. La colère de l'Éternel s'enflamma contre Uzza et Dieu le frappa sur place à cause de sa faute.Uzza mourut là, près de l'arche de Dieu. David fut irrité de ce que Yahweh avait frappé Uzza d'un tel châtiment. Et ce lieu a été appelé jusqu'à ce jour Pérets Uzza.'' (2 Samuel 6, 6-8).
Ou encore :''En ce temps-là, j'implorai la miséricorde de Yahweh, en disant: Seigneur Yahweh, tu as commencé à montrer à ton serviteur ta grandeur et ta main puissante; car quel dieu y a-t-il, au ciel et sur la terre, qui puisse imiter tes oeuvres et tes hauts faits? Laisse-moi passer, je te prie, laisse-moi voir ce bon pays de l'autre côté du Jourdain, ces belles montagnes et le Liban. Mais Yahweh s'irrita contre moi, à cause de vous, et il ne m'écouta point. Yahweh me dit: C'est assez, ne me parle plus de cette affaire''.(Deutéronome 3,23-26). On ne manquera pas d'être étonné de la réaction de Yahweh, c'est véritablement celle d'une personne exaspérée et irritable, non point d'un dieu compatissant et plein de bonté....
''A Horeb, vous excitâtes la colère  de Yahweh, et Yahweh s'irrita contre vous, et eut la pensée de vous détruire'' (Deutéronome 9,8). Heureusement que Moïse a imploré Yahweh pendant quarante jours et quarante nuits, sans manger de pain ni boire d'eau ''car j'étais effrayé à la vue de la colère et de la fureur dont Yahweh était animé contre vous jusqu'à vouloir vous détruire. Mais Yahweh m'exauça encore cette fois.''(Deutéronome 9,19) et également dans Deutéronome 1,32-37 : ''Malgré cela, vous n'eûtes point confiance en Yahweh, votre Dieu, qui allait devant vous sur la route pour vous chercher un lieu de campement, la nuit dans un feu afin de vous montrer le chemin où vous deviez marcher, et le jour dans une nuée. Yahweh entendit le bruit de vos paroles. Il s'irrita, et jura, en disant: Aucun des hommes de cette génération méchante ne verra le bon pays que j'ai juré de donner à vos pères,...Et Yahweh s'irrita aussi contre moi, à  cause de vous, et il dit : Toi non plus, tu n'y entreras point.''
'' Dès le lendemain, toute l'assemblée des enfants d'Israël murmura contre Moïse et Aaron, en disant: Vous avez fait mourir le peuple de Yahweh. Comme l'assemblée se formait contre Moïse et Aaron, et comme ils tournaient les regards vers la tente d'assignation, voici, la nuée la couvrit, et la gloire de Yahweh apparut. Moïse et Aaron arrivèrent devant la tente d'assignation. Et Yahweh parla à Moïse, et dit: Retirez-vous du milieu de cette assemblée, et je les consumerai en un instant .Ils tombèrent sur leur visage; et Moïse dit à Aaron: Prends le brasier, mets-y du feu de dessus l'autel, poses-y du parfum, va promptement vers l'assemblée, et fais pour eux l'expiation; car la colère de Yahweh a éclaté, la plaie a commencé. Aaron prit le brasier, comme Moïse avait dit, et courut au milieu de l'assemblée;
 et voici, la plaie avait commencé parmi le peuple. Il offrit le parfum, et il fit l'expiation pour le peuple. Il se plaça entre les morts et les vivants, et la plaie fut arrêtée. Il y eut quatorze mille sept cents personnes qui moururent de cette plaie, outre ceux qui étaient morts à cause de Koré. Aaron retourna auprès de Moïse, à l'entrée de la tente d'assignation. La plaie était arrêtée''. (Nombres 16,41-50)
Voici un dieu Yahweh, tel qu'il est portraituré dans les récits compilés par les scribes, bien irascible, colérique, violent, cruel, sanguinaire, sans pitié pour les créatures humaines en  général, et même pour son peuple ''élu''. Un dieu, décrit fort bien par Stéphane Guyot dans son excellent  ouvrage, publié récemment, comme '' psychopathe, un dieu fou''.
Un dieu prédateur, proposant au peuple de la tribu des Israélites abondance de bien matériels, à condition de  respecter ses lois et ses ordonnances. C'est la parole exacte que nous rapporte le psaume 105, 44-45 : ''Il (Yahweh ) leur donna les terres des nations, et ils possédèrent le fruit du travail des peuples, afin qu'ils gardassent ses ordonnances, et qu'ils observassent ses lois, louez Yahweh !''
Le titre "Massacres bibliques: le Dieu de la Torah est-il le Dieu de Jésus ?"  vient d'un auteur nommé MARC (http://rogergaraudy.blogspot.com/2017/09/massacres-bibliquesle-dieu-de-la-torah.html)
Commentaire de Ntumua Mase :
Par manque de connaissances, des noirs jurent au nom du Dieu de la Torah qui est appelé selon les versions des bibles coloniales made Occidentale par les noms : Yahweh, Jehovah, L'Eternel, Dieu, Adonaï, etc....
Le Dieu de la Torah est un dieu tribal car il est le dieu de la Tribu d'Israel....Ainsi si vous n'avez pas de lien de sang avec les Tribus d'Israel pourquoi invoquer ce Dieu de cette Nation ?
De plus le dit pays d'Israel était le pays peuplé par un peuple zélé de Dieu (Mukana wa Nzambi) dont le nom était KANANA (déformé en Canaan). Ce peuple originel était de RACE NOIRE ayant sa propre langue et sa religion ancestrale.
Le Dieu de ce peuple aimé de Dieu se nommait : TATA NZAMBI'A MPUNGU TULENDO (NE SUKU, NE SUGU, NE SIGI).
Rien de comparable avec le dieu YAHWEH ISRAEL !

- Kutu di wufiona dia Zengi ; ye vo, nkutu Zoba, mfuanda yimosi.

- On ne peut manipuler que celui qui est un imbécile ; et que même un idiot, on ne le trompe jamais éternellement.

Pour nous, YAVE ISRAEL est l'Archange Superviseur du peuple élu de la Race Blanche, des Mindele et non le Dieu Créateur qui est NE KONGO KALUNGA WALUNGILA MU BABO YE BIABIO !

Tandis que NE MUANDA KONGO est le Grand Roi Divin des BENA BA KONGO NIMI ! Ingeta ! Ibobo, Ibobo !

Si nous fouillons les archives de la nature  concernant les croyances des noirs dans l'antiquité nous découvrons que nos ancêtres négro africains qui ont fondés les Royaumes de Nubia, d'Etiopia, d'Ekipata (Egypte), de Kanana (Canaan) croyaient en un DIEU UNIQUE ET UNIVERSELLE CREATEUR DE L'UNIVERS !
Les Textes Sacrés des Noirs Egyptiens sont antérieurs à tous les manuscrits bibliques depuis plusieurs millénaire.
Les ancêtres des Bena Israel ont séjournés en Egypte et ont appris auprès des Grands Prêtres Noirs la chose divine ! Et ils se mirent à copier les noirs dans leur manière de prier, de parler, d'invoquer, la circoncision, les sacrifices d'animaux, etc....
Ainsi les blancs sont devenus des noirs !
Il suffit de lire la brochure écrite par MFUMU MUANDA NSEMI intitulée ; LES MYSTERES DU KIKONGO pour démasquer les voleurs !
- Kiasala Nkua Mazayu kitomanga, kia Nkua Bunzimbu ka kitomanga ko.

- Le travail fait par un Connaisseur est toujours de qualité, tandis que celui de l'Ignorant est toujours médiocre.

Témoignages laissés par les Noirs Egyptiens décrivent un ETRE SUPREME CREATEUR DE TOUS LES HOMMES et non un dieu tribal comme ce YAHWEH ISRAEL !

Lisez don les textes sacrés de Noirs Egyptiens laissés sur des Stèles, des Papyrus, pour comprendre une fois pour toute que les noirs connaissaient Dieu depuis des millénaires avant les blancs  car ces derniers vinrent apprendre la connaissance dans les Temples d'Ekipata : religion, mathématique, géométrie, astronomie, philosophie, médecine, science divine, etc...auprès de Grands Initiés Noirs..... Tous les Pythagore, les Thales, bref les grands grecs furent les disciples de Grands Prêtres Noirs en Egypte.

Stèle de la tombe du Prince Horemheb (fin de la XVIIIe dynastie égyptienne)  dit ceci :

"... C'est RA HARAKTHES, le jeune Garçon Divin, Héritier de l'éternité, qui s'est engendré et enfanté lui-même, le Roi du Ciel et de la Terre, le Regent de la Duat.....Tous les hommes t'expriment leur crainte révérentielle et ne cessent de prodiguer des louanges à ton lever. Ils contemplent le Primordial et font des gestes de joies...

Par le Prince Horemheb. Il dit : Je t'adore quand ta perfection est devant mes yeux, quand tes clartés sont sur ma poitrine. J'élève MAAT vers ta Majesté, chaque jour...".

Stèle du Scribe dessinateur Pay, justifié dit ceci :

"... Adresser des louanges à SU, se prosterner pour HARAKHTES... Je te loue lorsque je vois ta perfection. J'adore RA lorsqu'il se couche. O Dieu Auguste, Bien Aimé, Miséricordieux qui écoute la prière, qui écoute les supplications de celui qui crie vers lui, qui vient à la voix de celui qui prononce son Nom : SU...".

Statue Egyptienne de la XVIIIE dynastie dit ceci :

"... Salut à toi, RA, Seigneur de l'Eternité, Créateur du Ciel, l'Unique qui demeure Unique, Seigneur des hommes, Père des Dieux. Je te loue, j'exalte, je vénère ta perfection...".

Papyrus du chapite XV du Livre de la Sortie du Jour dit ceci :

"... Salut à toi ! RA qui créa tous les hommes, ATUM HARAKHTES, Dieu Unique, qui vit de justice, qui fit ce qui est, qui créa ce qui existe pour le troupeau humain sorti de son Oeil. Seigneur du Ciel, Seigneur de la Terre, Créateur des êtres d'en-bas et de ceux d'en-haut, Seigneur Universel, Taureau de l'Ennéade, Roi du Ciel-Lointain, Seigneur des Dieux, Souverain qui est à la tête de l'Ennéade, Dieu Divin qui vint à l'existence de lui-même, Dieu Primordial, venu à l'existence dès le commencement... 

Tu donnes la lumière à ceu qui sont là bas et ils regardent tabeauté. Les habitants des régions infernales, dans leurs grottes, tendent les bras en louant ton KA (KALUNGA). Les habitants de l'Occident sont dans l'allégresse lorsque tu luis pour eux. Les Seigneurs de la Duat ont le coeur serein quand tu éclaires l'Occident. Leurs yeux sont ouverts à ta vue. Leur coeur se réjouit quand ils te voient et  ton coprs met l'allégresse sur leurs visages....".

Je pourrais donner d'autres exemples des Magnifiques Hymnes de Prières Solaires laissées par les Noirs Egyptiens mais ma vie terrestre serait insuffisant pour toutes les écrire.

Vous constaterez par vous même que nos ancêtres avaient une connaissance parfaite du Dieu Créateur et savait où il se trouvait dans le Ciel.

Rien n'avoir avec le dieu imaginaire des chrétiens, des juifs qui n'existe pas en vérité...

N'oubliez pas que Ntumua Mase dans le passé était un grand passionné d'EGYPTE ANTIQUE et aussi un ancien gérant d'une libraire dédiée à la culture négro égyptienne d'où ses connaissances sur la passé de l'Egypte.

BANA BA ZULU - Copie

Dans le Bukongo, qui est l'ancienne religion solaire des Egyptiens, nous vénérons le Dieu RA sous le nom de NE MBUMBA LOWA.

Akongo

Les Grands Nabi Kôngo s'adressent à NE MBUMBA LOWA sous les termes de : MFUMU MUANDA NSEMI !

Ne Muanda Nsemi ye Yaya Vita Kimpa

Un jour MFUMU MUANDA NSEMI a dit qu'il est lui même le DIEU RA tandis que YAYA VIT KIMPA est la DEESSE ISIS ! 

 

MAHUNGU

 

 

LA STATUE DE MAHUNGU a

 

 

LA STATUE DE MAHUNGU b

Qui a compris ?

 

- Kiadi kua bawu bavisanga kaka mambu kia manzimu

 

- Malheurs à ceux qui comprennent toujours en retard.

 

Ntumua Mase 

Scribe Divin de NE MBUMBA LOWA