NKUA TULENDO (11)

DEPUIS LA CONVERTION DU ROI NZINGA NKUWU A LA RELIGION CHRETIENNE LE 3 MAI 1491...LE ROYAUME DU KONGO DIA NTOTELA OUVRA AINSI LA VOIE A LA PENETRATION DU CHRISTIANISME.

LES EUROPEENS FURENT APPELES "MINDELE" CAR ILS CAPTURAIENT DES NOIRS LORS DE LA TRAITE NEGRIERE ...

LES BLANCS SONT APPELES : MPEMBE

LE MOT MUNDELE (MINDELE AU PLURIEL) VEUT DIRE UN TERRORISTE, UN ENVAHISSEUR, UN ESPRIT MALEFIQUE...

A LA MORT DU ROI NZINGA NKUWU, LES SAGES DU ROYAUME NOMMERENT NE MPANZU A LUMBU QUI ETAIT UN DEFENSEUR DE L'AUTHENTICITE CULTUREL...SON FRERE NE MVEMBA NZINGA LUI ETAIT UN PARTISAN DU CHRISTIANISME COLONIAL.

LES MINDELE ASSASSINERENT NE MPANZU A NZINGA (NE MPANZU A LUMBU) ET MIRENT AU POUVOIR ROYAL LEUR MARIONNETTE : MVEMBA NZINGA LE GRAND ROI CHRETIEN DU KONGO...

MAIS IL EUT DES REVOLTES CONTRE LES MINDELE...INGETA !

EN 1647 LE ROI NKANGA LUKENI REGNE A MBANZA KONGO LUTTANT DE TOUS COTES CONTRE LES ATTAQUES DES PORTUGAIS OCCUPES AU DEMEMBREMENT DU ROYAUME DU KONGO.

LE ROI NKANGA LUKENI ENVOYA DEUX PRETRES POUR ALLER NEGOCIER LES CONDITIONS DE PAIX AVEC L'ARMEE PORTUGAISE CAMPE A LUNDA....

EN 1661 LE ROI NKANGA LUKENI MEURT ET SON FILS VITA NKANGA LE SUCCEDE ET CONTINUE A TEMPORISER SA REPONSE AU PORTUGUAIS...

EN OCTOBRE 1665 LE PORTUGAL DECLARE LA GUERRE AU ROYAUME DU KONGO : C'EST LA GRANDE GUERRE DE MBUILA.

LE ROI VITA NKANGA COMMANDE LUI-MEME UNE ARMEE DE NEUF CENT MILLE HOMMES, SECONDE PAR NE MBAMBA et NE MPEMBA.

L'ARMEE PORTUGAISE EST COMMANDEE PAR LE GENERAL LUIZ LOPEZ.

LE 29 OCTOBRE 1665 LA GRANDE GUERRE ECLATE. PENDANT NEUF HEURES SANS INTERRUPTION, LA GUERRE FAIT RAGE. LES PORTUGAIS  TIRENT DES COUPS DE CANONS SANS INTERRUPTION FACE AUX BAKONGO ARMES DES FLECHES EMPOISONNEES.

LE ROI VITA NKANGA EST GRAVEMENT BLESSE. IL SAIT QU'IL VA MOURRIR.

AINSI IL DONNE SON TESTAMENT A L'ABBE LUBELADIO QUI EST UN VAILLANT PRETRE KONGO QUI AVAIT ACCOMPAGNE LE ROI A LA GUERRE POUR LA GLOIRE ET L'UNITE NATIONALE DU KONGO.

LE TESTAMENT DU ROI VITA NKANGA :

PLEIN DE SANG , le GRAND ROI VITA NKANGA SE REDRESSA SOUDAIN ET DIT :

" N' OUBLIE PAS QU' A TES ANCETRES, LE GRAND SEIGNEUR AKONGO AVAIT DIT :

KONGO TADI : KABASU' E MBASINGA !

AINSI TU POURSUIVRAS LA GUERRE O ! VAILLANT FILS DU KONGO !

TU POURSUIVRAS LA GUERRE, JUSQU'A LA REUNIFICATION TOTALE DU KONGO !

TA GUERRE C'EST LA GUERRE SAINTE DE L'UNITE NATIONALE DU KONGO ET DE L'INTEGRITE DE SON TERRITOIRE !

CAR, KONGO TADI : KABASU'E MBASINGA,

O ! VAILLANT FILS DU KONGO !

KANA KUZINGILA KIA KUKIA !"

APRES CES PAROLES, LE GRAND ROI VITA NKANGA TOMBA PAR TERRE ET RENDIT L'AME.

PENDANT CE TEMPS, L'ARMEE PORTUGAISE QUI AVAIT ENCERCLE LE ROI SE RAPPROCHA.

UN SOLDAT ENNEMI COUPA LA TETE DU GRAND ROI VITA NKANGA. UNE FORTE PLUIE SE MIT SOUDAIN A TOMBER.

LES TONNERRES ROULERENT DANS LES NUAGES OBSCURES D'ALLURE MENAçANTE....

PRIS DE PANIQUE, LES PORTUGAIS DECIDERENT DE SE RETIRER A LUANDA OU SE TROUVAIT LEUR FORTERESSE.

A LUANDA, LES PORTUGAIS CELEBRERENT UNE MESSE D'ACTION DE GRACE AUX ANCETRES DES BLANCS QU'ON APPELLE DES SAINTS (MICHEL, GABRIEL, JESUS, MARIE, etc...). ENSUITE, ON ENTERRA LA TETE DU ROI VITA NKANGA DANS L'EGLISE NOTRE DAME DE NAZARETH A LUNDA...

APRES LA GUERRE DE MBUILA, LES PORTUGAIS AMENENT LA GUERRE A MBANZA KONGO QUI NE SERA PLUS HABITE ET FINALEMENT DETRUIT.

LA GUERRE SAINTE DANS CETTE ERE DU VERSEAU EST SOUS LE COMMANDEMENT DU NLONGI'A KONGO NE MAKANDALA NE MUANDA NSEMI JUSQU'A LA VICTOIRE TOTALE ...J'AI DIT

MU NKUMBU'A MFUMU'ETO NE MUANDA KONGO TULOMBELE BO INGETA !

MFUMU MUANDA NSEMI A ETE PLUSIEURS FOIS ROI A MBANZA KONGO : VITA NKANGA UNE DE SES INCARNATIONS...INGETA ! IBOBO, IBOBO !