Patrice-Lumumba-Joseph-Kasavubu_jpg-Baudouin-1er

Yenge kieno Batata ye Bayaya mu Nzila Kôngo

En 1921, le Seigneur Kimbangu, Grand Maître de la Sagesse Kôngo, prophétisa l'Indépendance prochaine du Congo Belge, et des pays colonisés d'Afrique, et du Monde.

Lorsque, à partir de 1954, l'Association des Bakongo, dirigée par Mbuta Kasa Vubu, Nkanza, et Nzeza Nlandu, va se mettre à travailler, pour la matérialisation de la Prophétie d'Indépendance laissée par le Grand Maître Kimbangu, les Colonialistes Belges se mirent à manipuler les autres Ethnies du Congo Belge, afin de les opposer aux Bakongo ; et ainsi, faire capoter l'Avènement de l'Indépendance prophétisée par le Grand Maître Kimbangu.

Déçu, Mbuta Kasa Vubu menaça, en disant ceci : " Si les autres Ethnies du Congo Belge ne veulent pas de l'Indépendance de ce pays et de l'Afrique, alors, nous les Bakongo, nous allons réclamer l'Indépendance du Kongo Central, qui est la Terre de nos Ancêtres ...".

A cause de cette déclaration, les Colonialistes, et leurs Laquais, se sont mis à vociférer, en disant : "Kasa Vubu est Séparatiste ! ".

Du 11 au 25 Mai 1960 : On organisa les élections législatives et provinciales au Congo. Lumumba et ses alliés remportent une majorité relative, mais insuffisante pour gouverner seul. Il faut donc des alliances, des coalitions avec d'autres parties.

Il se forma instantanément un grand Cartel d'Union National autour de Mbuta Kasa Vubu.

Il fallait maintenant nommer le Formateur du Gouvernement. La situation se compliqua.

Ainsi, Lumumba devint de plus en plus impatient, mécontent, violent en paroles, et se mit à contester certaines résolutions dont il avait pourtant été d'accord à la Table Ronde de Bruxelles, au moment où Mbuta Kasa Vubu seul s'opposait à ces résolutions, et osait quitter la salle.

Lumumba menace de faire un Coup d'Etat, si on ne le nomme pas Formateur du Gouvernement !

Mais faire un Coup d'Etat avec quelle Armée ?

La Force Publique encore commandée par des Belges ?

Des murmures circulaient qu'il allait être aidé dans ce sens par des Communistes Ghanées et des Russes !

Lumumba menaça de proclamer un Etat Indépendant dans la Province Orientale, Etat dans lequel il serait le Président, le Chef de l'Etat.

Ainsi donc, le grand Unitariste Lumumba devient lui aussi un Séparatiste pour défende ses intérêtes !

Moïse Tshombe l'a fait au Katanga, en proclamant l'Indépendance de l'Etat du Katanga, le 11 Juillet 1960.

- Kalonji Ditunga l'a fait, en proclamant l'Indépendance de l'Etat du Sud Kasaï, en Août 1960.

- Gizenga, du Palu, a opté pour le Séparatisme, en allant proclamer la Sécession de la Province Orientale, baptisée de République Populaire du Congo, capitale Stanleyville (= Kisangani).

- Mbuta Kasa Vubu a lui aussi eu à menacer de proclamer l'Etat Indépendant du Kongo Central (= Kongo Diakati).

Alors, qui est Séparatiste, et qui ne l'est pas, lorsque ses intérêts sont menacés ?

En 1959, pour s'opposer à l'Indépendance du Kongo Central, la Belgique disait ceci : " Congo Uni pays fort. Aujourd'hui, au-lieu de dire Belgique Unie pays fort ; Non, les Flamands et les Wallons veulent se séparer (Séparatisme). Vive la Flandre ! Vive la Wallonie !

En 1959, la Belgique prôna l'Unité du Congo. Face à la menace Communiste de Lumumba, en Juillet 1960, la Belgique poussa le Katanga au Séparatisme, et cela pour protéger les intérêts Occidentaux au Katanga. Où est alors le Congo Uni pays fort ?

Le 22 Juin 1960, répondant à une lettre de Lumumba, Mbuta Kasa Vubu disait entre autre ceci : "En outre, lesBakongo sont décidés à former une sptième Province, Autonome, Souveraine, dans une Confédération d'un Congo Uni...".

Confédération, Unité dans la Confédération, et Autonomie de l'Etat Fédéré (la Province); tels sont les Maîtres Mots de la Politique de Mbuta Kasa Vubu, de BUNDU DIA KONGO, du Peuple Kôngo, des Fédéralistes Congolais, du Seigneur Akongo.

Vive l'Union de Ntimansi (= Kimvuka kia Ntimansi)...Ingeta ! Ibobo, Ibobo !

Cinquante années après l'Indépendance du Congo, les Bakongo sont toujours victimes de l'intoxication que les Colonialistes avaient inoculé dans les coeurs de membres de certaines Ethnies Congolaises, à qui les Bakongo n'ont pourtant jamais fait du mal.

Voilà pourquoi, jusqu'à ce jour, tout Régime placé au pouvoir par NA KIASUAMA (= le Grand Manipulateur) s'acharne à combattre la Culture Kôngo, la Sagesse Kpongo, Bundu dia Kongo, à commettre des injustices envers les Bakongo, à brader la Terre des Bakongo, etc...£

Mes Frères Congolais !

Réveillez-vous !

Car, beaucoup d'entre vous ne savent même pas la Vraie Motivation de celui qui vous a toujours secrètement incité à haïr vos Frères Bakongo, qui ne vous ont rien fait de mal.

Faites attention, car celui qui sème la Haine récoltera la Haine. Et la Haine entre les différentes Ethnies de la RDC, ne cimentera jamais l'Unité de ce Pays.

Un mariage sans amour, finit toujours au Divorce, à la Séparation !

LUMUMBA

Certains font du Lumumbisme sans l'esprit de Lumumba ! Bu ntele !

Lumumba était partisan d'un Congo Uni, dans un système fortement Centralisé, tandis que Mbuta Kasa Vubu prônait un Congo Uni, dans un système fortement Décentralisé.

Pour combattre l'Eveil politique et religieux laissé par Mfumu Kimbangu chez les bakongo, les milieux Cathiliques Belges demandèrent à l'Abbé Malula de fonder le Mouvement National Catholique (sigle MNC), qui est devenu le Mouvement National Congolais de Lumumba.

Après la conversion, à Akra, de Lumumba à la pensée , dite Communiste, de Nkuame Nkrumah ; les milieux Catholiques initiateurs de la fondation du Parti MNC de Lumumba décidèrent, au Congrès de Luluabourg (Kananga) de casser le MNC en deux : le MNC Lumumba (pro communiste) et le MNC Kalonji (pro capitaliste).

Lumumba était devenu très furieux envers les Baluba du Kasaï, et cherchait une occasion pour se venger.

Devenu Premier Ministre, sous prétexte d'aller restaurer l'autorité de l'Etat au Sud Kasaï, Lumumba avait envoyé les Milices du MNC Lumumba, qui sont allées massacrer, le 28 Août 1960, les Baluba à Bakuanga. L'ONU parlait de 270 morts.

Très mécontent, le Président Kasa Vubu a fait des reproches très sévères à son Premier Ministre, qui n'a pas du tout digéré cela. La brouille s'installa entre le Président Kasa Vubu et son Premier Ministre Lumumba.

Le 5 Septembre 1960, le Président Kasa Vubu révoqua Lumumba de son poste de Premier Ministre.

Très furieux, les Baluba Kasaïens décidèrent de se venger de Lumumba. Oeil pour oeil, dent pour dent, disaient-ils .

Par la suite, certains Historiens citeront les noms de quelques Sud Kasaïens (Mukamba, Kazadi, etc) qui ont joué un role important dans l'assassinat de Patrice Lumumba ; ensemble avec Mobutu, Nendaka, Bomboko, Munongo, les Para Commando Belges, etc.

A ceux qui ont falsifiés l'Histoire de l'Indépendance du Congo dont les Bakongo  ont été les Meneurs en plaçant Lumumba comme Père de l'Indépendance à la place de Mbuta Kasa Vubu, nous dirons ceci :

- Kutu di wufiona dia Zengi ; ye vo , nkutu Zoba, mfuanda yimosi.

- On ne peut manipuler que celui qui est un imbécile ; et que , même un idiot, on ne le trompe jamais éternellement.

Note : Extrait du livre LE PERE DE L'INDEPENDANCE par Ne Muanda Nsemi et mise en page par Ntumua Mase. Ingeta ! Ibobo, Ibobo !