AFFICHE BDM 2

Yenge Batata ya Bayaya mu Nzila Kongo

Le Temps de bâtir l'Afrique Centrale conformément à la Volonté du Seigneur AKONGO est arrivé.

Oui le Temps prévu par le Seigneur est en vérité l'Ere du Verseau, Tandu kia Kinatimasa ! Bu ntele !

Réveillez-vous peuple de la Diaspora de l'Union de Ntimansi, Kimvuka kia Ntimansi !

A l'époque de l'ancien Royaume du Kongo, quand les Mages Bakongo parlaient de Ntimansi, le Pays du NKUA TULENDO, ils faisaient allusion à ce vaste territoire Africain, qui s'étend depuis l'actuel Zambi, le Mpangala (= l'actuel Sud de l'Angola), jusqu'à la rivière Shari (= Chari) au Sud de l'actuel Tchad.

Le pays de NKUA TULENDO, dont parlaient les Mages Bakongo, englobe donc les payys coloniaux suivants : le Centrafrique ( actuellement en guerre); un peu de Sud Soudan (toujours en guerre), le Cameroun, la Guinée Equatoriale, le Gabon, le Congo Brazzaville, le Congo Kinshasa, l'Angola, et la Zambi. A bas les frontières dressées par les Néo-Colonialistes Occidentaux !

La préparation de l'Afrique Centrale (= Katiopa Diakati), à l'avènement de NKUA TULENDO, est Triple : Mystique (Bundu dia Kongo), Scientifique (Kinkimba kia Mazayu), et Politique (Bundu dia Mayala).

C'est donc un travail du Temple Mystique (= le Temple Spirituel), de l'Académie des Sciences(= Kinkimba kia Mazayu), et du Partie Politique.

Car; dit la Sagesse Kôngo :

Nsaku, Mpanzu, Nzinga : Tubunda mpandu, ka tuvambudi mpandu ko.

L'Homme Politique va s'occuper de la préparation de l'Afrique Centrale, à l'avènement de NKUA TULENDO, sous l'angle politique de l'Ancêtre Nzinga.

L'Homme Mystique (le Mage, le Sage) va s'attaquer à ce problème sous l'angle spirituel, mystique, donc sous l'angle de la Sagesse, de la Consciene, de l'Ancêtre Nsaku.

Tandis que l'Homme de Sciences va s'attaquer à ce problème sous l'angle Technique, de l'Ancêtre Mpanzu.

Tout ceci conduisant à la Renaissane d'une Afrique Centrale Authentique, et à l'émergence d'une Civilisation moderne, particulièrement adaptée à la mentalité Negro Africaine, à l'image de l'Ancien Ekipata (= Egipata, Egypte).

Préparer Katiopa Diakati, à l'avènement de NKUA TULENDO, c'est aussi débarasser ce vaste territoire Africain de toutes ses frontières coloniales, et le transformer en un SEUL PAYS de type CONFEDERAL, composé de Douze Régions Autonomes.

Car, une très Ancienne Prophétie du Bukongo (= la Sagesse Kôngo) dit ceci :

"...Lorsque NKUA TULENDO viendra en Afrique Centrale, il sera accompagné de Douze Seigneurs, qui l'aideront à toucher le Ntimansi (= le Coeur de l'Afrique)...".

Ce sera les Douze Maîtres qui accompagneront le Grand Maître ; autrement dit, le Grand Seigneur accompagné de Douze Seigneurs, qui seront placés chacun à la tête d'un Etat Autonome de Ntimansi. C'est donc le Grand Maître avec ses Douze Grands Initiés, ses Douze Grands Disciples.

On devra tenir compte de certaines Lois de la Nature, pour délimiter avec précision chacune de ces Douze Régions de Ntimansi. Ce sera le travail des Sages de chaque Région Autonome de Ntimansi, de chaque Etat Autonome.

En attendant que ces Sages puissent délimiter, avec précision chacune de ces Régions Autonomes, nous travaillerons grosso modo avec les Douze Régions Autonomes approximatives suivantes : la Région Autonome de la Zambi, la Région Autonome du Katanga, la Région Autonome du Kivu, la Région Autonome de Boyoma (= Province Orientale), la Région Autonome du Shari (= le Centrafrique), la Région Autonome de Kangu (= le Caméroun), la Région Autonome de Luangu (= le Gabon), la Région Autonome de l'Ubangi (= l'Equateur), la Région Autonome du Kongo (= du fleuve Kuanza au Sud jusqu'au fleuve Kuilu au Nord), la Région Autonome de Kuimba (= le Bandundu), et la Région Autonome de Mpangala (= du fleuve Kuanza au Nord jusqu'au fleuve Kunene au Sud).

Chacune de ces Douze Régions Autonomes est un Etat Autonome de la Confédération de Ntimansi, qui est le Pays de NKUA TULENDO, autrement dit le Trône de l'Afrique (= Katiopa, la Terre du Soleil Central).

Aucune Région Autonome de Ntimansi ne portera un nom issu d'une Langue étrangère. Car, tout doit porter un nom d'une Langue Bantu, d'une Langue Africaine. Car : la Culture Bantu est l'expression de l'Âme du Peuple Bantu, dont la Langue Bantu est le véhicule principale.

La Culture Bantu englobe les valeurs morales du Peuple Bantu, la vision du Monde du Peuple Bantu, et les relations du Peuple Bantu avec l'Etre Suprême, les Génies, et les Grands Ancêtres Bantu.

Préparer l'Afrique Centrale à l'avènement de NKUA TULENDO, c'est aussi construire un Temple de la Sagesse Africaine dans chacune des Douze Régions Autonomes de la Confédération de Ntimansi (Fédéralisme, modèle Américain).

Voilà les Douze Temples de la Sagesse Africaine, qui seront tous branchés sur le Temple de Mbanza Kongo, au Coeur du Soleil.

L'Afrique étant Notre Nsi (= Terre), chacune de nos Douze Régions Autonomes de Ntimansi est donc un Kilansi (= un Etat Autonome) de Katiopa (= l'Afrique) Notre Nsi, une Province Autonome.

Chaque Kilansi sera divisé en Bikayi. Chaque Kikayi sera divisé en Mimvuka (= les communes), et chaque Mumvuka en Mavata (= les villages).

Chaque Vata aura un Zikua de la Sagesse Africaine, branché sur le Temple Régional de la Sagesse Africaine, lui-même étant branché sur le Temple de Mbanza Kongo. Ingeta ! Ibobo, Ibobo !

Nlongi'a Kongo Ne Makandala Ne Muanda Nsemi

Nkuluntu a Bundu dia Kongo

Mfumu walongo dia Katiopa Diakati