12227084_10153298403537984_1192443574384161238_n

Yenge kieno Batata ye Bayaya mu Nzila Kôngo !

Bien avant Jésus, Nsaku Ne Vunda et Boudha avaient enseigné l'Amour de Dieu, la Justice, le Partage, la Maîtrise de soi, et la Pureté des moeurs à l'Humanité.

Lorsqu'il était venu, Jésus est venu répéter les mêmes enseignements que Nsaku Ne Vunda et Boudha.

Après Jésus, Mohamed et Mfumu Kimbangu ont prôné ces mêmes valeurs spirituelles d'Amour, de Justice, de Partage, de Maîtrise de soi, etc.

Mais l'ignorance du passé lointain de l'Humanité amène certaines personnes à dire que l'Amour et la Justice sont uniquement des Valeurs Chrétiennes, et cela sous-entend que ces valeurs n'existent pas dans l'Islam, dans le Shintoîsme, dans le Boudhisme, et dans le Bukongo. C'est archi faux.

Car ces valeurs ne sont pas des valeurs chrétiennes uniquement. Elles sont des Valeurs Universelles qui appartiennent en commun à toutes les grandes Religions du Monde.

Puisque l'Univers s'appelle Kongo dia Mbumba, ces valeurs universelles sont donc des VALEURS KONGO, et non pas des valeurs chrétiennes.

Le terme valeurs chrétiennes exclue l'Islam, le Shintoîsme, le Boudhisme, et le Bukongo ! tandis que le terme VALEURS KONGO, Valeurs Universelles, rassemble les Chrétiens, les Boudhistes, les Kôngo, les Juifs, toute l' Humanité, en une seule Famille Universelle.

Il y a Trois Groupes d'Esprits, Trois Familles, Trois Temples pour toute l' Humanité.

La Famille de Nsaku Ne Vunda, la Famille de Mfumu Mpanzu, et la Famille de Mfumu Nzinga.

Car il y a Trois Portes Intérieures (et Sept Portes extérieurs) dans la MAISON DU PERE CELESTE.

Jésus disait que la Demeure du Père Céleste il y a plusieurs demeures !

La Famille de l'Amour Divin et la Sagesse (= Nsaku Ne Vunda), la Famille de l'Intelligence Divine et Créatrice (= Mfumu Mpanzu) et la Famille du Pouvoir Divin et du Gouvernement (= Mfumu Nzinga).

Tous les Esprits qui fonctionnent à l'aide d'un corps Jaune, Noir, Blanc, ou Rouge sont sorties par ces Trois Portes, et tous les Esprits sortis par la même Porte forment une même Famille Spirituelle.

Toutes les Trois Familles se retrouvent dans chaque Race, dans chaque pays du Monde.

Ainsi, les membres de ma Famille Spirituelle sont Noirs, Jaunes, Blancs, et Rouges.

Je suis un Citoyen de Kongo dia Mbumba, de l'Univers.

A dit le Grand Maître de la Sagesse Kôngo

Nlongi'a Kongo Ne Makandala Ne Muanda Nsemi.

Mais qui était NSAKU ?

Réponse :

NSAKU est le premier-né du couple Ne Kongo Nimi et de Mama Ngunu. A cause de son droit d'aînesse il a eu aussi comme appellations : Kimbuta, Kimbata, Mbata, Bambata, Kota, Bakota, Hunda, Ne Vunda, Kivunda, Kihunda.

Du terme Kihunda proviennent : Lunda, Kahunda, Kihunda, Mbunda, Buhunda, Vuhunda, Wuhunda.

NSAKU était le premier à sortir des entrailles de MAMA NGUNU. Il est le premier à frayer la voie, le chemin que ces cadets ont suivi. A cause de cela, le premier on l'a appelé : MASAMBA WA SAMBA NZILA.

NSAKU avait précédé les autres, sortir le premier, on l'a aussi appelé : YITA NIMI, VITA NIMI.

NSAKU avait le talent d'interpéter les songes. Il  était de bon coeur et d'esprit d'où ces appellations : Mpemba, Luhemba, Luvemba, Mvemba, Kimpemba, Kahemba.

NSAKU était un envoyé, un prophète, un grand spirituel, on l'a appelé : KINZAMBI, MANZAMBI. Car NSAKU était l'incarnation de l'Esprit de Ne Kongo Kalunga.

En langue Kikongo très ancien, les Bakongo appelaient leur Dieu : SUKU

A cause de ce nom, le clan NSAKU porte aussi ces appelations suivantes : Busuku, Musuku, Kisuku, Basuku.

Frayer la voie ou le chemin en kikongo veut dire : Sakula, Velesa. Prophétiser en kikongo veut dire Bikula, Kuimba, Suma. De ces verbes sont dérivés les appelations du clan NSAKU suivants : Musuma, Musumba.

NSAKU était un prophète, dans l'exercice de sa  religion (=bukongo, kinzambi kia kongo), il entrait en transe, en contact avec Mfumu Nzambi'eto AKONGO. A cause de ces attitudes de NSAKU il y a eu ces appellations en kikongo : Kuimba, Kikuimba, Luimbi, Buvidi, Mubidi, Bavili, Luila, Mbuela, Mbuila, Kikuiti, Nsanga, Kasanga, Kasanzi.

NSAKU était le premier-né, en même temps oncle maternel majeur des Enfants de sa cadette NZINGA NIMI (Lukeni) qu'on intronisait au trône. A cause de cela, le clan NSAKU portait les appelations suivantes : ZOMBO, KIZOMBO, KAZOMBO, MUZOMBO, BAZOMBO.

NSAKU rentrait en transe et son état changeait. Il est difficile de décrire cet état. A cause de cet état de silence on l'appelait NDINGI, KINDINGI, MADINGU, BA DIA NDINGI.

NSAKU étant un grand spirituel, savait se maîtriser, supporter le froid ou la chaleur, bref, il maîtrisait les difficultés ou peines se trouvant devant lui, tout en restant calme. Pour cela, on l'appelait : Ngemba, Kigemba, Bukamba.

A cause de son endurance, NSAKU était resté égal à lui-même. Ses qualités lui ont valu les appellations suivantes : Lemba, Malemba, Nkulu, Kalemba, Ikelemba, ye Ndembo.

Pour finir, en langue Kikongo, le palmier se dit Diba, Ba.

Se taire se dit Kudingalala. Le silence se dit Ndingalala, Ndingi, Madingu.

Ainsi, Ba dia Ndingi veut die le Palmier du Silence, et aussi l'Etat d'être du Silence, du calme intérieur.

C'est ce mot Kikongo que ceux qui ne savent pas prononcer correctement le Kikongo ont déformé en BADIADINGI.

Ndingi est le nom de Clan que portent les Bakongo descendant de l'Ancêtre Nsaku qui était le GRAND MFUMU'A NDINGI, le GRAND MAITRE DU SILENCE.
 
NSAKU NE VUNDA disait ceci : Ngeye i Nzila, Kieleka, ye Moyo ! Ingeta ! Ibobo, Ibobo !

NSAKU, MPANZU, NZINGA : TUBUNDA MPANDU KA TUVAMBUDI MPANDU KO !

Note : Utilisation d'une partie du livre "Au Père Jan" écrit par Ne Muanda Nsemi pour cet article mis en page par Ntumua Mase...Connaissez-vous votre Maison Spirituelle ???

Nsaku Ne Vunda passa par la 2ème Porte de la Demeure du Père Céleste, celle de l'Amour et de la Sagesse Divine tandis Jésus passa par la 6ème Porte Céleste, celle du Charnel...Chacune des Portes sont associées à un Don, un Son, une Couleur, un Archange, etc...Fermons très vite cette parenthèse !