Nzila Kôngo

Yenge kieno Makesa mu Nzila Kongo mu Amelika ye Nza yamvimba

BUT : Une connaissance approfondie des enseignements et activités du Groupe Bundu dia Kongo (BDK), afin de mieux le combattre.

METHODOLOGIE : Une recherche scientifique "sur le terrain" pour rassembler des informations. Cette recherche exige une bonne organisation et un soin aux détails. Le chercheur est donc prié de noter ses observations, par ordre chronologique, dans un cahier, avec la date et la localité de chaque remarque.

QUESTIONS :

1. Combien y a-t-il de membres ("makesa") de BDK dans les localités (ou quartiers dans  les villes) que vous avez visités ?

Estimez aussi le nombre d'habitants de la localité, et la présence des communautés chrétiennes avec le nombre de membres, afin de calculer un pourcentage approximatif de la pénétration du BDK dans les villes et villages.

2. Quelle est la composition sociale du BDK ? (Hommes, femmes, jeunes, enfants, familles ; niveau de formation ; niveau économique ; métiers ou professions ; etc.)

Que disent les pasteurs ou catéchistes chrétiens concernant la présence de BDK dans leur localité ?

Y a-t-il de leurs membres qui se sont adhérés au BDK ?

A peu près combiens ?

Quelle est l'attitude des communautés chrétiennes envers BDK ?

Que font-elles pour encourager leurs fidèles de ne pas se joindre au BDK ?

3. Que fait le BDK pour attirer des gens ?

Quels sont les besoins réels de la population qu'ils prétendent combler ?

Quels sont les sentiments auxquels ils font appel ? (Soyez précis)

4. Y a-t-il des activités du BDK contre le christianisme ou les chrétiens ? Notez ce que vous observez : brûler des Bibles, interrompre des prédicateurs, s'accrocher aux gens dans la rue, etc. Soyez précis.

5. Quelles sont les pratiques des membres de BDK dans la vie quotidienne qui témoignent de leur rejet de tout ce qui n'est pas africain ?

Y a-t-il des contradictions ; c'est à dire les choses "occidentales" qu"ils emploient ?

6. Le BDK prétend être une religion authentiquement africaine ; pourtant il semble y avoir des éléments qui n'existaient pas dans la religion traditionnelle, par exemple, le culte hebdomadaire, l'offrande de la dîme, etc. Notez les aspects que vous observez qui vous semble en contradiction avec les traditions africaines telles que vous les connaissez. Si possible, demandez à un adhérent de BDK comment il peut réconcilier les aspects non-traditionnels avec le "recours à l'authenticité".

7. Dans les "Minsiku mia Bundu dia Kongo", il est interdit de "bikula ndoki" en cas de maladie, parce que cette pratique crée des querelles et des conflits entre les gens.

Est-ce que ceci est une contradiction avec leurs idées de l' Authenticité ? Sur le terrain que font les adhérents de BDK en cas de maladie ?

8. Notez si possible les activités des circonstances telles que naissance, décès, mariage, etc.

Y a-t-il un rite d'initiation comparable au baptême?

9. Souvenez-vous des paroles de Walter Martin dans "Le Monde des Sectes" : La perspective biblique concernant les faux professeurs et les fausses doctrines est donc que nous devons avoir la compassion et de l'amour pour ceux qui sont pris au piège des enseignements des faux prophètes, mais que nous devons nous opposer vigoureusement à ces enseignements, notre objectif premier étant le salut de l'âme plutôt que la controverse.

ENTREZ DANS CE TRAVAIL AVEC BEAUCOUP DE PRIERE ; SOYEZ REMPLI DU SAINT-ESPRIT A TOUT MOMENT. QUE DIEU VOUS BENISSE ET VOUS GUIDE.

LES COMMENTAIRES DE NLONGI'A KONGO NE MAKANDALA NE MUANDA NSEMI :

1. Au point numéro un, Moore veut calculer un pourcentage de la pénétration de BUNDU DIA KONGO dans les villes et villages.

A cela, moi, Nlongi'a Kongo, je dis que ce calcul sera impossible, car BUNDU DIA KONGO a beaucoup d'autres membres au sein des Eglises Chrétiennes où ils restent provisoirement pour préserver soit leurs emplois, ou bien l'école de leurs enfants. Car, en effet, les Missionnaires ont dit que celui qui va adhérer au BUNDU DIA KONGO sera renvoyé de son service à la mission, ou qu'on va chasser ses enfants de l'école. Pour contourner cette difficulté, en véritables Nicodeme, plusieurs chrétiens sont venus adhérer clandestinement à BUNDU DIA KONGO qui les a autorisé de continuer à fréquenter leurs anciennes Eglises, tout en gardant leurs coeurs dans le BUNDU DIA KONGO. Ils sont très nombreux. Il y a même quelques Pasteurs et Evêques. Alors comment les Agents de Moore vont-ils faire pour comptabiliser tous ces Makesa déguisés en fidèles chrétiens ?

2. Au point numéro deux, Moore pose les deux questions suivantes à ses Agents :

- Que disent les Pasteurs ou Catéchistes chrétiens concernant la présence de BUNDU DIA KONGO dans leur localité ?

- Que font les communautés chrétiennes pour encourager leurs fidèles de ne pas se joindre au BUNDU DIA KONGO ?

Voilà la missions des Agents du Néocolonialisme déguisés en Serviteurs de Jésus. Leur véritable mission c'est empêcher les Négro Africains de se joindre au travail de Réhabilitation Culturelle de l'Afrique.

3. Que fait le BUNDU DIA KONGO pour attirer des gens ?

Nlongi'a Kongo répond : Pour attirer les Negro Africains, Bundu dia Kongo parle de la culture Africaine, des Ancêtres Africains, des Prophètes que Dieu avait envoyé en Afrique.

Bundu dia Kongo prône la réhabilitation des langues Africaines, des Traditions Africaines d'origine Céleste, et des enseignements laissés par les Messagers de Dieu en Afrique. Tout ceci se trouve dans le sang des Africains. Les Missionnaires font tout pour chasser tout cela de la conscience des Negro Africains.

Chasser le naturel et il revient au galop.

Quand le naturel revient au galop, c'est par milliers que les Negro Africains quittent les Eglises des Missionnaires pour aller se joindre au BUNDU DIA KONGO.

Si vous voulez retenir les fidèles dans vos Eglises, convertissez-vous à la Religion Traditionnelle Negro Africaine, en devenant des Mazikua ma BUNDU DIA KONGO !

4. Au point numéro quatre, Moore demande ceci à ses agents :

- Y a-t-il des activités de BUNDU DIA KONGO contre le Christianisme ou les Chrétiens ?

Notez ce que vous observez : brûler des Bibles, interrompre des prédicateurs, etc.

Nlongi'a Kongo respecte le Koran, la Bible, le Makaba, le Nihongi, le Talmud, tous les Livres Sacrés de l'Humanité. Ainsi, il n'a jamais ordonné à sa Troupe des Nationalistes Kôngo de brûler des Bibles, ou de s'attaquer aux statuts des Chrétiens.

Par contre :

1°) Ce sont des Missionnaires chrétiens qui ont fait brûler les statuts de la Culture Africaine.

2°) Ce sont des Missionnaires qui ont brûlé vive Mama Vita Kimpa, une Grande Nabi Kôngo, le 2 juillet 1706.

3°) C'est sur demande des Missionnaires chrétiens qu'on a persécuté les anciens Ngunza, et brûlé leurs villages de Nkamba, de Kinsuka, de Mayanama, de Kingimbi, de Tati, etc.

Mais la Bible chrétienne dit ceci : Oeil pour oeil, dent pour dent. Car, chacun doit récolter ce qu'il a semé.

Ainsi donc, Nlongi'a Kongo demande aux Missionnaires de cesser leurs provocations, sinon les Negro Africains seront un jour obligés de RIPOSTER, conformément au principe chrétien de oeil pour oeil. Car chacun doit récolter ce qu'il a semé dit l'Apôtre Paul, un Chrétien.

5. Quelles sont les pratiques des membres de BUNDU DIA KONGO dans la vie quotidienne qui témoignent de leur rejet de tout ce qui n'est pas africain?

Y a-t-il des contradictions ; c'est à dire les choses "occidentales" qu'ils emploient ?

Nlongi'a Kongo répond ceci : L'eau reste l'eau, qu'on soit en Occident ou en Orient, en Afrique ou en Europe. La Science appliquée est universelle, tandis que la Culture dépend d'un peuple à l'autre.

1°) L'Occident vient en Afrique. Nos Ancêtres lui montrent certaines plantes médicinales, dont il se sert pour fabriquer un médicament qu'il commercialise. Vous appelez ce médicament une chose Occidentale ?

2°) L'Occident va dans le Monde Arabe. On lui montre des chiffres arabes, qu'il copie et intègre à son écriture. Vous appelez cela des choses Occidentales ?

3°) Israel c'est le Moyen Orient. L'Occident arrive au Moyen Orient. Il copie la Religion Juive qu'il falsifie, dénature, matérialise, la transformant en Religion Chrétienne. Vous appelez cela une chose Occidentale ?

4°) L'Occident arrive en Chine. Il copie la boussole et la poudre à canon, inventées par des Chinois. Rentré chez lui, l'Occident copie, imite, fabrique ces inventions et se met à commercialiser les boussoles, les dynamites, les canons. Vous appelez cela des choses Occidentales ?

5°) L'Occident vient au Royaume du Kongo. Ils voient des Bakongo fabriquer des velours. Rentré chez lui, l'Occident copie cette invention Kôngo. Vous appelez cela une chose Occidentale ?

6°) La Fontaine vient en Afrique. Il copie nos fables, nos Masapo ma Mboka. Rentré en Occident il les fait imprimer et deviennent les Fables de la Fontaine. Vous appelez cela des choses Occidentales ?

7°) L'Occident vient prendre du Café en Afrique. Il va le moudre et vient le revendre en Afrique. Vous appelez cela des choses Occidentales ?

8°) Pythagore, Aristote, Thalès, etc, viennent apprendre la Sagesse Divine auprès des Prêtres Noirs de l'anciennne Egypte (=Ekipata, Ngipiti). Rentrés chez eux ils rédigent des livres de philosophie. Vous appelez cela des choses Occidentales ?

Je le répète trois fois que l'Afrique a besoin de la Technologie Universelle et NON PAS du Christianisme Colonial, qui a été dernièrement condamné au Ciel, au cours d'un colloque des Grands Etres, qui ont proclamé que le Christianisme Colonial est le PRINCIPAL FAUTEUR DES TROUBLES SUR LA PLANETE TERRE !

Des décisions graves ont été prises devant les Etres qui sont plus Grands que Jésus !

Qui vivra verra. Oui, qui vivra, verra. 

6. Au point numéro six, le Missionnaire colonialiste dit ceci : BUNDU DIA KONGO prétend être une Religion Authentique Africaine. Pourtant, il semble y avoir des éléments qui n'existaient pas dans la Religion Traditionnelle. Par exemple, le culte hebdomadaire, l'offrande de la dîme.

A cela, Nlongi'a Kongo répond ceci :

1°) Un Missionnaire, ou un Pasteur, qui ne connaît pas en PROFONDEUR le Passé de l'Afrique n'est pas du tout qualifié pour dire ce qui est Africain, et ce qui n'est pas Africain.

Seul un Grand Nabi Kôngo peut dire cela ; car les Nabi Kôngo connaissent le Passé, le Présent, et le Futur de l'Afrique.

Beaucoup de membres de BUNDU DIA KONGO sont des étudiants, d'autres travaillent. Car la société moderne a ses exigences de l'époque moderne. Ainsi, il faut tenir compte de tout cela en cherchant d'exploiter certaines journées déclarées chômées par l'actuel système des choses.

Ce qui comptent ce sont les Principes Fondamentaux de la Tradition Initiatique et non pas des cultes hebdomadaires et autres. C'est vraiment banal ça.

L'Offrande de la Dîme a existé chez les Noirs de l'ancienne Egypte, avant d'être transporté en Israel par un demi-Noir, un mûlatre appellé Masa(=l'eau), déformé en Musa, en Mose, en Moshe, en Moïse.

BUNDU DIA KONGO est le véhicule de la Tradition Initiatique de la RACE NOIRE MONDIALE.

Lorsque le BUKONGO était respecté scripuleusement, au KONGO DIA NTOTELA, lors de récolte de leurs produits agricoles, les Bakongo étaient tenus de ne récolter que les neufs dixième de leurs champs. Le un dixième (la dîme) restant était une offrande de dîme faite aux animaux et autres oiseaux  de la brousse qui sont eux aussi des Enfants de notre Unique Père Céleste, qui est Ne Kongo Kalunga, walungila mu babo ye biabio.

2°) A l'origine, Dieu avait donné une Tradition Céleste à notre peuple. Après des siècles, le Peuple s'écarte de la Tradition Originelle qu'elle souille par des ajoutes insensées. Le rôle du Messager de Dieu n'est pas de venir soutenir toutes les feuilles mortes que le Peuple ignorant a ajouté à la Tradition Originelle. 

Non. Le Messager vient purifier la Tradition souillée, ramener le Peuple à la Loi Sacrée, et éventuellement apporter une Nouvelle Révélation destinée à enrichir l'ancienne Tradition et de la faire monter de quelques degrée supplémentaires sur l'échelle de la grande Spirale de l'évolution cosmique.

Car tous les deux milles ans, l'Humanité reçoit une nouvelle Impulsion Spirituelle, une Nouvelle Note ; une Nouvelle Energie stimulante caractérisée par une certaine Vibration, un certain Son, un certain Rythme, une certaine Couleur.

Je ne suis pas venu pour venir me conformer au Désordre Traditionnel du moment. Car j'ai été envoyé en Mission pour venir ramener le Peuple Negro Africain à sa Source Traditionnelle initiatique, originelle, céleste, spirituelle, fondamentale. Je suis le Chef Fondamentaliste Kôngo, Chef de Bundu dia Kongo. Les Grands Nabi Kôngo m'appellent Nlongi'a Kongo Ne Makandala. Traduit du Kikongo, Ne Makandala veut dire l'Instructeur des Prêtres et des Politiciens.

En Israel, on me prendrait pour un Rabbi. Aux ETATS UNIS, on me prendrait pour un Savant. Ainsi, le gouvernement Américain n'allait pas du tout permettre à ce qu'un étranger, venu travailler aux USA, puisse m'importuner, m'injurier, et préparer des complots contre moi !  

Au ZAÏRE, le gouvernement Zaïrois laisse faire des aventuriers Américains du genre Moore injurier un Oint des Grands Nabi Kôngo, des Grands Ancêtres, de L'ARCHANGE DU KONGO (=NE MUANDA KONGO) !

Avec ça, quelle bénédiction le gouvernement Zaïrois peut-il attirer sur le Zaïre ? Un Zaïre qui protège les Malfaiteurs étrangers au détriment des nationaux ! Moore se vante d'avoir des Amis dans les Hautes Sphères Zaïroises!...

7. Au numéro sept, du questionnaire de Moore, il est écrit ceci : Dans les Minsiku mia Bundu dia Kongo, il est interdit mu bikula ndoki.

Oui, Nlongi'a Kongo a interdit cela, car faite par des gens peu Sages, cette pratique est capable d'amener beaucoup de désordres dans la société. Ainsi, tout en connaissant la vérité, Nlongi'a Kongo a toujours conseillé la discrétion, le silence.

Sauf quand les Missionnaires Trafiquants de diamands, d'âmes, et de diamba exagèrent leurs provocations contre BUNDU DIA KONGO, alors, nous pouvons leurs crachers certaines vérités, pour leur démontrer que nous sommes parfaitement au courant de toutes leurs activités obscures en Afrique.

Pour terminer son questionnaire, Moore dit ceci à ses Agents africains, des Pasteurs Nègres :

"...Allez dans ce travail avec beaucoup de prières. Soyez rempli du Saint Esprit à tout moment. Que Dieu vous bénisse et vous guide..."

1°)" Allez dans ce travail avec beaucoup de prière..."

- Vous injuriez Nlongi'a Kongo, et après vous partez PRIER pour adresser des PRIERES ! A qui ?

Aux Démons, oui. Car au Ciel, PERSONNE ne vous répondra, du moment que vous avez INJURIE UN OINT DE DIEU.

Ne voyez-vous pas au Zaïre, plus il y a des prières chrétiennes et des campagnes d'évangélisation, plus la MISERE du Zaïre augmente ?

Continuez avec votre FOLIE, et nous verrons va kati kua meno ye masangu, keti nki bilutidi ngolo !

2°) "Soyez rempli du Saint Esprit à tout moment..."

Pauvres Chrétiens ! Ils parlent des choses qu'ils ne connaissent pas. Quelqu'un qui est rempli du SAINT ESPRIT n'a pas besoin d'aller poser des questions aux gens pour avoir les réponses d'un Questionnaire Missionnaire. Car le SAINT ESPRIT connaît TOUT. Mais Moore parle d'un Saint Esprit qui ne l'a JAMAIS rempli lui-même.

Car le jour où Moore sera rempli du SAINT ESPRIT, il n'osera plus INJURIER NLONGI'A KONGO. Ce jour là, Moore saura qui est NLONGI'A KONGO dans la HIERARCHIE DES ETRES CELESTES !

En attendant, j'espère que les activités de Moore n'attireront pas des MALEDICTIONS sur l'Amérique. Car, en 1969, L'ARCHANGE DU KONGO (=NE MUANDA KONGO) disait ceci :

"L'économie du Monde Occidental ne se stabilisera plus JAMAIS, aussi longtemps que le Peuple Negro Africain, Victime de l'Occident, continuera à pleurer sous le joug de la misère cultivée par les hommes de l'Occident en Afrique..." Voir mon livre intitulé HISTOIRE DU KONGO CENTRAL, pages 35, 36, et 37, livre écrit et publié en 1990.

Les calamnités naturelles sont le Fouet de Dieu.

Gare à l'Occident et ses Alliés aux coeurs endurcis !

Toutes les Sectes Chrétiennes, à savoir ; CBZO, CEZ, Armée du Salut, Méthodistes, BMS, Jéhoviste, CEAZ, et plusieurs autres milliers de Sectes Chrétiennes qui polluent l'Afrique, prétendent parler au nom du Saint Esprit !

Pourtant, elles sont contradictions les unes les autres. C'est la preuve que ces Sectes ne sont pas guidées par le Saint Esprit.

Mille Sectes Chrétiennes contradictoires les unes les autres, qui prétendent chacune détenir seule la vraie Vérité et guidée par le Saint Esprit. Alors, combien de Saints Esprits avez-vous dans le Christianisme colonial ?

Pourquoi le prétendu Saint Esprit de la Secte CBZO ne s'entend-elle pas avec le Saint Esprit qui guide la Secte Jehoviste ?

Guidé par le Saint Esprit, les Catholiques invoquent la Vierge Marie. Guidé par un autre Saint Esprit, les Jehovistes et la CBZO disent que invoquer la Vierge Marie c'est faire du Satanisme. Sous l'influence d'un autre Saint Esprit les Adventistes disent que eux seules ont la PURE VERITE...

Des millers de SAINTS ESPRITS contradictoires les uns des autres animent des milliers de Sectes Chrétiennes, des milliers d'Evangélistes Magiciens !

En vérité, toutes ces Sectes Chrétiennes sont des différents Pièges de SATAN pour attraper les Negro Africains.

Question de faire que celui qui échappe dans tel piège puisse être récupéré et pris dans tel autre comptoir du COMMERCE D'ÂMES. Kutu di ufiona dia zengi !

Le Saint Esprit des Catholiques dit : invoquer la Vierge Marie !

Le Saint Esprit de la CBZO dit : l'invocation de la Vierge Marie est une fausse doctrine, du Satanisme.

Les Faux prophètes chrétiens viennent et disent : remplis par le Saint Esprit nous allons faire marcher les paralytiques,au NOM DE JESUS !

Voilà le Monde des Sectes Chrétiennes dont parle Walter Martin que cite Moore dans son Questionnaire !

LE BUDHISME n'est pas du tout une SECTE. C'est la grande Religion Asiatique.

L'ISLAM n'est pas du tout une SECTE. C'est une Eglise-Mère du Monde Arabe.

BUNDU DIA KONGO n'est pas du tout une SECTE.

Car BUNDU DIA KONGO est l'EGLISE-MERE DU MONDE NEGRO AFRICAIN. Il est le GARDIEN DE LA TRADITION INITIATIQUE DE LA RACE NOIRE MONDIALE.

Une Secte est commauté qui s'est séparée d'une EGLISE-MERE.

Au commencement était Jésus puis Pierre et l'EGLISE CATHOLIQUE : l'Eglise-Mère du Christianisme Occidental.

De cette Eglise-Mère était sortie la Secte des Protestants qui continue à se fractionner en milliers d'autres Sectes Chrétiennes appelées communautés, qui se distinguent les unes les autres par des FAUX PROFESSEURS, des FAUSSES DOCTRINES CHRETIENNES, des ENSEIGNEMENTS DES FAUX PROPHETES CHRETIENS qui font des FAUX MIRACLES au nom de JESUS.

Alleluia, Amen !

Voilà le point neuf du Questionnaire de Moore, qui est un Agent du Néocolonialisme, un Espion déguisé en SERVITEUR DE JESUS.

LE PLAN MOORE

Des milliers de fidèles continuent à quitter les Eglises Chrétiennes et à adhérer à BUNDU DIA KONGO, provoquant ainsi la JALOUSIE et la COLERE de monsieur MOORE et Alliés.

Pour combattre BUNDU DIA KONGO, monsieur MOORE a mis sur pied le plan suivant :

1. Utiliser tous les moyens pour PROVOQUER et produire des troubles que nos mettrons sur le dis de BUNDU DIA KONGO.

2. Les moyens à utiliser sont : la corruption de certaines Autorités, envoyer des bandits aller déranger un culte de BUNDU DIA KONGO, la marche de Chrétiens accompagnée de provocations, de pillages, de tueries, chasser des écoles les élèves dont les parents sont des membres de BUNDU DIA KONGO.

3. Puis, s'appuyant sur ces troubles que nous aurons provoqués et mis sur le dos de BUNDU DIA KONGO, aller accuser BUNDU DIA KONGO auprès des Autorités et demander des sanctions contre cette EGLISE DE L'AUTHENTICITE, qui est entrain de nous rafler nos fidèles.

Pour terminer, monsieur MOORE exhorte ses Alliés en disant : "...C'est maintenant qu'il faut s'unir et agir ..."

Note : Large extrait du livre intitulé "LES ENNEMIS DE NOTRE CULTURE" par NE MUANDA NSEMI Nlongi'a Kongo Ne Makandala écrit le 27 janvier 1995.