MBUA NTANTU

Yenge kieno Makesa ma Bundu dia Kongo mu Amelika ye Nza yamvimba

Dieu a créé plusieurs races, plusieurs nationalités, plusieurs peuples. Chaque peuple a sa terre, sa langue, sa culture, son histoire, et sa Religion spécifique qui englobe l'ensemble des Enseignements Spirituels apportés par les Messagers que Dieu avait envoyé à ce peuple depuis la plus haute antiquité jusqu'à nos jours.

Les races, les peuples, les nations, sont en compétition continuelle, en guerre d'influence, d'hégemonie.

Toute race, toute tribu, toute nationalité, ou tout peuple qui sera incapable de se défendre et de protéger son Patrimoine Spirituel, Culturel, et Matériel va s'exposer au danger qui peut l'amener à perdre sa terre, sa langue, sa culture, son histoire, sa religion ancestrale, son authenticité, et devenir le dominé des autres, l'Esclave des autres peuples. Car, le Grand ARCHANGE DU KONGO (=NE MUANDA KONGO) a dit ceci :

Tout peuple coupé de son Passé, de ses Ancêtres, de son Génie National, de sa Langue Ancestrale, et de sa Tradition Religieuse, est semblable à un Arbre Déraciné ! Tôt ou tard, ce peuple fanera et sombrera dans le vide qui facilite toutes les dominations.

La Culture est l'expression de l'Ame d'un peuple dont sa langue est le véhicule principal. Ainsi, tout Missionnaire, ou tout Pasteur, qui combat notre Langue Ancestrale est un GRAND ENNEMI DE NOTRE CULTURE.

L'Homme, ses Ancêtres, les Génies Superviseurs, et Dieu, sont les quatre chaînons d'une même chaîne.

TES ANCETRES sont une étape INCONTOURNABLE dans ce grand processus qui t'amènera au Trône de Dieu. Car l'Homme est intimement lié à ses Ancêtres.

Ainsi, tout Missionnaire, ou tout Pasteur, qui travaille pour combattre nos Ancêtres, pour nous pousser à oublier nos Ancêtres, est un ENNEMI DE NOTRE CULTURE.

Le passé a préparé le présent qui est en train de préparer l'avenir. La connaissance de notre passé est une LAMPE qui éclaire notre situation actuelle. D'où la grande importance d'apprendre à nos enfants notre Histoire nationale. Dommage qu'il y a en Afrique des Missionnaires dont la MISSION est de faire disparaître le Passé de l'Afrique, afin de créer le VIDE HISTORIQUE qui va favoriser l'ALIENATION et la DOMINATION SPIRITUELLE et MATERIELLE de l'Afrique.

Tout Missionnaire, ou tout Pasteur, qui travaille pour faire disparaître notre VRAIE HISTOIRE, est un ENNEMI DE NOTRE CULTURE.

Logo BDK 2

BUNDU DIA KONGO est le Gardien de la Tradition Initiatique de LA RACE NOIRE MONDIALE. Ainsi, BUNDU DIA KONGO est un Grand Réservoir du Patrimoine Culturel de l'Humanité, de la Planète Terre.

Voilà pourquoi, tout Missionnaire, ou tout Pasteur, qui combat BUNDU DIA KONGO est un GRAND ENNEMI DE NOTRE CULTURE, un ENNEMI DE LA RACE NOIRE MONDIALE, et de toute l'Humanité dont il cherche à apprauvir le Patrimoine Culturel.

Voilà la Mission des Agents du Néocolonialisme déguisés en Serviteurs de Jésus. Leur véritable MISSION c'est empêcher les Negro Africains de se joindre au travail de Réhabilitation Culturelle de l'Afrique.

Tant pour L'UNION DE NTIMANSI, pour l'Afrique, que pour le Monde entier, BUNDU DIA KONGO prône l'Unité dans la diversité ; la diversité dans la complémentarité.

L'UNITE DANS LA DIVERSITE exige qu'on connaisse la diversité, qu'on l'Harmonie à soi en vue de créer l'Unité. Car l'Uité dans la diversité implique l'acceptation de l'autre tel qu'il est avec sa Culture.

Le Missionnaire, lui, est là pour COMBATTRE l'autre, pour faire du songi-songi, pour MANIPULER des Pasteurs Nègres, et fomenter des complots qui ont toujours endeuillé l'Afrique, au Nom de Jésus, dit-il !

Dieu crée la diversité de planètes, d'étoiles, de races, d'hommes, d'animaux, de plantes, d'insectes, de poissons, la diversité des cultures et des langues.

Le Missionnaire, lui, est là pour COMBATTRE cette Diversité, au Nom de Jésus, dit-il !

Ainsi, Jésus devient un GRAND PERTURBATEUR DU PLAN DE DIEU DANS LE GRAND KONGO DIA MBUMBA (=L'UNIVERS).

C'est au Nom de Jésus que le Père Bernado da Gallo et le Père Lorenzo da Lucca ont assassiné Mama Vita Kimpa en 1706.

C'est au Nom de Jésus que le Révérend Jennings, les Révérends Thomas, Alden, Vikterlof, le Père Van Wing, le Père Van Cleemput, Monseigneur Heintz, et autres Missionnaires Chrétiens ont  demandé la condamnation à mort de Mfumu Kimbangu en 1921.

C'est au Nom de Jésus que les Missionnaires Chrétiens ont accusé et solliciter la mort de Lumumba, qu'ils ont calomnié en le traitant de Commnuniste en 1960.

Aujourd'hui, en 1995, c'est au Nom de Jésus que le Serpent Moore, le Père Roger, le Père Hugo, et autres Missionnaires Chrétiens sont en train de COMBATTRE BUNDU DIA KONGO !

Voilà l'oeuvre des Agents du Néocolonialisme déguisés en Serviteurs de Jésus.

Je connais beaucoup de crimes que les Missionnaires ont commis en Afrique, mais je n'aime pas en parler. Car ma Mission coniste à chercher à RECONCILIER les Peuples, à réconcilier l'Occident Colonial avec l'Afrique, et le Monde entier, en vue de créer l'Unité dans la diversité, la Diversité dans la complémentarité.

C'est la persistance des Missionnaires Chrétiens à attaquer BUNDU DIA KONGO qui m'amène de temps en temps à RIPOSTER en écrivant des livres du genre les Saboteurs de l'Authenticité, Jésus et la Bible, etc...

Si les Missionnaires ne nous provoquent pas, je ne peux pas aller me mêler de leurs affaires, car je suis trop surchargé.

N'oubliez pas que c'est à moi que L'ARCHANGE DU KONGO (=NE MUANDA KONGO) a donné LES CLEFS DES MYSTERES de la Culture Kongo, Ngala, Luba, bref de toutes les Communautés de L'UNION DE NTIMANSI, de l'Afrique Centrale donc.

Dans le Monde Céleste (=SIMU KONGO), les Grands Archanges savent que la responsabilité de la Réhabilitation Culturelle du Coeur de l'Afrique incombe à NE MUANDA NSEMI, le Chef Fondamentaliste Kôngo.

LE SECOND KIMBANGU

Vous voyez donc comment je suis surchargé !

Avec tout ceci, je n'ai donc pas du temps à perdre à me chamailler avec des Missionnaires Chrétiens...

BUNDU DIA KONGO n'a pas d'argent pour accomplir, comme il se doit, son vrai Travail ; ainsi, écrire des livres, pour RIPOSTER simplement aux injures et aux provocations des Missionnaires, est une véritable perte d'argent et de temps pour moi...

Je le répète TROIS FOIS que l'Afrique a besoin de la Technologie Universelle, et NON PAS DU CHRISTIANISME COLONIAL, qui a été dernièrement condamné au Ciel, au cours d'un Colloque des GRANDS ETRES, qui ont proclamé que le CHRISTIANISME COLONIAL est le PRINCIPAL FAUTEUR DES TROUBLES SUR LA PLANETE TERRE ! Des décisions graves ont été prises devant des ETRES QUI SONT PLUS GRANDS QUE JESUS ! 

Qui vivra verra. Oui, qui vivra, verra.

Note : Extrait du livre "Les Ennemis de notre Culture" de Nlongi'a Kongo Ne Makandala Ne Muanda Nsemi.