12512381_250911398579239_5169559357979363176_n

Le Chef Fondamentaliste Kôngo "NLONGI'A KONGO NE MAKANDALA NE MUANDA NSEMI", qui a écrit ce livre nommé "LES MYSTERES DU KIKONGO", n'est pas un Linguiste.

Dans sa vie, il a étudié la Chimie, la Physique, et les Mathématiques.

Pour écrire ce livre, le Chef Fondamentaliste Kôngo a simplement exploité sa Connaissance Approfondie de la langue Kikongo, et la Tradition des Initiés Kôngo, des Grands Nabi  Kôngo.

L' objectif poursuivi, c'est de démontrer que celui qui n'est pas Maître en langue Kikongo, ne peut pas maîtriser la Culture Kôngo, qui est la Grande Clé qui ouvre toutes les portes de la CULTURE BANTU, et de la Voie Initiatique Négro Africaine.

La langue KIKONGO est la Langue Pure la Plus importante de l' Afrique Centrale.

La langue SUAHILI est la langue syncrétique, avec tout cela comporte comme DANGER d' imprécision, des termes mal définis, empruntés d' une manière superficielle à plusieurs langues disparates. Le LINGALA présente le même DANGER.

Tous les noms de  L' AFRIQUE CENTRALE sont significatifs et reliés à une SCIENCE INITIATIQUE SUPERIEUR, que seule  LA LANGUE KIKONGO a su conserver la signification originelle grâce à la Tradition des Initiés, des Grands Nabi Kôngo.

Le KIKONGO est le Frère Aîné de tous les dialectes parlés en Afrique Centrale.

Le SUAHILI n'a vu le jour qu' avec l' avènement des Arabes en Afrique de l' Est. C'est très récent.

Le LINGALA n'est sorti de sa coquille que très récemment avec la Colonisation Belge.

Un siècle à peine. Et pendant ce temps, le LINGALA a assimilé et emprunté aux autres langues plusieurs mots, auxquels on a collé des significations imaginaires, qui ne se rapprochent pas toujours de la signification originelle.

C' est très dangereux, pour la transmission de notre Patrimoine Culturel plusieurs fois millénaires.

Le recours à la langue KIKONGO s' impose donc, si nous voulons retrouver la vraie signification qu' avaient les mots à l' origine, à l' époque où les Emissaires du Plan Divin avaient touché et signé le sol de L' AFRIQUE CENTRALE et sa terminologie.

La langue KIKONGO est une langue mûre, expérimentée, excellente ; et dotée de politesse, de rigueur, de précision, et de subtilités de language.

Le LINGALA n' a pas le même âge, la même expérience, et les mêmes capacités que le KIKONGO.

L' étude de la langue KIKONGO est obligatoire pour toute personne qui veut devenir membre de BUNDU DIA KONGO, Adepte du BUKONGO.

Seuls les Initiés Kôngo, qui auront maîtrisé la langue KIKONGO, seront autorisés à traduire les livres du BUKONGO dans leurs langues ancestrales, et pour leurs peuples. Des traductions faites par un KIYINGA (=un non Initié) sont extrêmement DANGEREUSES, par conséquent, NON AUTORISEES, et strictement INTERDITES.

Le KIKONGO est un grand véhicule du Patrimoine Culturel de toute l' Humanité Terrestre.

Tout Message Divin avait été dicté au Monde par l' intermédiaire d' une langue bien déterminée : ma langue Arabe pour le message de l' Islam, la langue Japonaise pour le message du Mahikari, la langue Kikongo pour le message de la Religion Kôngo.

Toute traduction qui n'est pas fidèle à cent pour cent entraîne une diminution de la puissance d' un message, d' un appel, d' une invocation, d' une prière.

C 'est pourquoi, au Mahikari on récite des prières en langue Japonaise.

Les Musulmans récitent des prières en langue Arabe.

Les Catholiques récient leurs prières les plus puissantes en Latin.

Tandis que le Kikongo est la langue lithurgique des adeptes de la Religion Kôngo, des Makesa ma Bundu dia Kongo.

Le Kikongo est la Langue-Mère de toutes les langues de la planète Terre, disent les Extraterrestres, les Bana ba Zulu de la rayonnante Etoile KAKONGO. Amen !

C' est la langue Kikongo que le Grand Esprit MUANDA KONGO utilise et a utilisé pendant des siècles pour dicter les révélations, les enseignements, et les Mbila (=les Appels, Invocations) de la Religion Kôngo.

Ainsi, le Kikongo Pur va servir de langue commune pour communiquer entre les Adeptes de la religion Kôngo du Monde Entier...Bu ntele !

Mu nkumbu'a Mfumu'eto NE MUANDA KONGO tulombele bo ingeta !

Notes : livre utilisé "LES MYSTERES DU KIKONGO"  et " LA SPECIFICITE DE LA RELIGION KONGO" de NLONGI'A KONGO NE MAKANDALA NE MUANDA NSEMI.

Les FAUX "MAZIKUA" basés en Europe déforment souvent le KIKONGO PUR. Cela montre qu'on a affaire à des Saboteurs de l' Authenticité. J'ai lu ceci dans  leurs articles ces mots : mwana, nvita, nlenvo, ngeta, etc....au lieu de : muana, mvita, nlemvo, ingeta.