9072-la-derniere-lettre-de-mobutu-a-jacques-chirac

MOBUTU avait beaucoup de défauts mais il avait du moins une grande qualité, une qualité indispensable à un Homme d'Etat.

Quelle est cette qualité ?

Eh bien MOBUTU lisait beaucoup. Il était au courant du contenu des livres écrits par des,...Citoyens Zairois, selon sa terminologie.

Après avoir lu trente brochures écrits par le Chef de BUNDU DIA KONGO, il s'exclama en disant :

"Quelle profondeur d'idées ! C'est bref, mais très profonds ces livres. Qui est-il ce NE MUANDA NSEMI ? N'est-il pas un Opposant à mon Régime ? Que veut-il faire ?..."

Pour avoir les réponse à toutes ces questions, il alla voir ses Magiciens en Inde, et il leur dit :

"Voyez tous ces livres ! L'Auteur de ces livres m'inquiète. Qui est-il ? Que me veut-il ? ..."

Réponse :

Après avoir invoqué leurs Esprits, les Magiciens Indiens ont répondu :

"C'est un Messager de vos Ancêtres. Il est chargé de préparer le Coeur de l'Afrique aux grands bouleversements qui secoueront le Monde au siècle prochain. Il fait son travail sans s'occuper de toi. Ainsi, laisse le tranquille, sinon tu risques de t'attirer la Colère et le Malédictions des Grands Etres qui soutiennent cet Homme dans le Monde Céleste !..."

Depuis ce jour MOBUTU cessa de comploter contre BUNDU DIA KONGO et son Chef NE MUANDA NSEMI.

Lorsque des Prêtres Catholiques sont allés à Nsele, dans le bateau Présidentiel, solliciter l'interdiction des activités de BUNDU DIA KONGO, MOBUTU trancha avec fermeté leur disant :

" Nani ? Moto wana alataka bande rouge na motu ? Bokende na bino. Nalingi makambo te. Ngai nakokota na makambo ya moto wana te !..."

MOBUTU était contre les BAKONGO et contre le Chef de BUNDU DIA KONGO qui est un Mukongo qui travaille efficacement pour réhabiliter la SAGESSE TRADITIONNELLE de LA RACE NOIRE MONDIALE.

Un jour l'ancien premier ministre KENGO WA DONDO souhaitait que le Gouvernement puisse soutenir BUNDU DIA KONGO financièrement et matériellement mais MOBUTU trancha net en disant :

" Nani ? Moto wana alataka bande rouge na mutu ?

Le Chef de BUNDU DIA KONGO est un Fondamentaliste dangereux. Il fait peur à certaines Grands Puissances qui soutiennent mon Régime. Il fait peur au Pape. Il préfère pour ce pays le nom KONGO, CONGO, à la place de ZAIRE. C'est un MUKONGO, et moi je n'aime pas les BAKONGO en général !

Le nom de l'ETRE SUPREME (KONGO, AKONGO), c'est eux.

L'ancien et puissant Royaume du Kongo, c'est eux.

Vita Kimpa, la Jeanne d'Arc Africaine, c'est eux.

Kimbangu, le Grand Messager de Dieu AKONGO, c'est eux.

La révolution du 4 janvier 59, c'est toujours eux.

Le premier Evêque Africain sacré à Rome, en 1518, c'est eux.

Le premier universitaire Zairois, c'est encore eux.

La première femme universitaire de ce pays, c'est eux toujours.

Le premier Président de ce pays, c'est eux bien sûr.

La bonne gestion des entreprises, c'est encore eux.

La technicité et l'efficacité dans les arts et métiers, c'est eux.

Et actuellement, qui a écrit le MAKABA Négro Africain ? C'est eux.

Dieu est injuste avec tout ceci. D'ailleurs Dieu s'appelle AKONGO !...

Voilà le noeud du problème : Je n'aime pas les BAKONGO !...Voilà pourquoi BUNDU DIA KONGO est marginalisé dans ce pays. Voilà pourquoi les Bakongo murmurent de plus en plus dans ce pays en disant :

Sommes-nous obligés, nous les Bakongo, à considérer comme nôtre, un Gouvernement qui nous déteste, et qui ne s'occupe pas de nos problèmes ?"

A méditer pour ceux qui n'ont pas encore compris BUNDU DIA KONGO et surtout qui est NLONGI'A KONGO NE MAKANDALA NE MUANDA NSEMI ...Ingeta !

162879_129141660483552_100001631569175_187322_4880346_a

Mu nkumbu'a Mfumu'eto NE MUANDA KONGO tulombele bo ingeta !

Livre utilisé : LA SAGESSE AFRICAINE de NLONGI'A KONGO NE MAKANDALA NE MUANDA NSEMI