COLONISATION SPIRITUELLE

Un Prophète se lève en Israel, il s’appelle Jésus Christ. Il donne son message aux brebis perdues de la maison d’Israel.

Jésus meurt en l’an 33. L’Esprit du Christ descend sur ses adeptes et leur ordonne de diffuser son message au Moyen Orient, de sauter l’Afrique, et d’aller l’installer en Europe où ce message restera cantonné pendant plus de mille quatre cents ans.

Arrivé au quinzième siècle, l’Occident va à la recherche des richesses du monde. Ainsi est-il venu envahir l’Afrique en y apportant sa religion en tant que Religion du Colonisateur et principal instrument de travail pour la colonisation culturelle du monde Négro Africain.

Ainsi donc, au quinzième siècle, l’Envahisseur vient en Afrique et commence son travail de spoliation. Des Prophètes et d’autres Nationalistes se lèvent et mobilisent le peuple pour combattre l’Envahisseur. Le Colonisateur utilise alors tous les moyens pour détourner les Africains de leurs Ancêtres, de leurs Dieux, de leurs langues, donc de leurs Culture, et y remplacer la Religion Coloniale et le Culte de la Culture du colonisateur. 

Au seizièmes siècle, l’Afrique se met à bouillonner. Ainsi les Prêtres de la Religion Coloniale utilisent tous les moyens pour convaincre les croyants Africains de ne pas combattre la colonisation. Ils leurs demandent d’endurer toutes les injustices, car JESUS VIENT BIENTÔT pour établir le Paradis sur la Terre. Les Croyants Africains acceptent, croisent les bras, et se mettent à attendre et à espérer en regardant des temps en temps au ciel pour voir si Jésus ne vient pas. Face à toutes les souffrances dues aux injustices du régime colonial, on dit aux croyants Africains que :

Au seizièmes siècle, l’Afrique se met à bouillonner. Ainsi les Prêtres de la Religion Coloniale utilisent tous les moyens pour convaincre les croyants Africains de ne pas combattre la colonisation. Ils leurs demandent d’endurer toutes les injustices, car JESUS VIENT BIENTÔT pour établir le Paradis sur la Terre. Les Croyants Africains acceptent, croisent les bras, et se mettent à attendre et à espérer en regardant des temps en temps au ciel pour voir si Jésus ne vient pas. Face à toutes les souffrances dues aux injustices du régime colonial, on dit aux croyants Africains que :

Au temps de la fin, la vie sera très difficile. Jésus l’a déjà prophétisé.  Nous sommes au temps de la fin. Heureux ces qui pleurent, car ils seront consolés. Heureux les pauvres, car le royaume des cieux est à eux.

Ainsi on arrive au dix septième siècle, puis au dix huitième siècle, Jésus ne vient toujours pas. L’Afrique devient très pauvre, car son sous-sol gorgé des richesses colossales est passé sous le contrôle de l’Envahisseur qui devient très riche au détriment des Africains qu’on a réussi à endormir, grâce à quelques versets bibliques.

Au dix neuvième siècle, l’Afrique recommence à s’agiter. L’Eglise Coloniale repend les rumeurs que JESUS VIENT BIENTÔT…

Les Africains fidèles de l’Eglise Coloniale se remettent à attendre Jésus jusqu’à ce qu’en 1885, on leur apprend que les Puissances Coloniales se sont partagé l’Afrique à la Conférence de Berlin…

Vers les années 1950, lorsque l’Afrique s’était remise à s’agiter, l’Eglise Coloniale dit aux croyants Africains de faire attention pour ne pas perdre leurs âmes et aller en enfer éternel, car JESUS VIENT BIENTÔT, très bientôt pour établir le Paradis sur Terre. Sourds à tous ces baratins, les Africains Eclairés sont entrés dans la lutte, conformément au plan de Dieu pour la Restauration de l’Afrique. Vers 1960, comme couronnement de leurs efforts bénis par Dieu, l’Afrique est entrée dans l’ère de la première Indépendance.

Entretemps, les Croyants aliénés par l’opium de l’Eglise Coloniale continuaient d’attendre Jésus qui viendrait en 1975, et ils affirmaient avec force et arrogance que 1975 ne passera pas, Jésus Christ sera là pour établir le paradis terrestre. 

Aujourd’hui, nous sommes en 2017, Jésus n’est donc pas venu, mais la parole Magique  JESUS VIENT BIENTÔT résonne toujours et continue à faire des victimes en Afrique.

En 1971, les Portugais venaient de faire des massacres en Angola. En apprenant cette nouvelle, mon cœur était envahi par une colère d’une intensité cruelle. J’ai pris 3 chemises et deux pantalons, je les ai mis dans un sachet et je me suis mis en route pour aller les remettre à quelqu’un à Kintambu qui était chargé d’aller les donner aux refugiés Angolais dans le Bas. Zaïre.

Arrivé vers Cosbaki, je rencontre un ancien ami Angolais avec qui nous avions en 1970 l’envie d’aller au maquis en Angola pour combattre les Portugais. Je lui parle des massacres et de nécessité d’intensifier la lutte armée en Angola. Cet ami, qui était dans le temps fougueux comme un lion, me sourit comme un mouton fatigué et dit : Mon cher, j’aime toujours l’Angola mon pays, mais je trouve plus la nécessité d’aller combattre, car JESUS VIENT BIENTÔT. Je suis devenu Proclamateur de la Parole de Dieu, et je sais que d’ici 1975, l’Angola n’aura pas le temps d’être indépendant que Jésus sera déjà là pour restaurer le royaume de Dieu sur la Terre, alors à quoi bon aller combattre…

Je lui avais ouvertement dit que Jésus ne viendra pas en 1975. A cela il rétorqua que je suis un mondain. Je tentais de le raisonner, mais en vain. Il était fermement convaincu que 1975 ne passera pas, Jésus sera là.

Arrivé en 1975, l’Angola obtient son indépendance, mais Jésus n’est pas venu. Aujourd’hui, cet ami travaille en Angola indépendant où il occupe un poste important qu’il ne pouvait pas occuper sans l’indépendance de l’Angola.

En 1974, pendant que j’étais Professeur de Chimie et de Physique au Collège adventiste, j’ai eu l’occasion de constater que beaucoup d’enfants de Témoins de Jéhovah échouaient à l’école par négligence. Ayant posé la question à l’un de ces enfants, il me répondit :

Pourquoi aller me tracasser à apprendre toutes ces choses difficiles que vous nous apprenez, lorsque je sais que l’année prochaine Jésus viendra nous transformer en Savants en un clin d’œil, lorsqu’il viendra restaurer le Paradis sur cette Terre…

J’ai tenté de raisonner ces enfants mais en vain. Ils étaient des fanatiques fermement convaincus que 1975 ne passera pas, Jésus viendra. Ils ont finalement échoué à l’école, malgré leurs talents potentiels.

L’année passée (1987), j’ai rencontré un de ces anciens élèves à Maman Yemo. Devenu chômeur, cette fois, ce pauvre jeune homme me donnait raison et regrettait d’avoir négligé ses études à cause de Jésus qui n’a pas tenu sa promesse en 1975…    

Un certain Témoin de Jéhovah avait une maison de fond d’avance à Bandalungua (Kinshasa). Arrivé en 1974, il se décide de vendre cette maison disant :

L’année prochaine, Jésus viendra pour restaurer le Paradis Terrestre. Tous les méchants seront tués. Nous autres Témoins de Jéhovah seront les seuls survivants ; ainsi toutes les belles villas de Macampagne seront pour nous. Ainsi je préfère vendre ma maison et satisfaire mes besoins immédiats avec cet argent. Il n y a que quelques mois que je louerai, et Jésus sera déjà là…

Nous avons tenté de le faire réfléchir, mais en vain, tellement il était convaincu que 1975 ne passera pas. Après l’année 1975, le prix du loyer s’étant sérieusement compliqués à Kinshasa, le pauvre homme se mit à regretter sa maison, car Jésus qui devrait venir BIENTÔT n’était pas venu. Désolé, il a lui du moins, quitté l’Association de Témoins de Jéhovah qu’il qualifie maintenant de menteurs.

Pendant qu’en Afrique les croyants fanatiques négligeaient leurs études, vendaient leurs maisons, et ne voulaient plus s’engager dans la guerre de libération nationale, en Afrique du Sud, en Namibie, en Angola, en Australie, bref dans le monde, l’Occident continuait à faire la guerre d’impérialisme. Aux Etats-Unis en cette année 1975, les Témoins de Jéhovah Américains continuaient  à amasser l’argent de ventes des publications et à construire des buildings gigantesques à Brooklyn, New York…

  Kutu di ufiona dia zengi !

Ceux qui nous ont amené la Bible continuent à massacrer nos frères Noirs en Australie, en Afrique du Sud, et en Namibie !

Pendant qu’ils nous disent de prendre la Bible, eux-mêmes prennent les fusils.

Pendant qu’ils nous prêchent l’amour du prochain, eux-mêmes font le racisme, l’apartheid et le terrorisme. Oui, ceux qui sont contre l’indépendance de la Namibie ne sont pas des Communistes, mais des Chrétiens de l’occident qui nous parlent de Jésus tout le temps.

En Afrique du Sud, les chrétiens Blancs font tout pour cacher aux Noirs les secrets de la fabrication des moteurs, des avions, des médicaments, et de tout ce qui donne de la puissance à un peuple. Pendant qu’ils cachent tout cela, ils publient des millions des Bibles et des Cours Bibliques qu’ils distribuent aux Noirs…

Réfléchissons un peu. Si les Blancs savaient que la Bibles est capable de donner aux Noirs la force et la puissance qui va leur permettre de se libérer du joug colonial, croyez vous que l’Occident qui fait du racisme en Afrique du Sud allait se permettre de donner ces Cours Bibliques aux Noirs ?

Au moment où l’on écrivait le Nouveau Testament, on disait que les disciples de Jésus n’allaient pas encore finir d’évangéliser toutes les villes de Samarie, que Jésus serait déjà de retour.

Cela fait plus de dix neuf siècles déjà depuis que toutes les villes de la Samarie sont évangélisées, pourtant les Chrétiens continuent d’attendre le retour de Jésus. Je ne dis pas que Jésus ne reviendra pas. Il reviendra, si telle est la volonté de celui qui l’a envoyé. Car tout homme va et revient. La vraie question est celle de savoir si les Chrétiens qui l’attendent seront capable de le reconnaître, quand il reviendra. Car il pourra toujours venir de la manière la plus inattendue pour eux, pour venir faire son travail d’une façon différente de ce qu’ils pensent…

1°) La première fois, Jésus est venu naître au sein d’une femme, comme tout le monde. Aujourd’hui, ton Eglise t’a appris que cette fois il va descendre du ciel à bord d’un parachute, avec son commando d’Anges guerriers, qui l’aideront à faire Coup d’Etat le plus sanglant de l’Histoire !..., puisque ton Eglise dit qu’il viendra pour venir renverser tous les Chefs d’Etats du monde, les tuer, et prendre le pouvoir, car Jésus tient à venir faire la politique sur cette planète Terre.

Si le Christ Jésus décide de ne pas venir de cette manière là, seras-tu capable de le reconnaître ?

N’oublies pas que ton Eglise t’avait déjà dit que Jésus vient en 1975. Tu l’as vu ? Il est venu ? Ton Eglise a menti ?

Possible que Jésus est effectivement venu en 1975, mais que tu ne l’as pas reconnu, parce qu’il n’est pas venu de la façon dont tu l’attendais….

2°) Ton Eglise t’a appris que Jésus, en tenu de Général des Forces Armées, vient pour venir écraser ceux qui troublent la Paix Mondiale, et ainsi inaugurer le règne de la paix sur cette Terre des hommes. Or, même les Extraterrestres le savent, et le disent souvent, que ce sont les Occidentaux qui troublent la Paix sur la Planète Terre. Alors si Jésus vient, et qu’il se mette à menacer les Occidentaux, les reconnaîtront-ils eux ? Ne diront-ils pas que c’est un Intégriste ?

3°) L’Eglise Coloniale a appris à ses croyants Négro Africains que Jésus vient pour tout le monde. Dans ce cas, si Jésus décidait de venir naître en Afrique Noire, que feront les racistes Occidentaux ? Le reconnaîtront-ils avec leur apartheid ? Accepteront-ils un Messie Noir ?

4°) Se Jésus décide de venir naître en Occident, que diront les communistes, les Iraniens musulmans, les Africains et les Asiatiques qui luttent actuellement pour parfaire leur indépendance ? Ne prendront-ils pas ses activités pour des manœuvres camouflées de l’Impérialisme Occidental ?

Alors de quelle manière viendra-t-il, le Maître Jésus ?

5°) Si Jésus venait renaître en Israël, les Palestiniens et beaucoup d’Arabes le prendront pour un Sioniste, mais alors un Sioniste à combattre sous les cris de Allah Akbar !

Quand Jésus est venu la première fois, son pays était colonisé par des Occidentaux qui l’ont tué. Avant cela, ses disciples savaient que Jésus va chasser les colonialistes Occidentaux, devenir Roi de Juifs, former un gouvernement avec Pierre comme premier ministre, et Juda Iscariote comme ministre de finances. A la veille de sa mort, Jésus prophétise la destruction d’Israël, mais promet à ses disciples qu’il va revenir, et que cette fois là l’Etat d’Israël sera restauré par lui.

En 1948, l’Etat d’Israël a été restauré. Par qui ? Je ne sais pas, quoique je sache très bien ! Vive David Ben Gourion, alias Jésus ? C’est à vous de répondre.

Votre travail est de détourner les Noirs de la voie de leurs Ancêtres et de les amener à adorer nos Ancêtres qui ne les écouteront pas, disait une grande Personnalité Belge, à l’époque coloniale.

Evangélisez, évangélisez pour mieux coloniser, disait une autre Personnalité de l’Europe coloniale.

Mais comment se peut-il que les Africains aient été trompés ainsi pendant des siècles ?

1º) Parce que, hypnotisés par l’enseignement de l’Eglise Coloniale, ils tournaient le dos aux Messagers que leur envoyait l’ARCHANGE DU KONGO pour aller adorer des Dieux étrangers qui ne les écoutaient pas.

Les Prêtres de l’Eglise Coloniale arrivent en Afrique, ils aliènent une génération donnée qui se met à suivre la Religion Coloniale avec acharnement. Mais, puisqu’ils n’obtiennent rien de valable dans tout cela, vers la vieillesse, cette génération sent le vide et se met à se décourager. Immédiatement, L’Eglise Coloniale se désintéresse de ces vieillards qui sont devenus incapables de prendre les armes et de combattre pour libérer l’Afrique. Elle centre alors son attention sur leurs enfants, sur ceux-là donc qui sont capables de prendre les armes et de combattre.

Certains vieillards découragés essaient alors de retenir leurs enfants afin de les empêcher de sombrer dans le même vide, MAIS, croyant être plus éclairés que leurs parents, ces jeunes refusent. Car ils sont convaincus qu’avec cette Religion Chrétienne ils vont bientôt devenir des Prophètes, des savants, des mystérieux qui vont aller au ciel, tout comme le croyaient les adultes qui sont aujourd’hui fatigués de tous ces baratins.

Ainsi, de cette façon, des générations et des générations se sont laissées précipitées dans le même vide, où leurs prédécesseurs avaient terminé leur misérable vie.

Au moment de mourir, ils voient un Diable (= un prêtre sorcier) de l’Eglise Coloniale qui vient se présenter à eux avec la physionomie de Jésus qui vient les prendre pour les amener au ciel, ainsi ils font des témoignages.

Mais, une fois arrivés au Monde des Morts, ils ne voient plus ce Jésus, et rencontrent le Ministres du Gouvernement Invisible de l’Ange de leur nation qui les qualifient des lâches, des coupables, et les envoient en prison escortés par des anges guerriers.

Après plusieurs années en prison, on les libère et on l’envoi venir renaître afin de venir compenser leurs erreurs du passé. Certains arrivent à le faire, mais d’autres reviennent succomber plusieurs vies durant, car la Religion Coloniale est un véritable serpent qui sait changer de peau et se présenter sous plusieurs formes différentes.

En cette époque décisive de l’Histoire Africaine, la Religion Coloniale, sous toutes ses variantes, travaille actuellement avec des moyens multiples par mille.

2º) Une première Secte de l’Eglise Coloniale vient mettre l’accent sur tel verset qui attire les foules à gogo. Quand les

gens commencent à se fatiguer et à vouloir se désintéresser de tout cela, une autre Secte de la religion Coloniale sort de l’Occident et vient en Afrique pour venir mettre l’accent sur un autre verset biblique qui va captiver les esprits et garder les croyants dans les mêmes filets de l’Eglise Coloniale. Ainsi, les unes sont venues mettre l’accent sur le sabbat, les autres sur le saint Esprit, sur le fait de parler en langues, sur le Jésus vient bientôt, sur le prétendu temps de la fin … etc.

3º) Quand le Gouvernement Invisible Africain élève un vrai Messager pour éclairer le peuple, par sa magie, l’Eglise Coloniale produit plusieurs faux prophètes bruyants afin d’étouffer la voix de juste et embarrasser le peuple en l’amenant à ne plus savoir qui suivre.

Le vrai Messager du Grand Dieu, Tata Nzambi’a Mpungu, est un homme qui marche dans la voie de la Justice, de Vérité, et qui veut le salut de l’Afrique sur tous les plans.

Le Faux Prophète est un hypocrite qui superficiellement défend les Intérêts de l’Afrique, mais en profondeur est un défenseur des Thèses Erronées de l’Ennemi de l’Afrique dont il a la charge de diffuser les Théories Erronées, afin d’aliéner la conscience de l’homme Négro Africain et lui faire haïr la voie du fondamentalisme Kôngo.  

4º) Vers les années 1930, lorsqu’on mourait de faim en Chine, les Chrétiens Chinois disaient que : c’est normal, car nous sommes au temps de la Fin prévu par Jésus.

Lorsque Mao Tsé-toung est venu créer l’abondance alimentaire en Chine et que la famine n’existe plus, les Chinois ne parlent plus du temps de la Fin prévu par Jésus …