COLONSIATION SPIRITUELLE

 

Yenge kieno Batata ya Bayaya mu Nzila Kôngo

Dans le lointain passé, le Grand Dieu KONGO KALUNGA intimait l'Ordre suivant aux Initiés Kôngo :

 

- Nkumbu'ame Kongo Kalunga, Muanda Kongo, Akongo, Omakongo. I bonso bobo luna mbokelelanga, nateye tandu kia Nsezi Wambudi kina manisa.

 

- Je m'appelle Kongo Kalunga, Muanda Kongo, Akongo, Omakongo. C'est par ces Noms que vous m'invoquerez, aussi longtemps que durera ce cycle de Rayon Bleu.

 

Ne Kongo Kalunga walungila mu babo ye biabio...Ingeta ! Ibobo, Ibobo !

L'Homme n'a jamais été créé seul, sinon, un parmi les multitudes créatures qui peuplent l'Univers, le Kongo dia Mbumba.

Il peut apprendre en observant la nature, les animaux, soit en bénéficiant d'une rencontre avec un Etre Supérieur, un Génie, un Ange, un Archange, etc...qui lui fait des révélations inédites sur les mystères de l'Univers Visible et Invisible.

Les Noirs n'ont pas attendus l'arrivée des Missionnaires Colonialistes Européens pour connaître Dieu....Les Vestiges de Ekipata, l'Egypte Antique montre la Grandeur Spirituelle et Matérielle de nos Ancêtres Négro Africains.

Car les Colonisateurs ont insultés les Bena Kôngo, les Africains en les qualifiant d'Animistes, de Satanistes, en diabolisant leurs croyances ancestrales millénaires.

L'Ere du Verseau que les Grands Initiés appellent Tandu kia Kinatimasa fera trembler toutes les fausses doctrines qui emprisonnent l'âme noire.

Le Noir est devenu un Blanc disait Mfumu Kimbangu....Ingeta !

L'Homme Noir est devenu un étranger à sa propre culture...Ainsi toute sa pensée, son comportement est tourné vers ses maîtres.

Il est devenu fidèle croyant de son dominateur.

L'assimilé a toujours la certitude et le complexe de ne jamais égaler ou dépasser son maître qu'il imite la façon de paraître, de parler, de rire et de se vêtir. Bref, il prend son maître (malfaiteur, exploiteur) pour son sauveur, en lui confiant son destin, sa terre, ses richesses, quel sacrilège !

L'esprit de discernement a disparu chez l'Homme Noir !

Comment peut il recouvrer sa dignité comment respecte t-il tous ses ancêtres qui ont été victimes de toutes ces religions étrangères qui sont venus l'emprisonner spirituellement ?

Yaya Vita Kimpa et Mfumu Kimbangu furent des victimes des églises coloniales occidentales!

Ils sont nombreux à participer à ces cultes chrétiens où on n'honnore pas les envoyés de Dieu de la Race Noire Mondiale.

Dans l'intention d'amener l'Homme Noir à se désintéresser du Dieu de leurs ancêtres, et ainsi les convertir au Christianisme Colonial, les missionnaires Occidentaux se sont mis à dénigrer les Dieux Africains à les qualifier de fétiches.

La stratégie coloniale a été de détourner les Kongo et les Africains de leurs ancêtres et de les amener à adorer les ancêtres occidentaux qui ne les écouteront jamais disait un missionnaire colonialiste belge.

Ainsi chaque doctrine  savamment élaborée par l'Occident, enchaîne, hypnotise les Bakongo, les Africains qui tournent le dos aux messagers que leur envoie  Ne Muanda Kôngo pour adorer des Dieux étrangers.

Pour échapper aux pièges, à la ruse de l'Occident, les Négro Africains doivent connaître les constituantes d'une religion.

Une religion qui ne t'aliène pas doit avoir :

1. L'Etre Suprême.

2. Les Grandes Hiérarchies Célestes ( Archanges Supérieurs)

3. Les Ancêtres Divinisés de son peuple ou de sa race ( êtres humains évolués spirituellement de son peuple ou de sa  race)

4. Ton peuple ou le peuple africain.

Si tu arrives à discerner ces quatres constituantes, il t'arrivera à comprendre, honores-tu ton Dieu ou pries-tu un Dieu Etranger.

Entre l'Homme et Dieu, il y a les anges (Bisimbi) et les Ancêtres Divinisés (Bakulu ba Muela Kongo).

De ce fait une nation naturelle est une nation composée par les descendants d'un même ancêtre.

Chaque nation naturelle a son génie (son Archange, son Génie Supervieur) qui est le Grand Pont entre Dieu, les Ancêtre Divinisés et le peuple, l'homme.

Ainsi entre un Israélien, un Juif et Dieu, il y a l'Archange du peuple juif (Yave Israel) et les Ancetres Divinisés du peuple d'Israel ( Abraham, Isaac, Jacob, Moise, Elie, Jésus, etc...)

Entre un Mukongo et Dieu, il y a l'Archange du peuple Kôngo (Ne Muanda Kongo) et les Ancêtres Divinisés du peuple Kongo (Nzala Mpandu, Ne Lukengo, Ne Mbemba Zulu, Ne Kongo Nimi, Nsaku, Mpanzu, Nzinga, Mama Mafuta, Yaya Vita Kimpa, Mbuta Muanda, Mfumu Kimbangu, etc...).

Homme Noir de la planète Terre dit moi pourquoi honnores-tu des Dieux étrangers et des ancêtres étrangers qui ne te connaissent pas ???

Dans une église panafricaine authentique nous aurons :

1. L'Etre Suprême

2. Les Grandes Hiérarchies Célestes

3. Les Ancêtres Divinisés de la race noire.

4. Le peuple Panafricain.

Dans un culte panafricain universel (noirs de toutes les nations) nous aurons :

1. On invoque les Ancêtres Divinisés de toutes le communautés négro africaines ;

2. On invoque tous les génies superviseurs des différentes nationalités négro africaines ;

3. On contacte les grans Etres des Hiérarchies Célestes.

4. On adore l'Etre Suprême qui est NE KONGO KALUNGA WALUNGILA MU BABO YE BIABIO.

La codification de la religion panafricaine exige que chaque peuple, chaque nation négro africaine se réconcilie avec son passé et mette l'ordre dans sa tradition spirituelle ancestrale et soit capable de donner les noms de ses grands ancêtres divinisés et leurs missions, le nom de leurs génies supervisieurs, les hymnes et invocations ancestrales, la cosmogie selon les ancêtres , etc...

Ainsi le Négro Africain ne servira plus de réserve où s'alimentent, se ressourcent les tenants du néocolonialisme, de l'obscurantisme politique, religieux, économique et militaire.

Le Négro Africain considérera désormais la religion comme une Union Mystique de tout homme avec son créateur, son Dieu. 

Cette religion doit avoir des paliers qui sont :

- A la 1er marche, ses Ancêtres Divinisés.

- A la 2ème marche, les Génies, les Anges.

- A la 3ème marche, le Dieu de sa Nation, l'Archange Superviseur.

- A la 4ème marche, le Dieu Très Haut Tout Puissant Créateur du Monde Visible et Invisible.

Vous comprendrez alors pourquoi les Banabi Kôngo enseignent ceci aux Adeptes de Bundu dia Kongo :

Nkulu wumvua, kum'sompi ko. Samba Nkulu aku, kusambi Nkulu ngani ko.

- L'Ancêtre, on l'a par la descendance, et non d'emprunt. Adore ton Ancêtre n'adore jamais l'Ancêtre d'autrui.

 

Luvilakana Bakulu beno, ye bawu mpe si baluvilakana. Lubambukila Bakulu beno moyo, ye bawu mpe si balubambukila moyo, ye kulukatula mu mpasi.

 

- Oubliez vos Ancêtres, et eux aussi vont vous oubliez. Souvenez-vous de vos Ancêtres, et eux aussi vont se souvenir de vous, et vous délivrez de la souffrance.

A méditez ....Bundu dia Kongo i Mfumu ku Kongo...Ingeta ! Ibobo, Ibobo !

Je vous salue du Feu du Coeur...Ntumua Mase Mfumu a Zikua Madinina Bundu dia Kongo

Note : une brochure écrite par Ne Bitumba intitulée "Pour une décolonisation spirituelle dy Mukongo, du Négro Africain fut ma source d'inspiration....Je salue fraternellement ce Kesa mu Nzila Kongo de Mbanza Mfua.